5 astuces pour surmonter les baisses de moral en hiver

Si l’hiver est bien souvent synonyme de fatigue, il n’est pas rare qu’il s’accompagne aussi d’autre maux bien caractéristiques : perte de motivation, baisse de moral, vie au ralenti, autant de symptômes du traditionnel « coup de blues » de fin d’année. Découvrez toutes nos astuces pour rester motivé et disponible avant les vacances de Noël : routine réconfortante, pauses régulières, activité physique ou encore cures de vitamines, on vous donne tous nos conseils infaillibles dans cet article !

 

Lire plus : Comment se motiver en prépa ?

 

Se créer une routine réconfortante

Il s’agit sans doute de l’une des astuces les plus simples à mettre en place et pourtant des plus efficaces pour se remonter le moral pendant la période hivernale. En effet, quand la nuit commence à tomber très tôt, qu’il fait froid, et qu’il faut se remettre au travail sitôt les cours terminés, ce n’est évidemment pas très motivant. L’astuce consiste donc à vous créer une petite routine que vous prenez plaisir à faire et qui vous redonne de la motivation pour faire vos tâches quotidiennes. Elle est à créer sur-mesure, en fonction de ce que vous aimez et de ce qui vous fait plaisir. Cela peut être, par exemple, une demi-heure de pause après les cours pour prendre une boisson chaude, seul ou avec un ami ; ou encore, bouquiner quelques minutes avant de vous remettre au travail ou avant de dormir, ou pourquoi pas faire une petite marche revigorante dehors. Vous l’aurez compris : l’essentiel est de prendre un petit moment, chaque jour, pour faire quelque chose qui vous apporte réellement du réconfort.

 

Se prévoir des temps de pause

Rien n’est plus déprimant que de ne faire que travailler sans jamais s’arrêter. En hiver plus que jamais, vous avez besoin de vous aérer l’esprit pour garder le moral. Dans cette perspective, il est absolument essentiel de se ménager quelques moments de pause dans la journée : prendre une vraie pause lors du déjeuner, sans cours sous les yeux ; marquer un temps d’arrêt entre la fin de vos cours et votre travail personnel ; prévoir des moments tranquilles pendant le week-end ; etc. Et attention : il ne s’agit pas de se dire « je prendrai une pause quand j’aurai terminé mon travail » -au risque de ne finalement jamais vraiment prendre de pause-, mais bien de prévoir des moments de battement dans votre agenda. Autrement dit, la pause fait partie de votre planning de travail ! À trouver un équilibre entre études et vie personnelle, vous serez dans un bien meilleur état d’esprit !

 

Lire plus : Comment concilier vie personnelle et prépa ?

 

Faire du sport

Les effets du sport sur le moral sont absolument imbattables. En effet, lorsque vous pratiquez une activité physique, des endorphines sont libérées dans votre corps, ce qui provoque un effet de bien-être et de relaxation. Dans cette perspective, vous vous sentez apaisés, moins stressés, plus sereins. Votre état d’esprit est bien meilleur, vous êtes dans de meilleures dispositions pour aborder la suite de votre journée. Sans pour autant vous épuiser au gymnase deux heures par jour, vous pouvez essayer de pratiquer un sport une ou deux heures par semaine, ou tout simplement marcher à l’extérieur pendant un certain temps. À tester de toute urgence !

 

S’entourer des bonnes personnes

Lorsque l’on a un petit coup de blues, voir ses amis et faire des activités avec d’autres personnes s’avère diablement efficace ! Les relations sociales libèrent de l’ocytocine, l’une des quatre hormones du bonheur. Cela a un effet immédiat sur votre état d’esprit : vous vous sentez plus sereins, plus enjoués, plus heureux. S’isoler pour travailler est donc une fausse bonne idée : alors que vous pensez gagner du temps pour réviser davantage, en réalité vous vous enfoncez dans une bulle de solitude qui vous mine le moral et vous empêche d’être vraiment performant. S’entourer des bonnes personnes est primordial, il peut même s’agir d’une seule personne, sur qui vous pouvez vraiment compter.

 

Les vitamines bonnes pour le moral

Finalement, si vous avez encore besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire, vous pouvez demander conseil à votre médecin ou à un pharmacien pour faire une cure de vitamines. Si vous êtes assidus et que vous ciblez les bons compléments, vous devriez commencer à ressentir les bienfaits sur votre moral en quelques semaines.

 

Lire plus : Comment se motiver en prépa ?

Vous pourriez aussi aimer