L’Argentine en 5 chiffres : IDH, inégalités et habitants

En tant qu’acteur démographique majeur en Amérique du Sud, l’Argentine exerce une influence considérable sur les dynamiques régionales et internationales. Ses positions politiques, souvent reflétées dans ses initiatives diplomatiques, peuvent façonner les relations entre les pays de la région et au-delà.

 

Population : 46 Millions d’habitants

Avec une population estimée à 46 millions d’habitants, l’Argentine est un acteur démographique majeur en Amérique du Sud. 

L’Argentine possède un marché intérieur considérable. De plus, cette population nombreuse offre un potentiel de main-d’œuvre important pour soutenir la croissance économique et le développement industriel.

 

2ème meilleur IDH d’Amérique latine

L’Argentine affiche un IDH élevé de 0.825, se classant au 47ème rang mondial selon la DG du Trésor. Le pays occupe le deuxième rang en Amérique latine. Ces données soulignent ses avancées dans le domaine de la qualité de vie, de l’éducation et de la santé.

 

Membre du Groupe des 77 et du G20

L’Argentine a une tradition d’engagement dans le multilatéralisme onusien en tant que membre du Groupe des 77. L’Argentine est aussi membre du G20. Cette orientation diplomatique souligne son rôle influent sur la scène internationale.

 

3ème puissance économique en Amérique Latine (et 25ème mondiale)

L’Argentine se classe comme la 25ème puissance économique mondiale et la troisième en Amérique latine, après le Brésil et le Mexique selon la Banque mondiale. Cela témoigne de son impact significatif sur l’économie régionale et mondiale.

Le pays exporte principalement des produits agricoles comme le soja et la viande bovine. Il exporte également des produits manufacturés tels que des véhicules automobiles, des produits énergétiques et des services.

 

Lire plus : En Argentine, la Banque centrale relève ses taux d’intérêt à 118%

 

Indice de Gini : 0.40

L’Argentine affiche un indice de Gini de 0.40 (Banque mondiale), indiquant une distribution relativement équitable des revenus. Cependant, malgré cette mesure positive, des inégalités persistantes peuvent subsister dans certains secteurs de la société.

En Argentine, les inégalités économiques, éducatives et de santé sont des réalités criantes qui façonnent profondément la vie des citoyens. Selon la Banque mondiale, avec environ 40% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté, les disparités de revenus entre les classes sociales sont frappantes. Les 10% les plus riches détiennent plus d’un tiers du revenu national, laissant une grande partie de la population avec des niveaux de revenu extrêmement bas. Ces inégalités se reflètent également dans le domaine de l’éducation, où bien que près de 98% des enfants argentins soient scolarisés, la qualité de l’éducation varie considérablement. Dans les régions rurales et défavorisées, les écoles manquent souvent de ressources adéquates, entraînant un taux d’abandon scolaire plus élevé parmi les enfants des familles pauvres. En matière de santé, l’accès aux services de qualité est largement déterminé par le statut socio-économique, avec les populations des zones rurales et des quartiers défavorisés des grandes villes ayant un accès limité aux soins de santé. Malgré les efforts du gouvernement pour améliorer la situation, ces inégalités persistent et continuent de représenter un défi majeur pour le développement et la cohésion sociale en Argentine.

 

Bonus : 13 millions d’habitants habitent Buenos Aires et la périphérie

La population est très inégalement répartie, puisque près d’un tiers de la population (environ 13 millions d’habitants) est concentré dans la capitale et dans l’agglomération.

 

Lire plus : Tout connaître sur l’Argentine

Nadia Saidi

Etudiante à Rennes School of Business après 2 années en ECS, j'ai pour objectif de partager ma passion pour la géopolitique et l'espagnol aux étudiants de classe prépa

Vous pourriez aussi aimer