L’Équateur en 5 chiffres : IDH, pauvreté et PIB

Sa situation géographique stratégique en fait un carrefour régional pour le commerce et les relations diplomatiques, tandis que sa diversité de ses ressources naturelles renforce son influence sur la scène internationale. Cependant, malgré des progrès dans le secteur de la santé, l’Équateur doit encore relever des défis majeurs, notamment un taux de pauvreté important et des inégalités économiques persistantes. Cette situation illustre les complexités de son développement socio-économique.

 

Population : 17,8 millions d’habitants 

Avec une population de 17,8 millions d’habitants en 2021, l’Équateur occupe une place cruciale sur l’échiquier géopolitique de l’Amérique du Sud.

Bien qu’étant un pays plutôt petit, sa situation géographique lui confère un positionnement stratégique. Il dispose d’un accès important à l’océan Pacifique, ce qui en fait un carrefour régional pour le commerce et les relations diplomatiques.

De plus, l’Équateur possède une diversité de ressources naturelles, notamment des gisements de pétrole, de gaz naturel, de minéraux et une biodiversité remarquable.

 

Espérance de vie : 76 ans

L’espérance de vie de 76 ans (selon la Banque Mondiale) témoigne des progrès enregistrés dans le secteur de la santé, tout en soulignant les défis persistants liés à ce domaine.

 

Indice de Développement Humain : 0,759 

L’IDH de 0.759, place l’Équateur au 86ème rang mondial. Il offre un aperçu de la qualité de vie, de l’accès à l’éducation et aux soins de santé dans le pays.

 

Taux de Pauvreté : 32% 

Malgré ses avancées, l’Équateur fait face à un taux de pauvreté de 32% selon France Diplomatie. Ce chiffre souligne la nécessité de politiques sociales ciblées. 

L’Équateur est confronté à des inégalités économiques importantes. Une grande partie de la richesse du pays est concentrée entre les mains d’une petite élite. L’indice de Gini est de 0,45 (2021, DG Trésor).

Le marché du travail quant-à-lui, souffre de problèmes structurels tels que le chômage et le travail informel. De nombreux Équatoriens ont des emplois précaires et mal rémunérés, ce qui les maintient dans la pauvreté.

En particulier dans les zones rurales et marginalisées, les habitants ont un accès limité aux services sociaux de base comme l’éducation, la santé, l’eau potable et l’assainissement. Le manque d’accès à ces services essentiels contribue à perpétuer le cycle de la pauvreté.

De plus, l’Équateur est vulnérable aux chocs économiques externes tels que les fluctuations des prix des matières premières, ainsi qu’aux catastrophes naturelles comme les tremblements de terre et les éruptions volcaniques. Ces événements peuvent aggraver la situation économique et augmenter le nombre de personnes vivant dans la pauvreté.

Récemment, l’instabilité politique et les phénomènes de corruption n’améliorent pas la situation des Équatoriens en situation de pauvreté.

 

Lire plus : L’Equateur en deuil après l’assassinat de Villavicencio

 

Produit Intérieur Brut d’environ $100 milliards 

Avec un PIB d’environ 100 milliards USD selon la Banque mondiale, les États-Unis sont le principal partenaire commercial de l’Équateur, illustrant les liens économiques étroits entre les 2 nations.

 

Bonus : 0 frontières partagées avec le Brésil 

L’Equateur et le Chili sont les 2 seuls pays à ne pas partager de frontières avec le géant brésilien. 

Nadia Saidi

Etudiante à Rennes School of Business après 2 années en ECS, j'ai pour objectif de partager ma passion pour la géopolitique et l'espagnol aux étudiants de classe prépa

Vous pourriez aussi aimer