Misterprepa

5 conseils pour votre tour de France des oraux

Sommaire
conseils oraux

Découvrez dans cet article 5 conseils pour bien appréhender votre Tour de France des oraux et maximiser vos chances de performer !

 

 

 

 

Prévoir plusieurs jours de blanc entre chaque école

Il faut garder à l’esprit que le Tour de France des oraux est un véritable marathon : vous vous levez tôt, vous enchaînez les amphis de présentation, les épreuves orales et les accueils admissibles, pour ensuite repartir et déjà arriver dans une nouvelle école où le même schéma se répète. Ainsi, pour tenir le rythme jusqu’à la fin du Tour de France des oraux, il est stratégique de prévoir quelques jours de blanc entre chaque école : d’une part, cela vous laisse le temps d’arriver tranquillement dans la ville en question (toujours arriver au moins la veille pour vous laisser le temps de réagir en cas de pépin de transport), et d’autre part de vous reposer un peu. Même si certaines écoles sont très proches (comme GEM et EM Lyon par exemple), mieux vaut prévoir de passer des oraux tous les deux voire trois jours.

 

 

 

Bien anticiper votre ordre de passage des différentes écoles

Si certains recommandent de passer les oraux de son école favorite en dernier pour avoir le temps de gagner en assurance, d’autres rétorqueront qu’il vaut mieux passer cette école en premier avant d’être rapidement épuisé par le rythme du Tour de France ; finalement, les indécis feront le choix de la prudence en passant les oraux de l’école de leurs rêves en milieu de parcours. Parmi ces différentes stratégies, aucune n’est meilleure qu’une autre : si vous vous sentez capables de gérer le stress et la fatigue pour passer cette fameuse école en dernier, organisez-vous pour tenir le rythme ; de même, vous pouvez obtenir une excellente note en passant les oraux de votre école favorite en premier ! En réalité, il s’agit davantage d’une question de préparation : si vous vous êtes familiarisés avec le format des épreuves en amont et que vous êtes prêts à argumenter lors de l’entretien, peu importe l’ordre de passage.

 

 

 

 

Ne pas se contenter de faire ses oraux

Il serait dommage de vous contenter de passer vos oraux : si la pression est telle qu’il est parfois compliqué de profiter de tous les à-côtés, vous pouvez dans ce cas attendre la fin de votre journée d’épreuves pour vous imprégner du reste. À commencer par l’accueil admissible, qui est une véritable vitrine de la vie étudiante et de l’ambiance de l’école au quotidien : activités, ambiance, danses, musique, soirées ou encore déjeuners en péniche seront donc au rendez-vous. Cela vous permettra de cerner l’ambiance de l’école et vous aidera à faire votre choix. Si vous préférez rester concentré pendant cette journée d’oraux, vous pouvez choisir de ne pas participer aux activités ; néanmoins, parler aux admisseurs reste fortement recommandé pour saisir la philosophie et la mentalité de l’école. Par ailleurs, vous pouvez profiter de votre présence dans la ville pour la visiter : la ville pèse aussi dans la balance !

 

 

Assurer ses arrières : ne pas tout miser sur une seule école

On ne le répètera jamais assez : peu importe votre rang d’admissibilité, vous ne pouvez pas vous permettre de vous rendre aux épreuves orales d’une seule école. En effet, il s’agit d’un pari extrêmement risqué : en cas de contre-performance ou de mauvaise surprise concernant l’école (vous réalisez que ce n’est pas ce qui vous convient), il vous faut un filet de sécurité. Ainsi, même si vous espérez bien intégrer l’école de vos rêves, mieux vaut s’inscrire aux épreuves orales d’au moins trois écoles pour être serein.

 

 

Être prévoyant : ne rien oublier dans sa valise

Si cela peut sembler anecdotique, la valise fait pourtant partie de la préparation : faîtes une check-list de tout ce dont vous avez besoin pour ne rien oublier : papiers d’identité, documents officiels et logistiques (convocation, reçus de réservation d’hôtels, billets de train, questionnaire d’entretien, etc.), dictionnaires pour certains, vêtements élégants (prévoir des rechanges) mais aussi plus décontractés pour vos excursions dans les plus belles villes de France, autant de choses à ne surtout pas oublier !

 

Newsletter
Picture of Marie Mouret
Marie Mouret
Vous pourriez aussi amer