5 structures incontournables à maitriser en Espagnol ! #1

Pour briller en traduction au concours, il est fondamental de maîtriser les structures classiques que vous pouvez rencontrer aussi bien en thème qu’en version. Pour s’entraîner à bien maîtriser ces structures, les thèmes Ecricome sont idéals et vous servirons de base pour les structures de phrases parfois plus complexes utilisées dans l’épreuve CCIP.

Ces différentes structures peuvent également être utilisées dans les essais pour montrer aux correcteurs que vous maitriser les formulations basiques de la langue. Ne vous privez pas, c’est très souvent valorisé lorsqu’elles sont utilisées à bon escient !

 

1) Conditionnel avec « si »

En espagnol, lorsqu’on veut construire une subordonnée introduite par un « si », la principale se conjugue au même temps qu’en français. Seul le verbe dans la subordonnée sera conjugué différemment en espagnol qu’en français. On peut rencontrer trois cas différents de subordonnée en « si » : 

  • En français : Si + présent de l’indicatif dans la subordonnée.
  • En espagnol : Si + présent de l’indicatif dans la subordonnée en espagnol.

Exemple :

Si tu m’invites au cinéma,

je serai très contente.

 

présent de l’indicatif

futur de l’indicatif

 

Si me invitas al cine,

seré muy feliz.

 

présent de l’indicatif

futur de l’indicatif

Remarque : lorsque dans la subordonnée le verbe en français est au présent de l’indicatif, la phrase en espagnol à la même structure que celle en français.

 

  • En français : Si + imparfait de l’indicatif dans la subordonnée en français.
  • En espagnol : Si + imparfait du subjonctif dans la subordonnée en espagnol.

Exemple :

Si tu m’invitais au cinéma,

je serais très contente.

 

imparfait de l’indicatif

conditionnel présent

 

Si me invitaras al cine,

sería muy feliz.

 

imparfait du subjonctif

conditionnel présent

 

  • En français : Si + plus-que-parfait dans la subordonnée.
  • En espagnol : Si + conditionnel passé dans la subordonnée et la principale.

Exemple :

Si tu m’avais invité au cinéma,

j’aurais été très contente.

 

plus-que-parfait

Conditionnel passé

 

Si me hubieras invitado al cine,

hubiera sido muy feliz.

 

conditionnel passé

conditionnel passé

Remarque : il est possible de mettre également le forme « habría sido » dans la principale, mais cette structure a déjà été pénalisée dans le passé par les correcteurs de l’épreuve d’Ecricome. C’est pourquoi nous vous conseillons de privilégier ma forme « hubiera-hubiera ».

 

2) Como si + subjonctif

En espagnol, la structure « como si » se construit toujours de la manière suivante : como si + subjonctif.

  • En français : comme si + imparfait de l’indicatif.
  • En espagnol : como si + subjonctif imparfait.

Exemple :

Ne fais pas comme si tu ne le savais pas = No actúes como si no supieras.

Imparfait de l’indicatif

Subjonctif imparfait

 

Le verbe qui suit « como si » est à l’imparfait en français, on utilise donc du subjonctif imparfait en espagnol.

  • En français : comme si + plus-que-parfait du subjonctif.
  • En espagnol : como si + subjonctif plus-que-parfait.

Exemple :

Il connait le film comme s’il l’avait réalisé = conoce la película como si la hubiera hecho

Plus que parfait du subjonctif

Subjonctif plus que parfait

Le verbe qui suit « como si » est au plus-que-parfait en français, on utilise donc du subjonctif plus-que-parfait en espagnol.

Remarque : cette structure s’applique également avec « igual que si » et « lo mismo que si ».

 

3) Conjonction de coordination qui marque le temps et futur

En espagnol, lorsque le verbe dans la principale est conjugué au futur et que la subordonnée est introduite par une conjonction de coordination marquant le temps (cuando, mientras (que), en cuanto, tan pronto como, antes de que, siempre que, después de que, hasta que, a medida que…), on utilise du subjonctif dans la subordonnée.

 

Exemples :

Quand je serai grand, je serai médecin.

= Cuando sea mayor, seré médico.

Tant que le Mexique n’aura pas diversifié davantage son économie, il restera dépendant des Etats-Unis

= Hasta que México haya diversificado aún más su economía, seguirá dependiendo de Estados Unidos.

Dès que tu arriveras, nous travaillerons.

= En cuanto llegue, estaremos trabajando.

Dans toutes ces phrases, le verbe dans la principale est au futur. La subordonnée est introduite par une conjonction de coordination marquant le futur. On utilise donc du subjonctif pour le verbe de la subordonnée.

 

4) Tournures emphatiques

En français, les tournures emphatiques se caractérisent par « c’est…que… », ou « c’est… qui… ».

C’est un livre qui me plait est un exemple de tournures emphatiques.  En espagnol, la construction est légèrement différente ! Procédons étapes par étapes :

  • Le verbe être dans la phrase en français est toujours traduit par SER en espagnol. Il s’accorde avec le sujet de la phrase.

Exemple : C’est toi qui as rangé mon livre ? = ¿Eres tú quién guardó mi libro?

Le verbe en espagnol sera toujours conjugué au même temps que le verbe en français. Mais il y a cependant quelques exceptions :

  1. Lorsqu’en français le verbe de la principale est conjugué au passé composé, on utilisera le présent en espagnol.
  2. Lorsque le verbe de la principale est au futur, on peut également utiliser le présent mais pour les concours Ecricome, nous te conseillons de conserver le futur.

 

  • Le pronom relatif QUE change en fonction du sens de la phrase.
  • Si la phrase exprime une temporalité, un moment : CUANDO

Exemple : C’est en 2020 que le droit à l’avortement a été voté en Argentine = Fue en 2019 cuando se votó el derecho al aborto en Argentina.

Ici la phrase exprime une temporalité, un moment dans le temps. Le que se traduit donc par cuando.

 

  • Si la phrase exprime une manière : COMO

Exemple : C’est en soutenant le peuple qu’il a été élu = Fue apoyando a la gente como fue elegido.

C’est bien la manière dont il a été élu qui est exprimé ici.

 

  • Si la phrase rapporte à une personne : QUIEN, QUIENES pour qui ou bien EL QUE, LA QUE, LOS QUE, LAS QUE pour que.

Exemple : C’est moi qui te remercie. = Soy yo quien te agradece.

 

  • Si la phrase rapporte à une chose: EL QUE, LA QUE, LOS QUE, LAS QUE

Exemple : C’est le film que je voulais voir = Esta película era la que quería ver. 

 

5) Traduire le « dont »

  • Lorsqu’il est complément du nom: CUYO

Lorsque le dont est immédiatement suivi du nom, dont est traduit par CUYO, qui s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il complète. En espagnol, cuyo se place directement devant le nom et rien ne doit les séparer, on supprime ainsi l’article devant le nom.

Exemple : Cette fille dont la chemise est rose, danse = Esta chica cuya la camisa es de color rosa, esta bailando.

 

  • Lorsqu’il est complément d’un verbe ou d’un adjectif: QUEIN, EL QUE, LA QUE, LOS QUE, EL CUAL

Vous l’aurez compris, lorsque dont n’est pas complément du nom, il peut se traduire de différente façon. Mais comment choisir parmi toutes ces traductions ? C’est simple ! Dont se traduit généralement par « que » précédé de la préposition qui va avec le verbe ou l’adjectif en espagnol.

Exemple : la fille dont je te parle = la chica de la que te hablo.

 

Il est donc très important de connaitre les prépositions spécifiques aux verbes.

Exemple :  

Sonar con 

La voiture dont je rêve est encore trop chère pour moi.

= El auto con el que sueño todavía es demasiado caro para mí.

=> Ici on utilise bien « que » pour traduire « dont » car ce qui précède le dont est un objet. On y ajoute la préposition « con » car en espagnol sonar s’accompagne toujours de la préposition con.

 

A noter que si la chose qui précède le « nom » ne possède pas d’article définit dans la phrase (le, la, les), on utilise alors el que/el cual précédé de la préposition qui accompagne le verbe ou l’adjectif.  

 

  • Devant un numéral : ENTRE LOS CUALES ou DE LOS CUALES

Deux constructions sont possibles lorsque « dont » est précédé d’un nombre :

              Chiffre + de los cuales.

              Entre los cuales + chiffre.

Exemple : il a quatre amis dont deux français.

= Tiene quatro amigos entre los cuales dos franceses / Tiene quatro amigos dos de los cuales son franceses.

 

  • Utilisation spécifique de dont

« ce dont » = LO QUE

Exemple : ce dont tu parles m’agace ! = ¡De lo que hablas me molesta!

ATTENTION : il est très facile de confondre les différentes formes et utilisations de « dont ». Les concepteurs d’épreuves ne se privent pas de créer des pièges pour vérifier que vous maitrisiez à la perfection cette structure !

 

Voici un piège classique particulièrement utilisé par Ecricome :

Le contrat dont nous ignorons les détails sera signé pendant la réunion entre les syndicats et la direction. (Ecricome 2019, Espagnol LV2)

 

On peut voir ici que ce qui suit le dont est un verbe. On pourrait alors se dire que nous sommes dans le cas n°2. Or, nous te conseillons de te poser la question « dont quoi ? » pour déterminer ce à quoi el dont fait référence. Ici, la réponse à la question « dont quoi ? » est : les détails. On est donc dans le cas n°1 ; dont complète un nom !

Lors de l’épreuve, il aurait donc fallu traduire dont par CUYO. En espagnol, on place directement le nom après cuyo. Après traduction, cela donne :

  • El contracto, cuyos detales ignoramos, se firmará durante reunión entre los sindicatos y la dirección.
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Après deux ou trois années d'accompagnement, tu vas intégrer l'école de tes rêves ! Aide Mister Prépa à s'améliorer pour…