Misterprepa

9 définitions philosophiques

Sommaire

Voici quelques définitions philosophiques de 9 termes intéressants à mobiliser en dissertation de culture générale.

 

1- Absurde

Est absurde toute Idée/concept dont l’existence est ou paraît injustifiée. Etymologiquement, absurde vient du latin absurdus qui signifie « dissonant ». Ainsi, l’absurde c’est ce qui ne rentre pas dans une logique.

L’absurde connaît un grand succès en littérature après la Seconde Guerre mondiale où, face aux horreurs commises par l’homme, il devient difficile de comprendre le monde dans lequel l’Homme évolue. Parmi les œuvres les plus connues traitant de l’absurde on peut citer L’étranger d’Albert Camus, La cantatrice chauve d’Eugène Ionesco ou encore Le Désert des Tartares de Dino Buzzati.

 

Lire plus : Pourquoi faut-il lire des bonnes copies ?

 

2- Lyrisme

Lyrisme : registre artistique privilégiant l’exaltation des passions et des sentiments. Provenant du mot lyre, son usage va exploser à l’ère du romantisme avec la place croissante accordée au « Moi » dans la création artistique. Dépassant le simple sentimentalisme, le lyrisme anime le poète pour lui faire atteindre le sublime.

 

3- Acrasie

Acrasie : fait d’agir contre son meilleur jugement ou dit plus simplement, de ne pas faire ce qui est bon pour soi et de faire ce qui est mauvais pour soi. Saint-Paul décrira l’acrasie avec ces mots dans son Epitre aux Romains : « Ce que je veux, je ne le fais pas ; ce que je ne veux pas, je le fais »

Cette notion pose problème aux penseurs grecs, à Socrate et Aristote notamment. En effet, elle distinguerait la raison (ou le meilleur jugement) de notre capacité d’action (fait d’agir). L’acrasie remet ainsi en questions les définitions philosophiques d’autres termes.

 

Lire plus : GUIDE : Comment utiliser Anki matière par matière ?

 

4- Monisme

Monisme : courant philosophique qui affirme l’unité indivisible de l’être.

Allant à l’encontre du dualisme (monde matériel et physique) et du pluralisme (chaque être est doté d’une nature particulière), le monisme vise à construire des ponts entre science et philosophie et à détruire les murs entre animal et humain. Tout ne serait qu’une continuité d’un Être.

 

5- Aliénation

Aliénation : perte de la maîtrise de ses propres forces au profit d’un autre. Cet autre peut être aussi bien un individu que la société dans son ensemble.

Concept très utilisé dans le courant marxiste, c’est dans Les Manuscrits de 1844 que Karl Marx développe sa pensée sur ce terme. Selon lui, l’aliénation intervient dans le système capitaliste dès lors que le travailleur est déconnecté de la finalité de son travail. Ainsi, le travailleur n’est plus qu’un rouage dans une chaîne de production. Il agit sous la commande d’un système tout entier qui lui échappe.

Pour conclure, Karl Marx écrit « L’homme est rendu étranger à l’homme ».

 

Lire plus : Comment atteindre le flow ?

 

6- Eclectisme

Eclectisme : attitude philosophique consistant à sélectionner les éléments qui paraissent les plus intéressants dans plusieurs philosophies afin d’en créer un système propre complet.

C’est ce à quoi se sont adonnés en premier les philosophes d’Alexandrie, qui, conciliant Platon et Aristote, ont donné naissance au nouveau platonisme.

 

7- Epistémè

Epistémè : ensemble des connaissances propres à une époque. Michel Foucault a exploré ce terme dans Les Mots et les Choses. Très utile, il permet de recontextualiser le savoir dans son époque.

 

Lire plus : Les films à voir en prépa

 

8- Utopie

Utopie : société idéale en opposition avec la réalité. Etymologiquement, utopie vient du grec outopos qui signifie « en aucun lieu ».

Thomas More utilise ce terme pour la première fois dans son ouvrage Utopia. Il désigne une île sur laquelle la propriété privée n’existe pas et l’égalité est la règle. Dans l’analyse de sujet, ce terme peut donner deux définitions philosophiques différentes (petit souvenir du sujet d’ESH ESSEC 2021…). Tout d’abord, le terme utopie peut renvoyer à « Nulle part ». Mais ce terme renvoie aussi à un « Lieu de bonheur ».

 

Lire plus : 3 références de Culture Générale à maîtriser

 

9- Matérialisme

Matérialisme : courant philosophique soutenant que toute chose est composée de matière et que tout phénomène résulte d’interactions matérielles.

Ce courant est en opposition directe avec le dualisme (existence de deux substances distinctes : la matière et l’esprit) puisqu’il ne défend l’existence que de la matière seule. Pour reprendre un terme philosophique, le matérialisme est un monisme de la matière.

Le matérialisme trouve son origine chez les philosophes de Milet (Thalès, Anaximandre et Anaximène). Ces derniers cherchaient à expliquer l’ensemble des phénomènes par une cause, un principe unique. Il s’agissait pour Thalès de l’eau, de l’air pour Anaximène et l’indéfini, l’indéterminé pour Anaximandre.

 

Lire plus : Comment préparer l’oral de CSH d’HEC sur les 2 ans ?

Newsletter
Picture of Martin Durroux
Martin Durroux
Etudiant à HEC Paris après une prépa ECE au lycée Sainte-Marie à Lyon, j'aide les préparationnaires en ESH et en maths.