Comment aborder les oraux dès la rentrée – version 1ère année

En prépa l’expression orale est beaucoup pratiquée. Que ce soit pour défendre un point de vue dans diverses matières, pour vos khôlles ou encore pour des entretiens blancs. Certes l’oral ne fait pas vraiment parti des pré-requis pour intégrer une prépa mais il est absolument essentiel pour la suite de votre parcours car c’est lui qui vous fera passer du statut d’admissible ou statut d’admis dans l’école de vos rêves. 

L’oral dès la rentrée

À première vue l’exercice oral peut paraître intimidant. Il est en effet impressionnant de s’exprimer devant un professeur qui vous pousse dans vos retranchements. C’est pourquoi il faut profiter de la moindre opportunité pour s’exprimer. En effet dès la rentrée vous découvrirez les khôlles . Cet exercice est un exercice noté (ou pas) dans toutes les matières, il vise à évaluer l’apprentissage et l’assimilation des cours ; il se déroule à l’oral. Un étudiant peut avoir de 1 à 4 khôlles par semaine et il est alors absolument essentiel qu’il mette ce temps à profit à la fois pour réviser ses cours mais aussi pour poser ses questions et discuter avec son professeur dès la rentrée. 

L’entretien de personnalité blanc

Bien que cet exercice soit d’avantage pratiqué en deuxième année, il est possible et même souhaitable de le pratiquer dès la première année. Les entretiens blancs sont alors précieux car ils sont peu nombreux. 


En première année cet exercice peut être très déstabilisant car certains professeurs cherchent à savoir jusqu’où vous pouvez aller. Il est donc parfois possible de se prendre quelque réflexions désagréables mais dites vous que c’est le jeu. Si le professeur vous pousse c’est qu’il vous en sent capable. Il n’attend pas de vous que vous baissiez les yeux suite à sa réflexion mais il veut voir comment vous allez réagir, votre capacité à rebondir dans ce genre de situation… 


Il est donc capital de se maitriser et de ne pas s’emporter ou s’effondrer. L’objectif est de rentrer dans l’exercice. Même si parfois les émotions peuvent prendre le dessus il faut à tout prix rebondir pour sauver l’entretien. 

Comprendre l’importance de l’oral

L’oral est donc un aspect important de vos deux années de prépa. De plus, le poids de l’oral au concours est conséquent. En effet, les coefficients des oraux, notamment celui de l’entretien de personnalité, sont très élevés.

 

Lire plus : Oraux 2022 : tous les coefficients école par école !

 

C’est par vos performances orales et votre personnalité que vous gagnerez votre place à l’issue des résultats d’admissibilité. C’est tout votre travail qui vous permettra de passer d’admissible à admis.

En revanche on ne doit pas se préparer à l’exercice de l’entretien comme on apprend un cours d’ESH ou des formules de maths. Il faut à la fois se préparer sans trop se préparer.
En effet, il ne faut pas apprendre de speech par coeur à ressortir à chaque fois. Les professeurs et jurys voient défiler des étudiants toute la journée et ils ont l’habitude des speechs appris par coeur. C’est un entretien de personnalité qui porte donc en majeure partie sur vous. Il faut certes apprendre à parler de soi mais il ne faut pas non plus rédiger une page Wikipédia sur sa personnalité et l’apprendre par coeur. De toute façon, aucune note n’est permise lors des entretiens blancs et encore moins le jour du concours. 

Comment travailler l’oral

Pour travailler l’oral dès la première année, il faut d’abord apprendre à parler de manière fluide en évitant par exemple les « euhhh » ou encore les blancs. Évidemment il est possible de réfléchir à une question mais il ne faut pas que le jury le sente de trop.
Il faut également apprendre à saisir les perches tendues par le professeur mais aussi à en tendre soi même. Par exemple vous pouvez vous présenter en disant que vous appréciez la natation et que vous en pratiquez depuis longtemps, sans trop en dire  sur le sujet de sorte que le professeur puisse rebondir par la suite sur un sujet que vous maîtrisiez.

Enfin la meilleure manière d’apprendre est de le vivre car chaque entretien est différent. Et même en deuxième année lors des épreuves orales des concours aucun entretien ne sera identique.
Toutefois vous pouvez déjà vous entraîner entre vous ou avec des proches en leur donnant une série de « questions types » à vous poser ou en le faisant spontanément. Il existe également de nombreuses vidéos montrant des entretiens types qui permettent ainsi de mieux se projeter. Je vous laisse ici la vidéo de l’entretien blanc de Keona, ancienne élève de St Just, afin de vous donner un exemple concret : 

Une autre vidéo sur les jurys en grade école. Vous y découvrirez les coulisses d’une journée dans la peau d’un jury ainsi que des conseils et astuces pour vos premiers entretiens

Vous pourriez aussi aimer