Comment aborder les vacances de la Toussaint en 1A

Ça fait maintenant un mois et demi que la prépa a commencé et c’est enfin l’heure des premières vacances, l’occasion de souffler sans oublier de travailler ! Si vous êtes perdus sur l’organisation de ces premières vacances, cet article est là pour vous aider et vous conseiller.

 

Comment équilibrer repos et travail ?

Se reposer et oublier la prépa pendant les vacances c’est possible ? Eh bien oui, c’est même essentiel ! C’est vrai qu’après 5 semaines certainement très intenses en prépa, vous pouvez et vous devez vous reposer avant de pouvoir mieux redémarrer. Le principal pendant les vacances c’est surtout de ne pas mélanger travail et vacances mais plutôt de bien séparer les temps d’amusement, de repos et ceux de travail et révision pour avoir une réelle coupure.

Ce qui est primordial au début des vacances c’est de prendre quelques jours pour couper de la prépa. Ça peut être le premier week-end ou les 3-4 premiers jours que vous mettez à profit d’activités autres qu’académiques ou de temps repos. En amont des vacances, il serait bien de déjà préparer son organisation des vacances pour ne pas avoir à le faire au début de celles-ci et profiter un maximum ! en première année il faut aussi relativiser car l’année est plus longue que la 2A donc il faut pouvoir tenir jusqu’au bout et ne pas s’essouffler dès le mois d’octobre.

 

Lire plus : 5 tips pour stimuler sa mémoire

 

C’est tout à fait faisable voire conseillé de, par exemple, s’accorder tous ses week-ends pendant les vacances de la Toussaint et de travailler en semaine, rigoureusement et sérieusement.

 

Quelles matières travailler en 1A ?

Aux premières vacances de la 1A c’est toujours difficile de cerner les matières qu’il vous faut plus ou moins travailler. Le plus important tout au long de l’année c’est surtout de ne pas accumuler de retard pour ne pas se retrouver submergé. Toutefois, ça arrive à tout le monde de faire des écarts et de prioriser les mauvaises matières à certains stades de l’année. C’est pourquoi les vacances sont faites pour rattraper son retard et combler le plus de lacunes possibles.

Voici quelques conseils plus spécifiques à chaque matière :

  • Pour les grosses matières à dissertation comme l’ESH ou l’HGG, il faut ficher et actualiser tous les cours que vous avez vus jusqu’à présent de sorte qu’au moment des révisions vos fiches seront déjà toutes faites et ne seront plus qu’à revoir.
  • Pour les maths, ce qui est valable tout au long de l’année l’est aussi pendant les vacances, c’est-à-dire qu’il faut avoir une maitrise parfaite du cours (propriétés, corolaires, formules) et ensuite faire et refaire les TD pour s’habituer à se confronter aux questions tout en développant les automatismes. Vous pouvez aussi faire les exercices proposés dans les manuels de maths qui ne font pas partie de vos manuels scolaires.
  • En culture générale, il est essentiel en première année de s’emparer de la méthodologie de la dissertation car les références utilisées dans vos copies de concours seront vues l’année prochaine en fonction de votre thème.

 

Lire plus : Comment avoir au moins la moyenne en dissertation de culture générale ? 

 

  • En langues, il faut absolument maîtriser sa grammaire en fichant les points qui reviennent le plus souvent parce que ce sont les plus pénalisés aux concours, qu’il s’agisse des exercices de traduction ou de rédaction. Il est aussi primordial de bien suivre l’actualité car les sujets qui tombent aux concours portent sur des événements de vos deux années de prépa.

Comment s’organiser à la Toussaint ?  

Enfin, et ça sûrement le point le plus important : l’organisation de ses vacances en première année. Il existe deux profiles en prépa, à vous de choisir celle qui vous correspond le plus et qui vous permettra d’être le plus efficace lors de vos révisions.

D’abord, il y a ceux qui font des plannings de vacances pour mieux s’y retrouver et être mieux cadré. C’est vrai que dans un sens le planning permet de ne pas se noyer dans le travail dans la mesure où la rigueur fait que vous vous forcez à finir ce que vous avez à faire dans une plage horaire donnée et vous pouvez alors vous permettre de couvrir plusieurs matières dans la même journée sans culpabiliser et en enchaînant des journées similaires pour établir une certaine routine.

Ensuite, on a ceux qui préfèrent opter pour des to do list ou des objectifs fixés chaque jour sans plage horaire. Cette technique permet de se mettre moins de pression pour ceux qui la supportent mal car le principal à la fin de la journée est de finir ce qui était prévu de faire sans avoir à y revenir le lendemain. Se fixer des objectifs par jour rend aussi le travail plus motivant et satisfaisant dans la mesure où vous êtes en mesure de « cocher » ce qui a été accompli et ça vous donne le sentiment d’avoir accompli un réel travail en fin de journée.

 

Lire plus : Planning de révision tout cuits (première année)

Keona Appadoo

Actuellement en première année à l'EM Lyon, j'ai passé deux ans en prépa ECE (ESH, maths appliquées) à Lyon et j'aimerais, à travers mes articles, vous transmettre le maximum de conseils possible pour que vous appréhendiez mieux vos années de prépa ainsi que les concours !

Vous pourriez aussi aimer