L’actualité en bref – Semaine du 31 janvier au 06 février 2023

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par le record du déficit commercial français, le creusement des pertes de Spotify et la baisse du nombre de syndicats en France.

 

La France a connu en 2022 son pire déficit commercial

En 2022, le déficit de la balance commerciale des biens a battu un record historique, dépassant pour la première fois les 160 milliards d’euros, à précisément 164 milliards, ont indiqué les Douanes. Ce chiffre représente près du double des 85 milliards enregistrés en 2021 et rappelons que le trou était inférieur à 60 milliards en 2019 avant l’épidémie de Covid-19. Nous pouvons rajouter à ces chiffres l’observation d’Olivier Redoules, économiste chez Rexecode qui nous explique que « si l’on compare par rapport à 2019, seule 60 % de la détérioration du déficit commercial en 2022 découle de l’énergie, 40 % provient de l’aggravation du déficit hors énergie, et la dégradation concerne toutes les branches de l’industrie ».

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/la-france-essuie-le-pire-deficit-commercial-de-son-histoire-1904222

 

Spotify continue de creuser son déficit

Le numéro un mondial des plates-formes de streaming musical a dévoilé ses résultats annuels, en se réjouissant d’avoir atteint un nouveau pic de 205 millions d’abonnés dans le monde au 31 décembre 2022(+14% par rapport au 31 décembre 2021). Signe de l’efficacité des multiples campagnes publicitaires de Spotify, notamment en Amérique Latine, le chiffre d’affaires a augmenté de 21% pour atteindre 11,72 milliards d’euros. Malgré ces bons résultats, Spotify a réalisé des pertes nettes très importantes en 2022 : 430 millions d’euros contre 34 millions de déficit en 2021.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/01/31/spotify-compte-205-millions-d-abonnes-mais-creuse-son-deficit_6160003_3234.html

 

En France, le nombre de salariés syndiqués a nettement baissé

Le ministère du Travail vient de publier une étude du taux global de syndicalisation, public et privé confondus. Ainsi, ce taux est passé de 11% en 2013 à 10,3% en 2019. Alors que la culture de l’engagement syndical est beaucoup plus forte dans le public que dans le privé, c’est chez les fonctionnaires que la baisse de la syndicalisation est la plus marquée. La proportion d’agents syndiqués y est passée de 19,8 % en 2013 à 18,4 % en 2019. Pour le privé, le taux de syndicalisation est tombé sous les 8%.

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-nombre-de-salaries-syndiques-a-nettement-baisse-1903186

 

Le gouvernement expérimente la semaine de 4 jours dans la fonction publique

Le ministre délégué aux Comptes publics, Gabriel Attal, a annoncé le lancement d’une expérimentation de la semaine de quatre jours dans la fonction publique. Il précise que les agents de l’Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales (Urssaf) de Picardie pourront tester pendant un an la semaine de 36 heures en quatre jours. « Je crois que beaucoup de Français aspirent aujourd’hui à travailler différemment », indique Gabriel Attal.

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-gouvernement-experimente-la-semaine-de-quatre-jours-dans-la-fonction-publique-1902495

 

Google répond à ChatGPT en lançant Bard

Google a présenté lundi 6 février sa dernière avancée en matière d’intelligence artificielle, Bard. C’est un modèle d’IA capable d’entretenir un dialogue avec ses utilisateurs en ligne à la manière d’un humain, qui rappelle étrangement ChatGPT. « Bard a pour ambition de combiner l’étendue des connaissances du monde avec l’intelligence artificielle. Il peut vous aider à expliquer les dernières découvertes de la NASA issues du télescope James Webb à un enfant de 9 ans, ou vous renseigner sur les meilleurs attaquants au football mondial actuel » explique Sundar Pichai, PDG d’Alphabet.

Source : https://www.challenges.fr/high-tech/ia-bard-la-riposte-de-google-a-chat-gpt_844767?xtor=RSS-24

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref

Vous pourriez aussi aimer