Misterprepa

L’actualité en bref – Semaine du 14 au 20 février 2023

Sommaire

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par l’augmentation du salaire minimum espagnol, l’interdiction d’ici 2025 des moteurs thermiques au sein de l’UE et les exportations records de vins et spiritueux en 2022.

 

Le salaire minimum espagnol augmente à nouveau

Le chef du gouvernement espagnol a annoncé que salaire minimum interprofessionnel allait atteindre 1 080 euros bruts par mois, soit 80 euros de plus qu’à l’heure actuelle. Il s’agit de la septième hausse du SMI décrétée depuis l’arrivée au pouvoir du leader socialiste, en juin 2018. Au total, il aura été relevé de 47 % en cinq ans. Rappelons que l’un des engagements du gouvernent de gauche à leur élection en 2018 était de relever les bas salaires afin qu’ils atteignent au moins 60% du salaire espagnol moyen. De plus, en janvier 2023, l’Espagne atteignait son taux de chômage le bas depuis 15 ans.

Source : https://www.lesechos.fr/monde/europe/le-salaire-minimum-espagnol-augmente-de-8-1902442

 

Le parlement européen vote l’interdiction des moteurs thermiques en 2035

L’Union européenne vient d’adopter une nouvelle réglementation prévoyant la fin des ventes de voitures neuves à moteur thermique en 2035. Cette nouvelle réglementation doit contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici à 2030 par rapport à 1990 tout en visant la neutralité carbone à l’horizon 2050. Finalement, cette mesure interdit les ventes de voitures et véhicules utilitaires légers neufs à essence et diesel dans l’UE.

Source: https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-parlement-europeen-vote-la-fin-des-moteurs-thermiques-en-2035-20230214

 

Les exportations de vins et spiritueux ont atteint un nouveau record en 2022

Les exportations de vins et spiritueux ont bondi de 11 % à 17,2 milliards d’euros en 2022. Le dynamisme du commerce hors Union Européenne, qui représente les trois quarts des exportations, explique ce nouveau record. Les vins pèsent deux fois plus lourd que les spiritueux (5,4 milliards) dans ce score avec des expéditions de 11,6 milliards d’euros (+10,2 %). Pour l’ensemble des vins et spiritueux, les États-Unis restent en tête du classement l’export avec 14 milliards d’euros, en hausse de 14 % malgré des volumes en retrait de 5 %. Les taxes Trump suspendues par le président Joe Biden pèsent encore sur l’activité vin.

Source :https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/vins-et-spiritueux-nouveau-record-a-lexport-en-2022-malgre-les-vents-contraires-1906569

 

Ford va supprimer 3 800 postes en Europe

Face aux difficultés qu’il rencontre en Europe, Ford veut créer une « structure de coûts plus compétitive », a annoncé le constructeur automobile. L’entreprise américaine a choisi de réduire le nombre de modèles conçus pour l’Europe en se concentrant sur les véhicules électriques et sur ses ventes très profitables d’utilitaires. Après ces départs, il restera 3 400 ingénieurs qui continueront de travailler sur les produits de Ford en Europe. Cette décision semble intervenir seulement quelques semaines après l’Inflation Reduction Act de Biden, que beaucoup voit comme une mesure protectionniste.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/02/14/ford-prevoit-de-supprimer-3-800-postes-en-europe_6161748_3234.html

 

Les défaillances de PME et TPE s’accélèrent

Le taux de défaillance d’entreprise est encore remonté en France en janvier. Par rapport au même mois en 2022, les liquidations et redressements judiciaires ont augmenté de 51,6%, atteignant 42.640 sur les 12 derniers mois. Malgré la hausse, ce chiffre reste de 16,6% inférieur au nombre de cessations de paiement enregistrées avant la crise sanitaire. La remontée des liquidations et redressements judiciaires concerne tous les secteurs de l’économie. Mais elle est la plus forte, avec une hausse de 108% sur un an, dans l’hôtellerie-restauration.

Source : https://www.latribune.fr/economie/france/les-defaillances-de-pme-et-tpe-ont-presque-double-d-une-annee-sur-l-autre-951953.html

Newsletter
Picture of Damien Copitet
Damien Copitet
Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref
Vous pourriez aussi amer