L’actualité en bref – Semaine du 02 au 08 août 2022

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par le rejet de la taxe sur les surprofits en France, la croissance nulle de l’Allemagne et le redressement judiciaire de Camaïeu.

 

La taxe sur les surprofits, rejetée par le Sénat

Après sa mise en place en Italie en mars, puis en Espagne et au Royaume-Uni, un vrai débat existait en France afin de savoir s’il était judicieux d’implémenter en France une taxe sur les superprofits. De plus, l’annonce des résultats records de TotalEnergies pour le deuxième trimestre avait à nouveau alimenter la nécessité de taxer les sociétés pétrolières et de transports qui profitent de la situation actuelle pour distribuer des dividendes records. Pour autant, le Sénat a tranché et cette dernière a été rejetée. Bruno Le Maire plaidait que « pour l’intérêt national, la stabilité fiscale n’a pas de prix ».

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/la-taxe-sur-les-superprofits-rejetee-au-senat-1779986

 

Les chauffeurs Uber pourront bientôt choisir leurs courses

Uber va enfin donner la possibilité à ses chauffeurs de choisir leurs courses en fonction de la destination et du prix, une fonctionnalité que les conducteurs réclamaient depuis longtemps. Le chauffeur aura donc désormais le montant qu’il gagnera, ainsi que la destination finale, avant d’avoir accepté la course. Le communiqué de la société basée à San Francisco mentionne un autre outil, Trip Radar, qui permettra aux conducteurs de voir une liste des autres courses dans les parages, « pour avoir la possibilité d’en choisir une autre qui fonctionne mieux pour eux ». Le géant des VTC va aussi leur proposer une carte bancaire avec des avantages associés, notamment pour faire des économies sur le prix du carburant, qui a considérablement augmenté.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/07/30/les-chauffeurs-uber-pourront-bientot-choisir-leurs-courses-en-fonction-de-la-destination-et-du-prix_6136636_3234.html

 

L’Allemagne affiche un taux de croissance nul au 2ème trimestre

L’Allemagne, souvent pointée comme une référence au sein de l’UE, affiche pourtant un taux de croissance nul au deuxième trimestre de l’année 2022 et voit pointer la menace d’une récession. Ce taux la fait même basculer au rang des pays les avec les plus faibles performances économiques de la zone euro. L’Allemagne, très dépendante de son industrie, souffre particulièrement de l’inflation des prix de l’énergie. A cela, s’ajoute l’impact sur l’économie allemande de la politique de Pékin contre le Covid-19, qui a entraîné confinements et fermetures d’usines en Chine, premier partenaire commercial du pays.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/07/29/l-allemagne-enregistre-un-taux-de-croissance-nul-au-2-trimestre-et-voit-pointer-la-menace-d-une-recession_6136590_3234.html

 

Camaïeu, en cessation de paiement, placée en redressement judiciaire

Le géant du prêt-à-porter Camaïeu, qui compte 538 magasins et 2 571 salariés, a été placé lundi 1er août en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lille. « Le montant du passif déclaré par l’entreprise est de 56 millions d’euros », mais le tribunal de commerce le « pense plutôt de 91 millions d’euros », a précisé à l’AFP. C’est Camaïeu qui avait demandé l’ouverture de cette procédure lundi dernier, se déclarant en cessation de paiement, mise en difficulté notamment par des impayés de loyers.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/08/01/camaieu-en-cessation-de-paiement-place-en-redressement-judiciaire_6136841_3234.html

 

Ce qui change en France au 1er août 

Premièrement, une nouvelle hausse automatique du SMIC de 2,01% suite à la forte inflation. Le taux horaire passera, quant à lui, de 8,58 euros à 8,76 euros. Il s’agit de la quatrième augmentation du smic en moins d’un an, après celle de 2,65 % en mai. Deuxièmement, le taux de livret A va doubler passant ainsi de 1% à 2%, après un premier doublement au 1er février 2022. Cette hausse proposée par la Banque de France est elle aussi justifiée par la hausse de l’inflation. Troisièmement, la « remise carburant » de 15 centimes d’euro par litre d’essence ou de gazole, appliquée depuis le 1er avril, va être prolongé jusqu’au 31 août.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/07/31/smic-allocation-de-rentree-scolaire-covid-19-ce-qui-change-le-1er-aout_6136744_3234.html

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref

Vous pourriez aussi aimer