Misterprepa

L’actualité en bref – Semaine du 18 au 24 janvier 2023

Sommaire

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par la prise de parole de C. Lagarde sur l’inflation, le licenciement de 10 000 personnes chez Microsoft et la réforme des retraites.

 

L’impôt minimum mondial rapporterait plus de 200 milliards de dollars par an

Suite à la signature à l’automne 2021 d’un accord mondial sur la mise en place d’un impôt minimum, l’OCDE a dévoilé une nouvelle estimation sur les recettes de cette réforme fiscale. L’instauration d’un taux d’imposition effectif minimum de 15 % sur les bénéfices des multinationales réalisant plus de 750 millions d’euros de chiffre d’affaires générerait, chaque année, environ 220 milliards de dollars de recettes fiscales supplémentaires au niveau mondial. Mais pour que ces chiffres deviennent réalité, encore faut-il que les quelque 140 pays signataires de l’accord le transposent dans leur législation interne.

Source : https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/limpot-minimum-mondial-rapporterait-plus-de-200-milliards-de-dollars-par-an-1898360

 

Selon Christine Lagarde, l’inflation reste « beaucoup trop élevée »

La présidente de la Banque centrale européenne a déclaré que « l’inflation, quelle que soit la manière dont on la considère, est beaucoup trop élevée ». La BCE a relevé ses taux d’intérêt de 2,5 points de pourcentage depuis juillet, une hausse d’une rapidité inédite, et prévoit de maintenir ce cap restrictif lors des prochains mois pour tenter de faire baisser durablement l’inflation. Cependant, cette dernière a également annoncé que les hausses de prix ont ralenti après le pic de plus de 10% en octobre, déclarant ensuite que 2023 ne sera pas brillante, mais bien meilleure que ce qu’on craignait ».

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/01/19/l-inflation-reste-beaucoup-trop-elevee-mais-la-bce-maintiendra-le-cap_6158502_3234.html

 

Le rachat d’EDF par l’Etat suspendue à une décision de justice

La prise de contrôle par l’Etat de 100 % du capital d’EDF (contre 84 % avant que l’Etat ne lance son opération), pour 9,7 milliards d’euros prend plus de temps que prévu. Pour autant, le 20 janvier, l’Etat a remporté une manche, en parvenant, à racheter suffisamment d’actions pour détenir désormais 90 % du capital. Un seuil déterminant, qui lui permet de forcer les derniers irréductibles à lui vendre leurs parts. Seulement, l’Etat ne pourra finaliser son offre qu’à la condition d’avoir obtenu une décision de justice qui lui soit favorable. 

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/01/23/edf-la-prise-de-controle-a-100-du-capital-par-l-etat-suspendue-a-une-decision-de-justice_6158934_3234.html

 

Microsoft licencie 10 000 personnes

Le géant américain de l’informatique Microsoft a annoncé le licenciement de 10.000 employés d’ici fin mars, c’est-à-dire près de 5 % de ses effectifs mondiaux. Le PDG, Satya Nadella a invoqué trois raisons qui motivent cette décision : le comportement des clients, l’assombrissement des perspectives macroéconomiques et la nécessité de dégager des marges de manœuvre financière, notamment pour investir dans l’IA. La même semaine, Google annonce la suppression de 12 000 emplois, soit plus de 6% de ses effectifs mondiaux

Source : https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/microsoft-va-licencier-10000-personnes-1898398

 

Le gouvernement ne reviendra pas sur l’âge de départ à 64 ans

Ce début d’année est marqué par la réforme des retraites et ses controverses. Néanmoins, le ministre du travail, Olivier Dussopt, a affirmé que revenir sur le point de l’âge de départ à la retraite à 64 ans serait un moyen de « renoncer au retour de l’équilibre ». Il a précisé que le relèvement de l’âge légal à 64 ans ainsi que l’allongement de la durée de cotisation sont des mesures « tout à fait fondamentales ».

Source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/01/23/reforme-des-retraites-le-gouvernement-ne-reviendra-pas-sur-le-report-de-l-age-legal-de-depart-a-64-ans-assure-le-ministre-du-travail_6158966_823448.html

Newsletter
Picture of Damien Copitet
Damien Copitet
Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref
Vous pourriez aussi amer