Actualité du monde hispanique du mois de décembre 2020

Venezuela :

  • 06/12/2020: Maduro a pris le contrôle du Parlement, la dernière institution qui échappait jusqu’à présent à son contrôle. En effet, le Grand pôle patriotique a obtenu 67,7% des voix durant ces élections, ce qui s’explique en partie par le fort pourcentage d’abstention (69%). L’opposition, représentée par J. Guaido, avait d’ailleurs appelé à boycotter ces élections et ce taux d’abstention est l’image même du « rejet majoritaire du peuple vénézuélien ».

Cuba :

  • D’importantes manifestations d’artistes dans les rues de La Havane ont débouché sur un potentiel dialogue avec le gouvernement. Cette mobilisation antitotalitarisme n’est pas nouvelle à Cuba car, dès les années 70, écouter certaines musiques était considéré comme de la déviance.

Brésil :

  • Manaus: Immunité collective ? La question se pose de nouveau au vu du nombres de cas de Covid-19 et du nombre d’entrées en réanimation ce mois-ci dans la ville de Manaus qui jusqu’à présent faisait l’objet d’études révélant qu’entre 65% et 75% de la population possèderaient des anticorps contre la Covid-19 ce qui représenterait une immunité collective. Les débats sont donc toujours d’actualité et l’une des explications mise en avant est que nous n’avons pas encore assez de connaissances à propos des capacités protectrices des anticorps pour parler d’immunité collective.

Argentine :

  • 30/12/2020: L’Argentine légalise l’avortement et est devenue l’un des rares pays d’Amérique Latine à autoriser l’IVG sans conditions avec Cuba, le Guyana Mexico et l’Uruguay. Cette loi autorisant l’IVG jusqu’à 14 semaines de grossesses a été votée au Sénat avec 38 voix pour et 29 contre (et 1 abstention). Cette loi est l’espoir d’un monde meilleur pour les futurs Argentins et permet encore plus de liberté dans ce pays où depuis 1921 l’avortement était autorisé uniquement en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère. Cette loi est d’autant plus une avancée pour le pays qu’une loi similaire avait été rejetée il y a seulement 2 ans ce qui montre la division du pays à ce sujet.

 Espagne :

  • Amnesty international dénonce les violations des droits à la santé, à la vie, à la non-discrimination des personnes âgées, à une mort digne et à la vie privée en famille dans les EHPAD de Madrid et de Catalognes. En effet, la décision automatique de ne pas transférer les malades de la Covid-19 résident en EPHAD a été générale et non individualisée ce qui a conduit à bafouer ces 5 droits. Ces faits ont eu lieu durant la première vague de la Covid-19 où parfois les résidents ont été abandonné pendant plusieurs jours et où les soins nécessaires n’ont pas pu être administrés aux résidents. Amnesty international dénonce une injustice face à d’autres personnes âgées vivant dans leur maison qui ont pu être hospitalisé.
  • 09/12/2020:  l’Ex-roi d’Espagne Juan Carlos a régularisé sa situation en réglant une dette de 680 000 € au fisc espagnol. Il est exilé aux Emirats arabes unis depuis août. Son avocat a même déclaré que Juan Carlos demeurait, « comme il l’a toujours été, à la disposition du ministère public pour toute procédure ou action que celui-ci considère appropriée ».
  • 17/12/2020: le Parlement espagnol a approuvé le droit à l’euthanasie. Pedro Sanchez a annoncé que c’était « une grande conquête sociale » pour l’Espagne. Toutefois, pour que cette loi soit définitivement adoptée, il faut qu’elle soit approuvée par le Sénat et le Congrès.
  • 22/12/2020: le nouveau budget a été définitivement approuvé ce qui permet désormais à l’Espagne de disposer du budget dont elle a besoin pour surmonter la crise sanitaire. Ce budget a principalement comme objectif d’avancer 27 milliards d’euros des 140 milliards d’euros de fonds européens promis à l’Espagne.

Voilà l’article touche à sa fin. Concernant les actualités sur la COVID-19 dans le monde hispanique, la situation va évoluer et il faut impérativement suivre cette évolution. Donc rendez-vous le mois prochain pour un nouveau point sur l’actualité du monde hispanique.

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Mister Prépa vous propose aujourd’hui une explication de l’effet Balassa-Samuelson en ESH, un effet peu connu par les étudiants de…