AUDENCIA : 6ème au classement SIGEM depuis 2002

Classement SIGEM
Nicolas ARNAUD nous répond

Les classements nationaux s’enchaînent  et nous voyons les écoles se dépasser en rang les unes les autres, de manière assez différente selon le classement étudié. Or, le TOP7 (et a fortiori le TOP6) du classement SIGEM reste solidement ancré depuis de nombreuses années, ce même classement qui positionne AUDENCIA à la 6ème place depuis 2002 ! Nous avons donc souhaité en savoir plus sur ce fameux classement SIGEM en interrogeant Nicolas ARNAUD, directeur d’AUDENCIA Grande Ecole, qui maîtrise fort bien ce sujet. 

Bonjour Nicolas, qu’est-ce que le classement SIGEM ?

Le classement SIGEM est simple : il représente le seul classement reflétant le choix des étudiants. Il prend en compte les duels entre écoles lorsque les étudiants sont admis dans plusieurs établissements en même temps. Ainsi, quand une majorité d’étudiants choisissent une école plutôt qu’une autre lorsqu’ils sont bi-admis, alors automatiquement cette école passe devant l’autre dans le classement. Il s’agit donc de duels systématiques entre deux écoles, qui, lorsqu’ils s’agrègent, forment un classement complet. Même si les positions des écoles peuvent rester stables, les pourcentages de gains de duels entre écoles varient d’une année sur l’autre.

Audencia est d’ailleurs 6ème dans ce classement SIGEM depuis 2002… Comment expliquer cette régularité?

Depuis sa création, il y a 120 ans, Audencia a toujours contribué à redéfinir l’offre des Business School françaises et internationales. Nous avons su œuvrer en cohérence avec les attentes des candidats et le marché de l’emploi. Nous avons su être précurseurs. Au début des années 2000, l’école se positionnait déjà sur la RSE. Une démarche qui s’est d’abord traduite par l’adhésion à l’initiative Global Compact des Nations Unies, puis un peu plus tard, entre autres, par un partenariat avec le WWF. Plus tôt encore, dans les années 1990, Audencia a rapidement été identifiée comme l’école de la culture.
Ainsi, l’école s’est toujours positionnée comme un faiseur plutôt qu’un suiveur de marché. Audencia fait partie de ces écoles qui donnent le pas, et qui créent des mouvements. Une école dans son temps et faiseur de temps. Autre aspect vraiment important à nos yeux : l’école est largement reconnue pour son ambiance en interne. En témoigne le récent classement HappyAtSchool dans lequel Audencia a décroché la première place dans la catégorie écoles de commerce, grâce aux retours très positifs de ses étudiants.

En quoi le classement SIGEM est-il important pour vous ? Et pour les candidats ?

Pour les écoles, ce classement est essentiel puisqu’il reflète réellement les choix des candidats. Il est donc très suivi par les écoles de manière générale. La méthodologie est totalement transparente et ne fait jamais débat. Les écoles tombent toutes d’accord là-dessus.
Pour les candidats, ce classement est important puisqu’il illustre la sélectivité des écoles et donc la valeur de chaque diplôme sur le marché de l’emploi. Le fait de comparer les positions, d’une année sur l’autre, permet aussi de constater une solidité en termes d’image et d’historicité.

Audencia dans une dizaine d’année, ça donne quoi ?

Audencia restera, j’en suis convaincu, une école qui contribuera à l’évolution des grandes tendances des Business Schools. Une école qui continuera de donner de la joie de vivre à ses étudiants. Une école à dimension humaine et proche de ses étudiants. J’y tiens vraiment et j’y veillerai toujours personnellement. Enfin, l’école restera particulièrement vigilante à la notion de taille et nous sommes très sensibles à cette question de rapport taille-qualité.

Qu’est-ce qui, selon vous, rend Audencia unique ?

Ses étudiants ! Nos interactions quotidiennes le prouvent. En début et en fin de mandat BDS-BDE-BDA par exemple nous organisons des dîners avec nos étudiants. Nos journées sont souvent rallongées mais nous aimons ce côté-là. On ne donne aucun crédit ECTS lié aux engagements de nos étudiants : ils le font car ils ont envie de le faire !

Pouvez-vous nous parler du parcours GMT (Global Mobility Track) ?

C’est la grande nouveauté de la Rentrée 2020 ! Ce parcours, c’est 40 places. Le 1er semestre se déroule à Nantes en section anglophone, le 2ème semestre en Europe (Londres, Madrid, Zurich, Munich). Le troisième semestre, à l’été 2021, les étudiants effectuent un stage à l’international. Enfin, quelques mois plus tard, à l’automne 2021, ils s’envolent pour New York (Etats-Unis) ou Shenzhen (Chine).
Il s’agit de loin de notre parcours le plus international. Il est fait pour les étudiants les plus aventuriers et parmi les plus curieux. Ces étudiants vont se retrouver à 8-10 étudiants maximum dans des écoles étrangères, mélangés à des étudiants étrangers. Ce parcours fait totalement sens par rapport à la position de l’école : privilégier la qualité et l’immersion plutôt qu’être dans une logique purement quantitative en envoyant 400 étudiants d’un coup sur un campus étranger. La sélection se fera à 50% sur la moyenne globale aux concours et à 50% sur les résultats d’anglais aux concours.

Audencia en 1 mot ?

Je vais tricher un peu et en citer 2 : audace et écoute !

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
Durant cette dernière ligne droite nous allons vous accompagner au mieux pour bien aborder les épreuves écrites. Voici comment.