L’ouverture sociale dans le monde des écoles de commerce : l’exemple de Montpellier Business School

L'ouverture sociale dans les écoles de management
L'exemple de Montpellier Business School

Historiquement engagée sur les sujets sociétaux, Montpellier Business School place l’ouverture sociale, et plus globalement les thématiques de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et de développement durable au cœur de ses programmes et de ses actions. 

 « Nous croyons en un monde ouvert où tous les talents peuvent exprimer leur plein potentiel, quels que soient leur origine sociale, culturelle, géographique, leur genre ou leur orientation sexuelle. Nous croyons qu’étudier dans cette communauté diverse est une force supplémentaire pour chacun des individus qui la composent. » explique Bruno Ducasse, Directeur Général de MBS. 

Mais plus concrètement, quels dispositifs sont mis en place ?

  • L’alternance, un premier levier pour éviter qu’une barrière financière écarte les étudiants méritants

A n’importe quel moment du cursus, Montpellier Business School a cherché à mettre en place plusieurs méthodes pour aider les étudiants à financer leurs études et leurs frais de vie. La plus connue est l’alternance. L’objectif est triple : permettre à n’importe quel étudiant de se libérer des frais de scolarité alors pris en charge par l’entreprise, développer ses compétences professionnelles sur le terrain en percevant un salaire et lui donner l’opportunité d’être embauché avant même d’être diplômé. Chaque année, l’école accueille près de 1500 étudiants en alternance.

« A Montpellier Business School, il n’y a pas un nombre limité de places pour les alternants. N’importe quel étudiant, issu par exemple du concours prépas peut basculer en alternance s’il trouve une entreprise d’accueil. Au Career Center, on l’accompagnera pour l’aider à construire un projet professionnel qui lui ressemble, et à l’orienter vers les secteurs qui recrutent et qui l’intéressent, tout en lui faisant parvenir les offres des partenaires. » explique Laurence Flinois, Directrice du Career Center de MBS.

  • + de 120 bourses et aides financières sont attribuées chaque année.

Bien que l’école soit éligible aux bourses du CROUS et aux aides Erasmus+, elle est consciente que ses aides ne peuvent pas suffire à couvrir les frais de scolarité de vie de certains étudiants méritants. C’est la raison pour laquelle elle a mis en place différents types de bourses pour donner une chance à chaque profils de poursuivre leur cursus.

« Les bourses d’excellence, les bourses d’encouragement académique, les bourses App’titude pour les alternants… ce sont au total plus de 15 millions d’euros de bourses qui ont été distribués en dix ans » explique Benjamin Ferran, Responsable DRSE de MBS.

En complément, l’ouverture sociale est aussi rendue possible grâce à d’autres dispositifs d’aides au financement :

  • Le prêt d’honneur : un prêt à taux zéro remboursable après l’obtention du diplôme
  • Le monitorat permet à l’étudiant de travailler de façon rémunérée pour un service de l’école
  • Le job alterné : un rythme semblable à l’alternance pour permettre une activité professionnelle rémunérée en parallèle du cursus

 

 

  • Handicap, harcèlement, solidarité : les étudiants s’engagent aussi pour soutenir l’ouverture sociale de l’école

L’ouverture sociale en Business School dépasse la simple ouverture financière. C’est la raison pour laquelle toute la communauté est solidaire pour que chacun puisse trouver sa place sur le campus.

8 référents handicap dédiés accompagnent les étudiants en situation de handicap pouvant aménager les cours et les examens en fonction des situations de chacun.

2 référents harcèlement sexuel et sexiste sont également à l’écoute, et viennent renforcer les 25 permanences psychologiques disponibles pour les étudiants tout au long de l’année.

Mais les étudiants à Montpellier ne sont pas juste bénéficiaires de ces dispositifs pour l’ouverture et la diversité. Ils en sont aussi les porteurs. Avec plus de 200h de cours en lien avec la RSE en Programme Grande Ecole, les étudiants ont le bagage nécessaire pour mener et s’impliquer dans les projets solidaires. 

L’année dernière, ils ont réalisé 90 projets pour soutenir 62 associations partenaires. Mais ça, ce sont eux qui en parlent le mieux. 😊

Rendez-vous sur le site des Admisseurs de MBS pour discuter en direct avec les Oranges. 

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
La procédure SIGEM permet aux étudiants de classe préparatoire d'effectuer leur choix d'affectation. Dans cet article toutes les informations sur…