L’actualité en bref – Semaine du 19 au 25 juillet 2022

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par l’augmentation des taux d’intérêts de la BCE, le rachat par Amazon du réseau de soins privé One Medical et la volonté du groupe Les Echos-Le Parisien de rachehter OpinionWay.

 

La crise énergétique va durablement affecter la croissance française

L’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a présenté, ce jeudi, son « cadrage économique » pour les cinq prochaines années. Ses dernières projections tablent sur une hausse du PIB de 2,4 % en 2022. Le choc de la guerre en Ukraine et de la crise énergétique qu’elle provoque sur l’économie française devrait durer. Cette année, comme l’an prochain, la crise énergétique amputerait la croissance de l’Hexagone de 0,7 point de PIB. En 2023, l’activité économique ne progresserait plus que de 1 %, selon l’OFCE. A ce stade, l’OFCE évalue toujours à 0,5 point de PIB le coût de la guerre en Ukraine pour l’économie française en 2022. 

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/la-croissance-francaise-durablement-affectee-par-la-crise-energetique-1777890

 

La Banque centrale européenne a décidé d’augmenter ses taux d’intérêt de 0,5 point

Pour la première fois en plus de dix ans, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé, jeudi 21 juillet, un relèvement de ses taux d’intérêt de 0,5 point face à l’inflation galopante et au risque de récession. Cette décision marque un tournant majeur après une longue période d’argent facilement accessible dans la zone euro. Le principal taux d’intérêt passe ainsi de zéro, où il campait depuis 2016, à 0,5 %. En renchérissant le coût du crédit, pour la première fois depuis 2011, la BCE emboîte le pas à d’autres banques centrales dans le monde comme la FED.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/07/21/pour-faire-face-a-l-inflation-la-banque-centrale-europeenne-decide-d-une-hausse-de-ses-taux-d-interet-plus-importante-qu-attendue-de-0-5-point_6135646_3234.html

 

Les Echos-Le Parisien souhaite racheter OpinionWay

Le groupe Les Echos-Le Parisien est en piste pour mettre la main sur l’institut de sondages OpinionWay. Pour l’éditeur du premier quotidien économique français, ce rachat s’inscrit dans une stratégie de diversification, qui vise à rapidement porter la part du chiffre d’affaires hors presse à 25 %.  En 2021, OpinionWay a enregistré un chiffre d’affaires de 17,7 millions d’euros et un résultat d’exploitation de 1,26 million d’euros. Ce ne sont pas les sondages politiques qui intéressent la filiale de LVMH, mais les études marketing vendues aux entreprises. Elle souhaite ainsi proposer un service supplémentaire à ses clients, qui ont déjà la possibilité d’acheter des encarts publicitaires dans le journal ou sur le Web, de devenir sponsors de contenus ou partenaires d’événements.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/07/21/les-echos-le-parisien-en-piste-pour-racheter-opinionway_6135691_3234.html

 

Amazon élargit de nouveau son activité dans la santé

Nouvel exemple de sa volonté de diversification, Amazon va acquérir le réseau de soins privé américain One Medical pour 3,8 milliards d’euros. En 2019, le géant de Seattle avait déjà lancé un service de télémédecine, baptisé « Amazon Care ». Initialement dédiée aux seuls employés de la société, l’offre, qui inclut également des visites à domicile, a été proposée, en 2021, à toutes les entreprises aux Etats-Unis. En 2020, Amazon a aussi mis en service une plate-forme de livraison de médicaments sur ordonnance, Amazon Pharmacy. Le groupe fondé par le célèbre Jeff Bezos a jeté son dévolu sur cette jeune société qui a fait de la technologie un aspect essentiel et différenciant de son offre. Comme pour son service de télémédecine, Amazon dit vouloir développer une offre de santé plus moderne, qui s’adapte davantage aux modes de vie actuels, plus personnalisée et moins chronophage.

Source : https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/07/21/amazon-rachete-un-reseau-de-soins-pour-3-8-milliards-d-euros-elargissant-ainsi-son-activite-dans-la-sante_6135659_3234.html

 

Les difficultés de recrutement dans le secteur industriel s’amplifient 

Selon l’Insee, dans l’industrie manufacturière, près de deux entreprises (67% des entreprises interrogées) sur trois déclarent être en peine de trouver les salariés dont elles ont besoin. « Un niveau inobservé depuis 1991 », date à laquelle l’Insee a commencé à interroger les industriels sur ce point. La tendance touche la majeure partie des secteurs. Mais la situation est particulièrement tendue dans l’industrie agroalimentaire et l’équipement électrique où les chefs d’entreprise sont respectivement 70,6 % et 73 % à déclarer des difficultés de recrutement. 

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/dans-lindustrie-2-entreprises-sur-3-ont-des-difficultes-de-recrutement-du-jamais-vu-depuis-31-ans-1777876

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref

Vous pourriez aussi aimer