L’actualité mensuelle au Royaume-Uni : Novembre

Dans cet article, nous détaillons les faits divers marquants survenus au Royaume-Uni pendant le mois de novembre.

 

Lire plus : 

L’actualité mensuelle au Royaume-Uni : Octobre

L’actualité mensuelle au Royaume-Uni : Septembre

L’actualité mensuelle au Royaume-Uni : Août 

 

Partenariat renforcé entre les Britanniques et les Français à propos des migrants

Un accord a récemment été trouvé entre les dirigeants britanniques et français. En effet, le gouvernement britannique va verser une somme de 72,2 millions d’euros à l’État français afin qu’il renforce la sécurité aux frontières pour empêcher le départ de migrants vers le Royaume-Uni. Dans le sens inverse, la France qui, en contrepartie, augmentera de 800 à 900 le nombre de policiers et de gendarmes sur ses plages, selon la déclaration commune des deux pays. Pour contrer une vague de migrations qui s’intensifie, (on estime que le nombre de migrations outre-manche atteignent les 40 000 depuis le début de l’année) les deux pays ont longtemps bataillé pour trouver un accord commun. Paris et Londres ont fixé des objectifs communs : « déployer des ressources technologiques et humaines, dont des drones, sur le littoral français pour mieux détecter, surveiller et intercepter les bateaux » mais aussi, « utiliser des renseignements provenant de migrants interceptés pour mieux démanteler les réseaux de passeurs et dissuader les traversées par un travail conjoint ». À noter que l’accord a été signé un an après le naufrage dramatique d’un bateau de migrants à proximité de Calais.

 

Après cinq ans de silence, les cloches de Big Ben sont prêtes à retentir de nouveau

Ce dimanche 11 novembre est un grand jour pour le Royaume-Uni. Après plus de cinq ans de rénovation et un millier de pièces réparées, l’horloge emblématique est fin prête à résonner de nouveau. La date du retour de Big Ben coïncide avec le jour de l’armistice, que les Britanniques nomment le « Remembrance day ». « C’est le son de Londres qui est de retour », affirme l’horloger Ian Westworth, 60 ans, qui finalise les derniers tests avant le retour des cloches. À cette rénovation s’ajoute le fait que Big Ben est désormais calibrée par GPS grâce à l’institut national de physique.

 

Londres refuse les élections anticipées en Irlande du Nord

Les conséquences du Brexit sont de plus en plus prégnantes en Grande-Bretagne. Effectivement, le gouvernement a décidé de refuser la mise en place d’élections en Irlande du Nord, en organisant un blocage politique. Le destin de l’Irlande du Nord (la province britannique au passé sanglant, frontalière de l’Union européenne) constituait un problème épineux pendant le Brexit, et cette situation n’a toujours pas évoluée trois ans après. Pourtant, Londres avait donné un délai pour qu’un nouvel exécutif soit mis en place. Néanmoins, la position des unionistes est restée figée. « Je peux dorénavant vous confirmer qu’aucune élection n’aura lieu en décembre ou avant les fêtes », a affirmé Chris Heaton-Harris, ministre chargé de l’Irlande du Nord. Il a ajouté  « Mon objectif, et ce que la population d’Irlande du Nord mérite, est la restauration d’un gouvernement décentralisé fort ». Affaire à suivre…

 

Le ministre des Finances déclare une hausse des impôts à venir

Jeremy Hunt a déclaré ce week-end que des décisions difficiles allaient devoir être prises, en assurant qu’en raison de l’augmentation du coût de la vie, les impôts risquaient d’être augmentée pour certains citoyens et particuliers. « Il va y avoir des décisions très difficiles. Mais, nous sommes un pays résilient et franchement, nous avons affronté de plus gros défis dans notre histoire », a-t-il annoncé sur Sky News. « Nous allons tous devoir payer un peu plus d’impôts, j’en ai bien peur », a-t-il également prévenu. Il faut rappeler que l’inflation au Royaume-Uni dépasse aujourd’hui les 10% et que, en raison de la hausse des prix de l’énergie, bon nombre de foyers britanniques ont du mal à joindre les deux bouts. C’est pour cette raison qu’Hunt va organiser des coupes budgétaires au gouvernement et taxer les citoyens les plus aisés.

Felix Derville

Rédacteur chez Mister Prépa après deux années de CPGE ECS au Lycée St-Just, j'ai pour but de promouvoir l'égalité des chances à travers mes articles.

Vous pourriez aussi aimer