Misterprepa

L’actualité mensuelle aux Etats-Unis : Octobre

Sommaire
L’actualité mensuelle aux Etats-Unis : Octobre

Dans cet article, nous détaillons les faits divers marquants survenus aux États-Unis pendant le mois d’octobre.

Lire plus :

L’actualité mensuelle aux États-Unis : Août

L’actualité mensuelle aux Etats-Unis : Septembre

 

Trump poursuivi pour diffamation

L’information est survenue la semaine dernière. L’ancien président des États-Unis a été poursuivi en diffamation par une femme qui l’accuse de viol. Cette femme se nomme E.J Caroll, c’est une ancienne journaliste qui affirme avoir été violée par D. Trump dans les années 1990. D. Trump devra témoigner la semaine prochaine devant la justice new-yorkaise depuis sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, selon le New York Times. L’ancienne journaliste pour le Elle avait déjà témoigné contre D. Trump en 2019. Elle l’accusait de l’avoir diffamée pour avoir qualifié de « mensonge complet », en juin 2019, ses accusations de viol dans une cabine d’essayage d’un grand magasin new-yorkais au milieu des années 1990. Trump avait alors affirmé qu’il ne la connaissait pas et que de toutes façons « elle n’était pas son type de femme ». Sur son propre réseau social Truth Social, Trump a tourné en dérision ces accusations, mais cette fois-ci cette nouvelle diffamation pourrait bien être sanctionnée plus lourdement.

Un trio d’américains a reçu les prix Nobel de l’économie

Ben Bernanke, l’ancien président de la FED, Douglas Diamond et Philip Dybvig ont été récompensés pour avoir « amélioré notre compréhension du rôle des banques dans notre économie ». Leurs travaux sur les banques, les marchés financiers et sur les crises financières ont été vivement appréciés par l’institution suédoise. Le comité souligne l’importance d’éviter l’effondrement des banques pour l’économie mondial qui a été l’objet de leurs travaux depuis les années 1980. Bernanke ancien président de la FED entre 2006 et 2014 a longuement analysé les crises américaines de 1930 à 2008. Les deux autres prix Nobel, ont eux été récompensés pour leurs travaux visant au développement de modèles théoriques mettant en avant l’importance des banques et leur rôle dans la société.

 

Lire plus : L’actualité mensuelle au Royaume-Uni : Octobre

Washington veut revoir sa relation avec Riyad

Depuis l’arrivée de Biden à la tête des États-Unis, les relations avec Riyad se sont tendues dans un premier temps, avant que Biden ne se rétracte pour tenter un rapprochement inédit en juillet dernier. Oui mais voilà, depuis que le royaume a décidé de réduire sa production de pétrole alors que Washington en demandait davantage, les relations se sont échaudées. Joe Biden a déclaré lors d’une interview sur CNN : « Il y aura des conséquences pour ce qu’ils ont fait, avec la Russie » en référence à la décision de l’OPEP + qui, en plus de faire flamber les cours du pétrole, est en train de renflouer les caisses russes. Ce coup direct assigné par Riyad intervient après la visite de Joe Biden en Arabie saoudite en juillet dernier pour rencontrer Mohamed Ben Salmane. On rappelle tout de même que l’actuel dirigeant américain avait juré faire du royaume « une paria » à la suite de l’affaire Khashoggi. Toutefois sur Al-Arabiya, le ministre saoudien des Affaires étrangères a tenté de nuancer le conflit en expliquant : « La baisse de production représentait une démarche purement économique prise à l’unanimité des pays membres de l’organisation, visant à maintenir un marché du pétrole durable ». Avant d’ajouter : « Les membres de l’OPEP + ont agi de manière responsable et ont pris la décision appropriée ». Depuis la décision de l’OPEP + la diplomatie menée par Biden avec l’Arabie saoudite est vivement critiquée par les médias américains.

Joe Biden affirme vouloir se représenter en 2024

Le président actuel a affirmé ce vendredi 21 octobre qu’il souhaitait se présenter une nouvelle fois en 2024 même si sa décision n’était pas encore sûre. «Je n’ai pas encore formellement pris la décision, mais c’est mon intention. Mon intention est de me présenter de nouveau et nous avons le temps de prendre cette décision », a-t-il annoncé. Ce qui est sûr c’est que Biden peut compter sur le soutien indéfectible de sa femme Jill. « Ma femme pense que nous sommes en train de faire quelque chose de très important et que je ne devrais pas m’en détourner » a-t-il ajouté. Plus vieux président des États-Unis jamais élu, il aurait potentiellement 82 ans à l’aube d’un nouveau mandat. Est-ce un projet ou une simple intention ? Nous aurons la réponse prochainement.

 

Lire plus : L’actualité mensuelle allemande : Octobre

 

Une bactérie mangeuse de chair détectée en Floride

À la suite de l’ouragan qui a ravagé l’État de Floride en faisant 102 décès, une bactérie mangeuse de chair (le Vibrio vulnificus) s’est développée en raison des eaux stagnantes. Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, le Vibrio vulnificus contamine 80.000 personnes et provoque 100 décès chaque année aux États-Unis. Mais cette fois-ci, il se pourrait que la bactérie soit plus dangereuse, car on constate une hausse inquiétante du nombre de morts en comparaison avec l’année d’avant. Pour se prévenir contre la maladie, le porte-parole du département de Santé de Floride a déclaré : « toute personne ayant des coupures et des plaies ouvertes devrait éviter le contact avec les eaux de crue ».

Newsletter
Picture of Felix Derville
Felix Derville
Rédacteur chez Mister Prépa après deux années de CPGE ECS au Lycée St-Just, j'ai pour but de promouvoir l'égalité des chances à travers mes articles.
Vous pourriez aussi amer