L’actualité mensuelle aux États-Unis : Septembre

Dans cet article, nous détaillons les faits divers marquants survenus aux États-Unis pendant le mois de septembre.

 

Une nouvelle querelle éclate entre D.Trump et J. Biden

Biden a récemment annoncé à Philadelphie, dans le berceau de la démocratie, que D. Trump était « un extrémiste menaçant les fondations de la république américaine ». Toutefois, la réplique ne s’est pas fait attendre puisque deux jours plus tard, c’est l’ancien président républicain qui s’est assigné à faire le procès de son successeur. Ce dernier a évoqué la perquisition du FBI à son domicile, mais est aussi revenu sur le résultat des dernières élections. « C’est lui, l’ennemi de l’État », a affirmé Donald Trump, mettant en avant « le discours le plus vicieux, haineux et diviseur jamais prononcé par un président américain »« Ses propos n’étaient que haine et colère », a-t-il insisté par la suite. À l’aube des élections de mi-mandat, la tension est électrique entre les deux représentants politiques.

 

Washington accorde une aide militaire à hauteur de 600 M à Kiev

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les États-Unis ne cessent de soutenir les forces militaires ukrainiennes. Cette fois-ci, ce sont des armes, des équipements mais aussi des formations militaires qui sont délivrées. Dans un contexte de contre-offensive ukrainienne, cette aide arrive manifestement à point nommé. « Notre soutien au droit fondamental de l’Ukraine à se défendre ne faiblit pas », a assuré le secrétaire à la défense américain, Lloyd Austin, lors d’une rencontre organisée sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne, avec la cinquantaine de pays alliés de Kiev. Désormais, une vingtaine de localités aux alentours de Kharkiv ont été reprises aux mains de Moscou assure l’état-major ukrainien. Selon Phillips O’Brien, professeur d’études stratégiques, « Le mouvement ukrainien consistant à attirer les forces russes à Kherson est clairement l’un des grands mouvements stratégiques de la guerre ».

 

Lire plus : L’actualité mensuelle au Royaume-Uni : Septembre

 

Yvon Chouinard, le milliardaire écolo qui offre sa firme à la planète

Né dans l’État du Maine en 1938, Yvon Chouinard est devenu célèbre pour avoir offert son entreprise à la planète. Tout d’abord fondateur de la marque de textile Patagonia en 1973, ce précurseur de l’écologie industrielle vient tout juste d’accorder la totalité de ses actions à une ONG qui recevra les dividendes annuels du groupe pour les investir dans des causes environnementales. Dans sa lettre destinée à ses 3500 salariés, il déclare « Notre Terre est désormais notre seul et unique actionnaire ». Cet acte est loin d’être anodin alors que la société est actuellement valorisée 3 milliards de dollars (2,9 milliards d’euros) par le journal américain The New York Times.

 

Lire plus : Le fondateur de Patagonia cède son entreprise à des ONG !

 

Nouvelle tuerie à l’arme à feu dans le Tennessee

Depuis le début de l’année, on ne recense pas loin de 500 personnes tuées dans des fusillades et crimes de masse. Cette fois ci la tuerie en question est survenue à Memphis et compte 4 morts et 3 blessés. Le suspect présumé, Ezekiel Kelly, 19 ans, a été arrêté avec deux armes dans son véhicule vers 21h00 et placé en détention sans incident par la suite. Ce dernier aurait tué peu après minuit avant de faire d’autres victimes dans l’après-midi et dans la soirée du lendemain. Cela a poussé la municipalité à prendre des mesures de sécurité. Alors que les États-Unis sont constamment dans la tourmente lorsqu’il s’agit de tueries de masse, la question de l’utilisation des armes à feu reste un sujet extrêmement délicat et politiquement sensible, notamment lors de réunions au Congrès.

 

Lire plus : L’actualité mensuelle allemande : Septembre

 

45,6 milliards d’allocations chômage ont été détournés lors de la pandémie

Cette information est un choc pour la plupart des citoyens américains. En période de pandémie afin de lutter contre la vague de licenciements, l’État a augmenté ses aides atteignant un total de 45 milliards de dollars. Oui mais voilà, selon un rapport publié jeudi par l’inspecteur général du ministère américain au Travail, cette somme aurait été frauduleusement perçue entre 2020 et 2022. Environ 1000 personnes ont été inculpées pour avoir participé à ce détournement de fonds. Ces données chiffrées « soulignent l’ampleur de ce problème », a mis en évidence l’inspecteur général, Larry Turner, dans un communiqué, soulignant également « des niveaux historiques de fraude et d’autres paiements abusifs ».

 

Lire plus : L’actualité mensuelle aux Etats-Unis : Août

Felix Derville

Rédacteur chez Mister Prépa après deux années de CPGE ECS au Lycée St-Just, j'ai pour but de promouvoir l'égalité des chances à travers mes articles.

Vous pourriez aussi aimer