L’actualité en bref – Semaine du 21 au 27 septembre 2021

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par une hausse record des prix du gaz, une baisse de chômage en France pour le mois d’août et la défiscalisation des pourboires.

 

Hausse record des prix du gaz au 1er octobre

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 12,6% toutes taxes comprises au 1er octobre a annoncé la Commission de régulation de l’énergie. Il est indiqué que « cette évolution résulte de la hausse, historique, des prix du gaz sur le marché mondial qui se répercute sur les coûts d’approvisionnement du fournisseur de gaz Engie ». Les cours du gaz sont à des niveaux très élevés en Europe en raison de divers facteurs : stockages bas, forte demande du gaz naturel liquéfié en Asie et incapacité de la Norvège et de la Russie à augmenter leurs livraisons. Finalement, les tarifs réglementés du gaz ont grimpé de 32% depuis début 2019, un véritable danger pour les foyers les plus précaires.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/09/27/le-tarif-reglemente-du-gaz-bondira-de-12-6-au-1er-octobre_6096196_3234.html

 

Quel va être le déficit de la sécurité sociale en 2022 ?

D’après le dernier projet de loi de financement de la Sécurité Sociale présenté ce mercredi, il est précisé que si la crise du covid finissait par enfin s’éteindre le déficit baisserait de 13 milliards d’euros en 2022. En effet, ce budget continue de prévoir 5 milliards d’euros pour faire face aux dépenses sanitaires exceptionnelles mais nous sommes bien loin des 14,8 milliards de 2021. D’un autre côté, il y aura aussi des hausses de dépenses notamment dans le Ségur de la santé qui va couter 2,7 milliards d’euros dont 2 milliards de revalorisations salariales dans les établissements.

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/securite-sociale-le-deficit-baisserait-de-13-milliards-en-2022-en-labsence-de-nouvelle-vague-de-covid-1349185

 

En août, le chômage a encore baissé

Une nouvelle fois le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi et sans activité a baissé de 51 000 en aout soit une baisse de 320 000 personnes sur les quatre derniers mois. Cette baisse est valable pour toutes les tranches d’âges peu importe la région. La reprise se confirme donc, même si 3,5 millions de personnes demeurent sans emploi.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/social/nouvelle-baisse-du-chomage-en-france-en-aout-1349673

 

Baisse d’impôts sur les profits des entreprises en 2022

En 2022, toutes les entreprises françaises seront imposées à un taux de 25%, soit 8,3% de moins qu’au début du quinquennat du président Emmanuel Macron. Ainsi, cette baisse va représenter un coût de 11 milliards d’euros pour les finances publiques cependant ce taux nous permettra de rejoindre la moyenne des pays développés. En effet, « lors que la France avait en 1995 un taux nominal maximal d’impôt sur les sociétés inférieur à la moyenne de l’UE à quinze (-1,4 point), elle affichait un taux supérieur de 10 points à la moyenne en 2018 ». Le ministre de l’Économie a également souligné que l’effort en faveur des ménages a été de même ampleur.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/baisse-dimpots-les-profits-des-entreprises-taxes-a-25-en-2022-1348495

 

Les pourboires seront désormais défiscalisés 

Le chef de l’État a promis la défiscalisation des pourboires versés par carte bancaire dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration dans les prochains mois. Actuellement et à l’inverse des pourboires versés en espèces, les transactions par carte sont automatiquement déclarées et imposées. Cette mesure est bien accueillie par le patronat car c’est quelque chose que ces derniers demandaient depuis plusieurs années.

Source: https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/09/27/emmanuel-macron-annonce-la-defiscalisation-des-pourboires-par-carte-bancaire_6096172_823448.html

 

Enfin pour finir cette actualité en bref, un article très intéressant sur le budget 2022 : https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/impots-croissance-dette-le-budget-2022-en-10-chiffres-cles-1348648

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer