Misterprepa

Alfred Marshall

Sommaire
Alfred Marshall

Alfred Marshall (1842-1924), éminent économiste britannique du XIXe siècle, est une figure majeure du monde de la pensée économique. Sa vie et ses idées ont profondément influencé le domaine de l’économie. Dans cet article, nous explorerons sa biographie, ses contributions majeures et son impact durable sur la discipline économique.

Biographie d’Alfred Marshall

Alfred Marshall (1842-1924), éminent économiste britannique et chef de file des néoclassiques, a laissé une empreinte indélébile sur le domaine de l’économie. Né à Londres en 1842, sa carrière académique a débuté en 1868 à l’Université de Bristol, mais c’est son passage à l’Université de Cambridge en 1885 qui a marqué un tournant décisif. Là, il a occupé la chaire d’économie politique, devenant une figure centrale dans le développement de la discipline économique. Son impact s’est étendu bien au-delà de ses écrits académiques, influençant la formation d’éminents économistes tels que John Maynard Keynes. Sa pensée a également influencé les politiques économiques de son époque, notamment la régulation des monopoles.

Les informations clés sur Alfred Marshall

Courant de pensée : Néoclassique

Champ d’étude : Économie

Principaux ouvrages :

  • « Principles of Economics » (1890)
  • « The Economics of Industry » (1879)
  • « Money, Credit, and Commerce » (1923)

Lire plus : Arthur Cecil Pigou

L’apport d’Alfred Marshall à la pensée économique

La Théorie des Rendements Non Proportionnels

L’un des principaux domaines d’intérêt d’Alfred Marshall était la théorie des rendements de la production. Alors que les économistes classiques comme Adam Smith soutenaient que les rendements étaient croissants en raison de la division du travail, et que David Ricardo affirmait que les rendements étaient décroissants parce que le capital le plus productif était utilisé en premier, Marshall a apporté une solution à cette apparente contradiction. Il a développé la loi des rendements non proportionnels. Les rendements seraient d’abord croissants, puis les rendements décroissants prendraient le dessus à mesure que la production augmente. Cela a jeté les bases de la compréhension moderne de la production et de ses rendements. Voici un schéma explicatif :

Rendements proportionnels

L’Équilibre Partiel

Marshall est également connu pour avoir introduit le concept d’équilibre partiel. Contrairement à Léon Walras, qui s’intéressait à l’équilibre général en analysant simultanément l’ensemble des marchés, Marshall s’est concentré sur des marchés individuels. Il a développé les courbes d’offre et de demande, qui sont aujourd’hui la représentation la plus populaire du marché. Cette approche simplifiée, bien que limitée aux interactions directes sur un marché donné, est toujours largement utilisée pour modéliser les marchés et déterminer les prix.

Offre/Demande

Le Coût et la Valeur

Marshall a également apporté des contributions significatives à la compréhension du coût et de la valeur. Il a intégré l’utilité marginale. C’est la satisfaction qu’un individu retire de la consommation de la dernière unité d’un bien, avec les coûts de production. Sur le court terme, l’utilité marginale est le principal facteur qui détermine le prix d’un bien, car les consommateurs sont prêts à payer davantage pour les biens qui leur procurent une plus grande utilité. En revanche, sur le long terme, les coûts de production deviennent déterminants dans la formation du prix. Cette approche a permis de jeter les bases de l’économie moderne, en intégrant à la fois la demande du consommateur et les coûts de production.

« Alors que la demande est fondée sur le désir d’obtenir des marchandises, l’offre dépend principalement du fait que l’on surmonte la réticence que l’on éprouve à subir des incommodités. Ces dernières relèvent généralement de deux catégories : le travail, et le sacrifice inhérent au fait que l’on diffère la consommation. » Principles of Economics (1890)

Les Districts Industriels

En plus de ses contributions théoriques, Marshall a également étudié les districts industriels. Il a observé que certaines régions géographiques présentaient une forte concentration de petites entreprises spécialisées dans des domaines spécifiques. Il a soutenu que ces districts étaient des centres d’efficacité économique en raison de la proximité géographique des entreprises et de la collaboration qui en découlait. Cette idée a influencé le développement de la théorie économique régionale politique industrielle. Elle demeure pertinente pour comprendre la dynamique économique régionale actuelle (on peut penser à la Silicone Valley ou au couloir de la chimie à Feyzin, dans le sud de Lyon).

 

« lorsqu’une industrie a ainsi choisi une localité, elle a des chances d’y rester longtemps, tant sont grands les avantages que présente pour les gens adonnés à la même industrie qualifiée, le fait d’être près les uns des autres » Principles of Economics (1890)

 

Lire plus : Vilfredo Pareto

 

L’héritage d’Alfred Marshall

  • La théorie de la demande et de l’offre (équilibre partiel): Cette théorie reste le fondement de la microéconomie moderne. C’est d’ailleurs l’un des premiers schéma que l’on apprend en économie

 

  • L’Élasticité-prix : Marshall a introduit le fameux concept d’élasticité-prix de la demande, qui mesure la sensibilité de la demande d’un bien par rapport aux changements de prix.

 

  • La pensée marginale : Marshall a mis l’accent sur la pensée marginale, en soulignant l’importance des choix marginaux dans la prise de décision économique. Ce concept est central dans la prise de décision rationnelle et continue d’influencer la théorie économique et la prise de décision.

 

En conclusion, les idées d’Alfred Marshall ont laissé une marque indélébile sur l’économie en résolvant des paradoxes théoriques, en développant des concepts fondamentaux et en influençant la manière dont nous comprenons la production, les marchés et la valeur. Il est vrai que Marshall est parfois moins cité que d’autres économistes. Toutefois, il est le père du courant néoclassique et ses contributions ont permis de construire les fondations de la discipline économique moderne.

Newsletter
Picture of Laura Bertal
Laura Bertal
Actuellement étudiante en 1ère année à l'ESSEC et après deux années de classe préparatoire au lycée Ampère à Lyon en ECE, j'espère pouvoir contribuer à votre réussite !
Vous pourriez aussi amer