Allemand LV2: comment bien apprendre son vocabulaire ?

Nombreux sont les correcteurs qui se plaignent du manque de vocabulaire dans les copies de concours. La richesse lexicale et la richesse grammaticale constituent un élément essentiel pour réussir l’épreuve d’allemand. Néanmoins il parait parfois difficile d’identifier le vocabulaire important. On peut facilement s’y perdre. Je vais donc vous donner le vocabulaire indispensable à la réussite de vos épreuves d’expressions écrite et orale. 

Les verbes: les verbes de base et les verbes à particules

La principale critique émise dans les rapports du jury est la pauvreté lexicale des verbes. Je vous donne quelques conseils pour ne pas se répéter. Il faut d’abord essayer d’éviter au maximum les verbes classiques (sein, hauban, bekommen, kommen, gehen) qui correspondent aux verbes irréguliers que l’on apprend depuis le début de l’enseignement secondaire. Ils sont très utiles pour les épreuves de thème et de version mais pas pour l’expression écrite. Privilégiez donc d’autres verbes plus complexes et sachez les maitriser. Pour l’épreuve de thème, réfléchissez aux principaux verbes que vous utiliseriez en français dans des scènes de la vie habituelle (en cuisine, avec ses amis, au café, lors d’une rencontre). Pour une scène de rencontre, pensez par exemple à: 

Faire signe à quelqu’un: jemanden winken 

appeler quelqu’un: jemanden rufen 

Appeler quelqu’un au téléphone: jemanden an/rufen 

Serrer la main à quelqu’un: jemandem die Hand drücken 

Poser des questions à quelqu’un: nach jemandem fragen 

Être invité: eingeladen werden

Pensez également à des listes de vocabulaire qui reviennent régulièrement dans les thèmes. Le champ lexical du regard est à ce titre fondamental: 

Observer: beobachten 

Regarder quelqu’un: an jemanden schauen 

regarder quelqu’un l’air confus: jemanden betreten an/schauen 

regarder quelqu’un l’air découragé: jemanden  mutlos an/schauen 

Regarder quelqu’un en ouvrant de grands yeux: jemanden mit großen Augen an/schauen

dévisager: mustern 

Faites de même avec des thèmes tels que l’humeur, la voix ou encore l’ouïe.

Il faut également apprendre les verbes à particule utilisés régulièrement en allemand. Une bonne utilisation de ces derniers nécessite de connaître par coeur son tableau de déclinaison ! C’est essentiel. Voici 10 verbes incontournables: 

parler de: erzählen von 

Entendre parler de: hören von 

contribuer de: bei/tragen zu 

Faire partie de: gehören zu

menacer: jemanden bedrohen 

concerner: jemanden betreffen 

Miser sur: setzen auf 

Inviter quelqu’un à: ein/laden zu 

Se protéger de quelque chose: sich schützen vor  

Les noms, les adjectifs et les adverbes

S’il y a une chose qui agace les correcteurs, c’est lorsqu’on se trompe sur les articles de noms que l’on connait pourtant depuis des années ! Die Umwelt ou der Umwelt ? Das Mensch ou der Mensch ? Tout au long de mes années de classe préparatoire, j’ai classé le vocabulaire par article: les noms en DER, ceux en DIE, ceux en DAS et les noms toujours au pluriel. Ceci vous permet de ne pas perdre du temps à chercher l’article puis à décliner le nom. 

Faites également une liste des noms qui reviennent régulièrement dans les thèmes et dans les articles que l’on vous donne à commenter. Pour les thèmes, on retrouve presque toujours une partie du corps à traduire en allemand. Apprenez donc par coeur les noms suivant: 

La joue: die Wange 

L’oreille: das Or 

La langue: die Zünge 

Les dents: die Zähne 

Le doigt: der Finger

La jambe: das Bein

L’épaule: die Schulter 

Le ventre: der Bauch

Le pied: der Fuß

Le sourire: das Lächeln 

L’oeil: das Auge 

Ces mots vous sont familiers car on ne cesse de vous les enseigner depuis des années, et le correcteur sera intransigeant si vous ne les connaissez pas. 

 

Enfin, les adjectif et adverbes sont selon moi des éléments clés pour retenir l’attention du correcteur et lui montrer votre richesse lexicale: adverbes de manière, de quantité, d’intensité. En expression écrite, ils t’aident à nuancer tes propos et à apporter un jugement. En thème, ils t’aident à trouver une manière détournée de traduire une expression que tu ne connais pas. Exemple: il entra dans la pièce en titubant: er betrat taumelnd den Raum. Je vous donne une liste d’adjectifs pour vous aider à débuter votre carnet de vocabulaire: 

Jaloux: niedig 

épanoui: neidig 

superbe: prächtig 

Maladroit: ungeschikt

gênant: peinlich

insupportable: unerträglich

N’hésitez pas à utiliser ces adjectifs pour traduire différents adjectifs en français car les jurys d’allemand LV2 n’exigent pas une grande précision lexicale. Utilisez « prächtig » pour traduire « somptueux », « superbe » ou encore « luxueux ». 

Voici pour vous aider, une liste non exhaustive d’adverbes: 

bizarrement: seltsam

seulement: bloß ou nur 

Tout à fait: ganz 

forcément: zwangsläufig 

Ne pas multiplier le vocabulaire inutile

Il reste tentant de vouloir apprendre tous le vocabulaire que vous découvrez dans vos entrainements de version. Or cette méthode est inutile! Même si cela peut paraitre rassurant, vous allez vous perdre. Il vaut mieux connaitre les noms, adjectifs et adverbes classiques et apprendre des verbes plus exotiques. Vous ferez immédiatement la différence! 

Vous pourriez aussi aimer