Allemand : comment progresser en colle ?

 

Même si le travail pour l’écrit est très important, il ne faut pas négliger le travail de l’oral pendant vos deux années de prépa. En effet, il faut dès la première année essayer de progresser au maximum durant vos khôlles pour pouvoir être prêt le jour – J ! Dans cet article, vous trouverez des conseils qui vous aideront à vous motiver pour progresser à l’oral en allemand.

 

La méthodologie d’une khôlle

Pour pouvoir réussir en khôlle, il vous faut maîtriser la méthodologie de l’oral. Celle-ci n’est pas plus compliquée qu’en anglais, mais il faut que votre jury retrouve tout les éléments le jour de l’oral, c’est pourquoi il faut être particulièrement rigoureux.

Ainsi votre khôlle comportera 6 parties :

  • Introduction
  • Résumé de l’article
  • Problématique
  • Partie 1
  • Partie 2
  • Conclusion

 

L’introduction

L’introduction donne la première impression au correcteur, il est donc très important de ne pas faire de fautes de grammaire. Dans celle-ci, il faut que parliez du sujet dans un contexte général, avant de revenir à votre sujet. Si par exemple vous avez un sujet sur Olaf Scholz, vous devez d’abord parler de l’actualité avec les élections récentes, puis ensuite vous recentrer sur le nouveau chancelier élu. Il faut rester assez général et ne pas rentrer trop dans le détail car vous allez le faire lors du résumé de l’article. Sur les 10 minutes de temps de parole, votre introduction doit durer environ 1 min 30/2 min.

 

Le résumé de l’article

Le résumé de l’article consiste à expliquer les grandes lignes de votre document. Il doit tout de même être assez précis car vous devez montrer au jury que vous avez compris l’article, sans le paraphraser. Il faut réussir à faire un résumé efficace et concis, qui n’utilise pas le même vocabulaire de l’article. Il faut donc reformuler les idées principales pour faire ressortir le sujet et la problématique de celui-ci. Votre résumé doit être fait dans un ordre logique, ce n’est pas grave si ce n’est pas l’ordre du texte. Vous devez simplement montrer au correcteur que vous avez compris, donc votre ordre logique ne doit pas perdre le correcteur.

Enfin, vous ne devez surtout pas ajouter d’idées, car c’est seulement un résumé : il ne faut pas être dans l’analyse, seulement dans la restitution ! Votre résumé doit durer 3-4 minutes.

 

La transition et problématique

Ici vous devez simplement faire une phrase pour faire une transition entre votre résumé et votre problématique. Essayez d’utiliser des mots de liaison pour que cela soit logique et que votre colle reste fluide.

 

Le développement 

Une fois votre problématique annoncée, vous allez commencer votre développement. Il faut expliciter au correcteur ce que le texte ne dit pas. Celui-ci doit comprendre deux ou trois parties au maximum. Celles-ci doivent impérativement répondre à la problématique et être structurées dans un ordre logique. Vous devez utiliser le texte pour répondre à la problématique mais vous devez aussi élargir votre vision à la fin de votre commentaire pour se placer dans un contexte plus général. Pour cela, vous pouvez utiliser des exemples de l’actualité récente, cela fera bonne impression auprès du jury.

Entre vos parties, penser à réaliser des transitions car cela permettra au correcteur de comprendre parfaitement votre raisonnement. Pensez aussi à utiliser du vocabulaire original ou des structures un peu plus complexes si vous vous en sentez capable, car cela sera bonifié si elles sont bien utilisées (je…, desto … par exemple)

 

Conclusion

Ici vous devez répondre à votre problématique sans vous répéter. C’est-à-dire que vous reprenez votre développement dans les grandes lignes, et vous expliquez au jury en quoi ceci constitue votre réponse à la problématique.

 

Conseil pour progresser à l’oral en allemand

 

La prononciation à l’oral :

Pour progresser en prononciation, la meilleure solution reste d’écouter de l’allemand le plus souvent. Pour cela, vous pouvez écouter des podcasts ou encore les infos en allemand. Vous pouvez aussi regarder séries allemandes (Dark, Unorthodox …), et même en sous-titré allemand pour booster votre vocabulaire !

Il faut aussi que vous pratiquiez le plus possible (quand vous parlez avec votre prof, quand vous posez une question …). Vous pouvez aussi demander à votre professeur de kholle de noter les erreurs de prononciation et des les reprendre avec vous ensuite, car c’est réellement le meilleur moyen de progresser.

 

Se prépaprer au maximum de sujets

Pour pouvoir être prêt le jour de vos oraux, vous devez avoir traité le maximum de sujets en deux ans. Si vous avez le droit de choisir vos sujets de kholle, choisissez toujours le sujet qui vous parle le moins car c’est là que vous en apprendrez le plus. De plus, il faut suivre l’actualité allemande très régulièrement, afin de pouvoir avoir des exemples sur des sujets plutôt larges.

En effet, il ne faut pas oublier que les sujets d’oraux sont très très larges, et que vous pouvez tomber sur un sujet que vous n’avez jamais eu auparavant.

Pour se préparer au maximum, il faut aussi travailler votre civi autant que possible pour que vous ayez des connaissances assez larges.  

Ambre Billy

Actuellement élève à GEM, j'ai à coeur de transmettre mes connaissances apprises durant ces deux dernières années afin d'aider le plus possible les étudiants.

Vous pourriez aussi aimer