Comment améliorer son niveau de français ? (Partie 6)

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet crucial : les barbarismes et les fautes d’orthographe régulièrement commises par les étudiants, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral ! En effet, rien n’est plus agaçant pour votre correcteur de Culture Générale que de lire une copie très intéressante sur le fond, mais pour laquelle la forme n’est pas toujours au rendez-vous. Vous serez très rapidement pénalisé si vous commettez trop d’erreurs, surtout lors des épreuves à dissertation. C’est pourquoi, je vous propose ici une liste corrigée de dix expressions et mots généralement mal employés afin de vous éviter toute maladresse lexicale lors de vos écrits et oraux.

Alors, pour y remédier, la première étape consiste à comprendre l’erreur. Cela facilite la mémorisation et permet d’éliminer la faute plus rapidement. Ensuite, il est essentiel de s’entraîner à utiliser et/ou à écrire correctement le mot ou l’expression, pour que votre cerveau enregistre la structure correcte de manière précise. Ainsi, vous pourrez l’utiliser sans souci et lorsque vous remarquerez quelqu’un commettre la faute, vous n’hésiterez pas à lui recommander la lecture de cet article ! 🙂

Surtout, n’oubliez pas que manier avec agilité et précision l’orthographe et la grammaire est un atout essentiel non seulement pour les concours, mais aussi pour communiquer de manière claire et efficace lors de votre futur cursus en Grande École et dans le milieu professionnel. Alors, persévérez dans vos efforts, et vous ressentirez le plaisir in fine d’avoir progressé et gagné en clarté !

 

Lire plus : Comment améliorer son niveau de français ? (Partie 4)

 

1. À la base

Remarque : c’est un tic de langage très récurrent pour essentiellement deux raisons :

  • L’influence de l’anglais : l’expression « at the base » est utilisée pour exprimer « à l’origine » ou « au départ ».
  • Simplification linguistique : notamment à l’oral, les gens ont tendance à préférer des expressions plus courtes et plus faciles à utiliser.

Expressions plus appropriées : préférez utiliser « À l’origine », « Initialement ».

 

2. Au final

Remarque : dans le prolongement de la première maladresse linguistique, « Au final » est une expression que nous entendons plus que nous ne lisons, mais qui n’est, dans les deux cas, pas très élégante.

Expressions plus appropriées : optez plutôt pour « Finalement » ou « En définitive ».

 

3. Être omnibulé par quelque chose

Remarque : ici, il ne s’agit pas d’une forme de maladresse, mais plutôt d’une réelle faute commise par plus d’un.

Expression correcte : l’expression correcte est en fait « être obnubilé par quelque chose ».

 

4. Aller de paire avec quelque chose

Remarque : rien à voir avec une « paire » même si l’association est plutôt naturelle de prime abord !

Expression correcte : ici, vous avez simplement besoin de retirer ce « e » et écrire « aller de pair avec quelque chose ». En effet, nous faisons ici référence à un pair, c’est-à-dire un égal, et non à un couple !

 

5. Se focaliser sur quelque chose

Remarque : ici, c’est une nouvelle fois l’influence de l’anglais “to focus on sth” qui mène à la création d’un barbarisme peu flatteur.

Expression plus appropriée : remplacez cette expression par « se concentrer sur quelque chose ».

 

6. Le language

Remarque : une fois encore, le « u » présent au terme anglais “language” doit absolument disparaître en français !

Terme correct : sans ce « u », nous aboutissons au « langage ».

 

7. Drastique 

Remarque : c’est un terme très fréquemment utilisé, notamment en économie. Pourtant, en français, nous devrions plutôt dire « draconien(ne) » et non « drastique », qui est un dérivé supplémentaire de l’anglais “drastic » utilisé pour décrire des actions sévères ou radicales.

Terme correct : « draconien(ne) »  est plus adapté.

 

8. Du coup

Remarque : vos professeurs vous ont déjà peut-être même rétorqué « Du genou ! » lorsqu’un « Du coup » s’échappait par mégarde de votre bouche ! Cette petite boutade vise surtout à vous rappeler, de façon facétieuse, de penser à employer un mot plus raffiné.

Expression plus appropriée : utilisez plutôt « Par conséquent » , « Ainsi » ou encore « C’est pourquoi ».

 

9. L’entreprenariat

Remarque : rassurez-vous, c’est une erreur que de nombreux professionnels continuent régulièrement de commettre !

Terme correct : il faut en fait dire « l’entrepreneuriat ».

 

10. Pallier à quelque chose

Remarque : on entend souvent l’expression « pour pallier à ce problème ». En réalité, cette expression se construit sans ce « à » pour être correcte d’un point de vue grammatical.

Expression correcte : il suffit de dire « pallier quelque chose » au lieu de « pallier à quelque chose ».

 

Lire plus : Comment améliorer son niveau de français ? (Partie 5)

 

En utilisant ces mots et expressions de manière appropriée et bien orthographiée, vous démontrerez une grande aisance et une connaissance approfondie de la langue française. Continuez à les intégrer dans vos rédactions et n’ayez pas peur de diversifier votre vocabulaire pour rendre vos dissertations encore plus captivantes et convaincantes ! 🙂

N’hésitez pas à suivre cette série d’articles pour découvrir davantage de mots intéressants et utiles dans votre parcours de préparationnaire.

Du reste, à vos plumes !

Baptiste Jordieux

? Après deux années de prépa ECG à Metz, j’ai intégré l’EDHEC BS et j’ai pour ambition d’aider les étudiants à briller en Culture Générale !

Vous pourriez aussi aimer