Anglais : Les personnalités à connaître pour vos oraux, de la startup à la méganationale

Si aujourd’hui des noms d’entreprises comme Amazon, Apple ou Facebook sont connues dans le monde entier, elles ont su croitre en seulement quelques années de manière exponentielle. En effet, certaines personnalités aujourd’hui bien connues sont parties de rien pour arriver dans les personnes les plus riches à ce jour. Dans cet article, nous allons reprendre le succès de ces milliardaires qui ont commencé dans leur garage, une illustration parfaite du rêve américain.

 

Jeff Bezos, d’enfant abandonné à personne la plus riche du monde

 

Jeff Bezos est née alors que sa mère était encore lycéenne, il est rapidement abandonné par son père. C’est son beau-père qui l’adopte lorsqu’il a quatre ans et lui donne son nom de famille « Bezos ». Grâce à son travail personnel, il finit diplômé de l’université de Floride, où il terminera major de sa promotion. Il entre dans le monde du travail juste après ses études et termine dans chez DE Shaw & Co, un fond d’investissement spéculatif.

Il quitte son travail en 1993 et ouvre une librairie en ligne qu’il gère depuis son garage. Bien que ses début aient été assez lents, c’est au début des années 2000 que l’entreprise rapporte. Aujourd’hui Amazon est présente aux quatre coins du Monde et réalise des milliards de dollar de chiffre d’affaire.

C’est grâce à la persistance de son fondateur que l’entreprise a crû. En effet, les premières années étaient assez difficiles et les actionnaires n’étaient pas satisfaits par les performances. Aujourd’hui, le milliardaire Américain reste le principal actionnaire d’Amazon et est le propriétaire de nombreuses résidences de luxe, de yacht, jet privés,… Il est le parfait exemple du rêve américain dans la mesure où il a saisi de nombreuses opportunités et n’a rien lâché pour en arriver là.

 

En savoir plus : American Dream, tout ce qu’il faut savoir

 

Mark Zuckerberg, le prestige de l’informatique

Mark Zuckerberg est connu comme le fondateur de Facebook et le père du MétaVerse. Dès ses années au lycée, il s’intéresse à la programmation et à l’informatique et commence même à développer des premiers appareils.

Lors de ses années à Harvard, il développe avec ses colocataires un site qui servait d’annuaire étudiant. Zuckerberg décidera d’étendre sa plateforme à d’autres universités puis sera aidé par un investisseur pour développer davantage son projet dans le monde entier.

C’est en 2010 que la plateforme dépasse les 500 millions d’utilisateurs. Plus tard, il fera l’acquisition d’autres réseaux sociaux comme Instagram et WhatsApp. Il est aussi à l’origine du « Metaverse », un monde imaginaire où chacun vit virtuellement.

 

En savoir plus : Tout savoir sur le Metavers.

 

Steve Jobs, l’enfant adopté par des millions d’utilisateurs

Steve Jobs est le fondateur de l’entreprise Apple, aujourd’hui multimilliardaire, il a su faire de sa vie une parfaite illustration du rêve américain. Steve Jobs a rapidement été abandonné par ses parents et est adopté Paul et Clara Jobs.

Lors de sa scolarité, il rencontre un ingénieur, Larry Lang qui lui servira de modèle. L’ensemble de scolarité lui permet de développer un réseau important, et Steve Jobs remarque facilement le potentiel de l’informatique. Grâce à des voyages en Inde et connaissances, Steve Jobs lance rapidement son entreprise : Apple. Initialement, l’entreprise conçoit et fabrique des micro-ordinateurs et connaît sa première phase de croissance dans les années 80 grâce aux connaissances de son fondateur mais aussi grâce à des ingénieurs sélectionnés par Steve Jobs.

Assez visionnaire, Steve Jobs en profite pour racheter l’entreprise Pixar et se lance dans la production de dessin animé. C’est à la fin des années 90, que Steve Jobs se reconcentre dans sa société Apple, et sort au début des années 2000 son premier modèle d’ordinateur qui est aujourd’hui bien connu : l’iMac. Les années 2000 marquent aussi le succès de l’iPod, un baladeur MP3 et de iTunes, un logiciel de lecture multimédia. En 2007, le premier iPhone voit le jour et l’entreprise Apple est bien lancée : développement de l’AppStore, de l’iCloud….

 

Le vocabulaire pour en parler :

  • An entrepreneur, A business, A network, a risk, users
  • To develop a program, to launch a start-up, to start from scratch, to found a business, to develop a network, to be interested in computer science
  • To be abandoned by one’s parents, to come from a disadvantaged background, to be a good student, to be the top of one’s class, to quit one’s job, to be adopted.
  • Success, wealth, to own yachts, luxury apartments, to be the world’s richest man, to be the main shareholder of a large company

 

Pour résumé

Nous avons donc traité ici la vie de trois grands investisseurs américains qui semblent avoir réussi. Même si cette liste n’est pas exhaustive (Bill Gates, Elon Musk, Sam Walton, Walt Disney,…), connaître ces derniers est un bon moyen d’exceller en khôlle d’anglais. En effet, le succès de ces grandes fortunes est une bonne façon d’expliquer le rêve américain. Parmi eux, tous ont persévérer pour en arriver là malgré les difficultés qu’ils ont pu connaître. Il faut noter aussi qu’un certain facteur chance les a aidés et que bien souvent c’est grâce à leur aspect visionnaire qu’ils ont pu exceller.

Yovan Augeard

Après trois années de classe préparatoire au Lycée Voltaire d'Orléans (45), j'ai intégré l'EDHEC. J'oeuvre pour l'égalité des chances, et c'est pourquoi j'ai intégré l'équipe Mister Prépa.

Vous pourriez aussi aimer