HGGMC ECRICOME 2019 : Les Etats-Unis et l’Union Européenne dans le nouvel ordre économique et géopolitique mondial : la fin de l’Occident ?

Dernière ligne droite avant les concours BCE et ECRICOME 2021! Vous devez être stressés (c’est normal), paniquer pour un rien toutes les trente secondes (encore plus normal). Bref, la période n’est pas à la joie. Pour vous rassurer et entrer sereinement  dans vos révisions, un moyen très simple: s’attaquer aux annales des années passées. Pour vous aider dans cette démarche, voici le septième numéro d’une vaste série de reprise d’annales destinée à vous proposer une piste de réflexion sur les nombreux sujets déjà tombés aux concours. Attention: l’idée n’est pas ici d’avoir la prétention de fournir un corrigé parfait, mais simplement de vous guider dans votre réflexion! Bon courage à vous et bonne lecture! Aujourd’hui au programme, un sujet tombé il y a deux ans à l’épreuve ECRICOME d’HGGMC.



Sujet:

Les Etats-Unis et l’Union Européenne dans le nouvel ordre économique et géopolitique mondial : la fin de l’Occident ?

 

Définition des termes du sujet

  • Les États-Unis: pays d’une superficie de 9,8 millions de km2 et comportant une population de 325 millions d’habitants. Il s’agit d’une république instaurée à la fin de la guerre d’indépendance de 1983. Surtout, devant ce sujet, il convient de montrer d’emblée un paradoxe clair: comment peut-on parler de déclin voir même de fin pour un ensemble contenant un pays qui demeure aujourd’hui encore une superpuissance mondiale à l’influence non négligeable sur tous les points.
  • L’Union Européenne: il s’agit de lACR la plus intégrée au monde avec un marché unique, une monnaie unique et de multiples angles d’approfondissement. Cet ensemble est riche de 27 pays membres depuis le Brexit (qui peut d’ailleurs servir d’amorce au sujet tant la « fin » d’une Europe semble bien être marquée par cet événement historique dont l’accord vient tout juste d’être signé) et d’environ 500 millions d’habitants. 
  • Ordre mondial: manière dont à une période donnée de l’histoire le monde est organisé, avec des puissances dominantes le dirigeant et y instaurant un système certain. Ici il faut bien comprendre qu’un ordre n’est valable qu’à un instant donné, et ne dure pas au cours du temps mis à part peut être sur un laps de temps très réduit vu qu’il est en perpétuelle mutation.
  • Économique: peut-être le mot le plus simple à définir ici. Se dit de quelque chose qui a trait à la production et à l’échange de richesse par des entités.
  • Géopolitique: La géopolitique est l’étude des rapports de forces et d’influences entre les États sur la scène internationale. Ainsi, l’adjectif “géopolitique” associé à l’ordre mondial montre bien qu’il faudra étudier le cadre dans lequel se développent ces rapports de force.
  • Nouvel: Cet adjectif désigne un élément qui n’existait pas auparavant et est apparu, ou en tout cas quelque chose qui a connu de profondes mutations l’ayant transformé en un corps totalement nouveau. Le sujet nous invite donc à penser l’évolution de l’ordre mondial et la forme qu’il prend aujourd’hui, différente de celle qu’il avait auparavant. Un passage obligé dans la copie sera notamment de traiter le passage d’un monde bipolaire durant la Guerre Froide, séparé en deux blocs (soviétique dirigé par l’URSS et capitaliste dirigé par les États-Unis) à un monde multipolaire plus éclaté et donc potentiellement plus instable, où de nouvelles puissances font leur trou.
  • Fin: terme d’un élément d’un évènement, au-delà duquel celui-ci s’arrête, disparaît. Ici il faudra donc s’interroger sur la possibilité de voir disparaître le bloc occidental tel que nous le connaissons ou en tout cas son influence.
  • Occident: peut être le mot le moins courant présent dans l’intitulé de ce sujet. En effet, mis à part pour les lecteurs les plus assidus des ouvrages de géopolitologues traitant des divisions du monde selon les cultures tels que Huntington dans son Clash of Civilizations, il est clair que ce mot est plus attendu dans une copie de philosophie que d’HGGMC… Pourtant le voilà. Comment le définir? L’Occident désigne à l’origine une partie du monde située à l’est par rapport à l’Orient situé à l’ouest. l’expression fut popularisée lors de la scission de l’empire romain entre celui d’Occident (qui disparut bien vite, il y a là une accroche intéressante à mener), et celui d’Orient (qui lui survécu près d’un millénaire de plus jusqu’à la chute de Constantinople en 1452). On appellera dans le traitement de ce sujet “Occident” l’ensemble formé par les États-Unis et l’Europe réunis par un ensemble de valeurs économiques (le modèle capitaliste), historiques et culturels ainsi que par des liens économiques et géopolitiques profonds. Il pourra être intéressant d’interroger dans la copie cette notion d’”Occident”, en se demandant si elle est réellement pertinente.



Problématique:

Assiste-t-on aujourd’hui à une remise en question voir à un déclassement des puissances occidentales dans le contexte mondialisé ?

 

Plan détaillé

I- Un Occident qui reste très largement une puissance dominante de la mondialisation

  • Économiquement solides, des puissances encore profondément intégrées dans la mondialisation, un processus qu’elles dominent
  • Géopolitiquement, une domination outrancière des puissances occidentales sur le reste du monde
  •  La domination occidentale sur le reste du monde s’exprime aussi dans une dimension culturelle non négligeable 

 II- Néanmoins, une lente chute de l’Occident de l’échiquier mondial aujourd’hui va de pair avec l’émergence de nouvelles puissances concurrentes

  •  De nombreuses failles apparaissent dans l’apparente indestructible armure occidentale de nos jours
  • Sur la scène internationale, les puissances occidentales sont de plus en plus critiquées et revoit leurs actions extérieures à la baisse
  • Ce lent déclin arrive en même temps que l’émergence de nouveaux adversaires pour l’Occident, de plus en plus solide et menaçants  

III- Un déclin pourtant clairement à relativiser tant l’Occident semble avoir encore de beaux jours devant lui

  • L’Occident semble avoir les armes pour répondre à ses problématiques internes…
  • … Problématiques internes dont ne sont pas dispensées ses nouveaux adversaires…
  • … dont les puissances occidentales semblent aptes à contrôler l’émergence … qui souvent a eu lieu grâce à leur aide
Julien Vacherot

Étudiant en première année à HEC Paris et rédacteur géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Retrouvez ici une liste d’expressions utiles, que beaucoup d’étudiants ignorent, et qui pourront vous permettre de faire la différence aux…