L’Asie du Sud-Est: une mosaïque de situations?

On observe dans cette région une mosaïque de situations si diverses qu’on peine à dégager une cohérence : langues, cultures variées, repartions démographiques inégales, traditions politiques antagonistes. Cette diversité est indispensable pour appréhender la région. La seule unité que l’on puisse distinguer est la trajectoire économique, adoptée par toute la zone : croissance par industrie et export. Je vous propose donc une fiche sur ce sujet pour vous aider à cerner les idées importantes.

 

 

L’angle de l’Asie

Vu d’Occident

Endroit majeur pour compagnies commerce maritime françaises, britanniques, néerlandaises en raison des épices devenu un lieu de passage .

Région où la mer compte plus que la terre

Partie immergée et émergée presque pareil. Découpage en golfs, mers.

 

 

 

La diversité ethnolinguistique : une région carrefour ou entonnoir ?

Région très diverse

168 langues austro-asiatiques + 1260 langues austronésiennes: illustre vagues de peuplement successives qu’a connu la région.

Une relative unité préservée dans le Sud péninsulaire et archipélagique avec le « malais » contrairement au Nord continental fragmenté.

Contacts multiples, appropriations et emprunts

Situation de carrefour de Asie du Sud Est produit combinaison de langues, écritures = contact avec Occident, cultures asiatiques, volonté politique des États.

Nord

Indochine (Vietnam, Laos, Cambodge) : écritures origines indiennes sauf vietnamien. Ce sont toutes des langues à « tons » (la même syllabe en écriture alphabétisée correspond à autant de significations différentes).

Sud

En Insulinde (Asie du Sud-Est insulaire) fixation des langues nationales a unifié langues diverses et distinction de 2 langues officielles à bahasa malaysia (25 millions de locuteurs) et bahasa indonesia (225 millions) è les 2 langues romanisées sont très proches.

L’anglais est pratiqué un peu partout et est devenu la langue de travail de ASEAN.

 

 

 

La diversité ethnolinguistique : deux pays significatifs

Complexité birmane

Diversité ethnique inscrite dans la Constitution birmane à découpage en 14 ensembles territoriaux (7 états et 7 régions).

Les régions ont une position centrale dans le pays où ethnie bamar (birmans venus du nord) est majoritaire. Langue = tibéto-birmane.

Les états (correspondent chacun à un groupe ethnique différent) disposés à la périphérie montagneuse (Etat Kachin entre Chine et Inde à multiethnique mais dominé par les Kachin dont la langue est transcrite en caractère latin.)

Le Vietnam et ses minorités

14% population sont des minorités à répartition en 50aine ethnies !

  • Viet occupent les plaines, celle du fleuve Rouge
  • Populations venues de Chine à la suite de répressions comme celle de 1860 où fuite de répression de Taiping è les « hoa » forment commuautés dans les villes
  • Montagnards « moi » dans les montagnes.

A la croisée des religions

Indochine à bouddhisme donne une certaine unité

Insulinde à 2 grands monothéismes : islam et christianisme

87% population musulmane à islam sunnite. Islamisation entre 13ème-17ème siècle.

à Islam + langue malaise = unicité de l’archipel.

Exception archipel oriental christianisé et Bali hindouisme.

Partis réclamant de l’islam jamais emparés pouvoir politique, radicalisation contenue malgré attentat de 2002 à Bali (202 morts attentat plus meurtrier indonésie)

Lieux de friction

Zones frontalières tendues

  • Malaisie (islam religion d’état) VS Thaïlande (bouddhisme)
  • Philippines : République de Manille chrétienne VS groupes indépendantistes de Mindanao à MILF Front Moro de Libération islamique (ils ont envoyé 600 volontaires dans camps d’Al Quaïda)

 

 

 

La diversité politique

Lieu de rencontre sur le plan politique à chaque pays constitution, assemblée nationale, suffrage universel mais pratiques politiques restent très diverses.

La démocratie ne s’impose que timidement.

Monarchies (Brunei, Cambodge, Malaisie, Thaïlande) n’ont pas les mêmes pratiques pol. Rupture coloniale n’a pas joué le même rôle à parcours + continu revenant à Thaïlande

Républiques diverses : communistes (pas de liberté presse, politique) (Vietnam, Laos), présidentielle (Phil), autoritaire (Sing), et ex-régimes militaires à des stades variables de transition (Birmanie, Indon). En général, poids des militaires en recul.

Rôle des femmes

Présence significative dans assemblées des jeunes démocrates + présence politique à Aung Kyi leader de opposition en Birmanie , deux femmes ont présidé les Philippines ces 30 dernières années (Corazon Aquino de 1986 à 1992).

Mais pouvoir demeure principalement affaire d’hommes et égalité des sexes encore loin. Perspective d’une promotion existe.

 

Une même trajectoire de croissance

Premiers décollages remontent aux années 70’ à axe de croissance avec quatre « dragons » (CS, Taïwan, HK, Singapour). Cet élan se propage au reste de la région depuis membres « Asean » aux pays « communistes ».

Développement, croissance mais contrastes demeurent vifs !

De grands écarts dans les niveaux de développement

Différences entre pays :

  • Valeur brute de production Indonésie se porte à 878 Ma $ soit 93 fois plus que celui du Laos !
  • PIB/hab le + élevé à Singapour 92 fois + élevé que Birmanie
  • Birmanie 1% abonnement en téléphonie mobile en 2009 entrain de rattraper retard VS Philippines 81%, 133% Singapour (plusieurs appareils par foyer).
  • ¾ pop pauvres Cambodge, Laos VS Singapour négligeable.

 

 

Conclusion

J’espère que cette fiche vous aidera si vous tombez sur un sujet similaire en colle !

Alisa TCHEGODAEVA

Etudiante à HEC Paris après 2 ans de classe préparatoire ECS au lycée Hoche, j'ai à coeur de vous partager mon retour d'expérience et vous aider à bien vivre votre prépa.

Vous pourriez aussi aimer