Misterprepa

Beyoncé participe-t-elle au maintien d’une inflation élevée en Suède ?

Sommaire
beyonce inflation suede

L’inflation suédoise, plus forte que prévu en mai 2023, s’explique, pour 0,2 point de pourcentage, par le lancement de la tournée de la star américaine Beyoncé à Stockholm, selon le chef économiste de la Danske Bank en Suède.

Une inflation plus forte que prévue en mai 2023 à cause des deux concerts de Beyoncé

En Suède, les prix ont augmenté de 9,7 % en mai (contre 10,5 % le mois précédent), alors que les économistes avaient prévu 9,2 %. Ces chiffres ont inspiré une hypothèse atypique à Michael Grahn, le chef économiste de la Danske Bank en Suède : l’afflux touristique provoqué par les deux concerts de Beyoncé aurait-il entraîné des conséquences sur l’inflation ?

L’expert considère que la venue de « Queen B » dans le royaume a représenté 0,2 sur 0,3 point de pourcentage ajouté à l’inflation par le secteur des hôtels et restaurants le mois dernier. « Beyoncé est à l’origine de la surprise de ce mois-ci. C’est assez étonnant pour un seul événement. Nous n’avons jamais vu cela auparavant », commente-t-il auprès du quotidien économique britannique Financial Times.

En effet, les fans du monde entier ont pris d’assaut la capitale suédoise les 10 et 11 mai derniers, pour les deux premiers concerts à guichets fermés de sa tournée « Renaissance World Tour ». Selon l’économiste, les 46 000 spectateurs assistant chaque soir à la première tournée depuis sept ans de leur artiste préférée ont dû se loger bien en dehors de la capitale suédoise, moyennant une facture plus salée que d’ordinaire.

L’institut national statistique suédois a calculé que les restaurants et les hôtels ont contribué à hauteur de 0,3 point de pourcentage à l’inflation du mois de mai, quand les loisirs et la culture ont ajouté 0,2 point de pourcentage.

Lire plus : Que nous apprend la note de conjoncture de l’Insee de juin 2023 ?

« Appelons ça la Bey-flation » ironise le Wall Street Journal

La huitième tournée de la reine du R’n’B est un événement aux importantes retombées économiques. Selon une estimation de la BBC, sa série de concerts à travers les stades d’une partie du monde pourrait rapporter près de 2 milliards de dollars de recettes d’ici au 27 septembre, date du dernier show, à La Nouvelle-Orléans.

Pour Catherine Mathieu, économiste et présidente de l’Association d’instituts européens de conjoncture économique, il faut cependant relativiser l’analyse de Michael Grahn. La chercheuse estime auprès du quotidien Le Monde que « même si les deux concerts de Beyoncé ont eu une incidence sur les prix des hébergements, ils ne sont pas en mesure d’avoir un impact significatif sur l’inflation en Suède au mois de mai ».

« Bien sûr, il peut y avoir une demande plus importante de repas et de chambres en hôtellerie comme on l’observe à Paris lorsque des salons y sont organisés, pendant Roland-Garros ou comme ce sera le cas lors des Jeux Olympiques qui auront lieu l’an prochain, explique l’économiste. Mais les restaurants ne vont pas augmenter les prix de leurs plats parce que Beyoncé arrive. » 

Catherine Mathieu note la ponctualité de ces effets, très conjoncturels, et prédit que les trois concerts que donnera Bruce Springsteen les 24, 26 et 28 juin à Göteborg n’influenceront le prix des hébergements que sur un temps limité et qu’ils n’auront « pas de quoi inquiéter » les macro-économistes ou les banquiers centraux suédois. « La question qui préoccupe aujourd’hui la banque centrale de Suède est de ralentir l’inflation encore élevée en ces derniers mois en raison des prix de l’énergie », conclut-elle.

Enfin, pour freiner la hausse des prix, la Riksbank, la Banque centrale suédoise, a plusieurs fois relevé son taux directeur, passé de zéro en mai 2022 à 3,5 % actuellement. Mais les économistes s’attendent à ce qu’elle annonce de nouvelles hausses cette année pour lutter contre la dépréciation de la couronne suédoise et atteindre son objectif d’inflation à 2 %.

Lire plus : Le point sur la situation économique des Etats-Unis en juin 2023 ?

 

Pour conclure, la chanteuse à la renommée internationale Beyoncé a lancé sa nouvelle tournée de concerts les 10 et 11 mai derniers en Suède. Mais la venue de celle que l’on surnomme Queen B aurait provoqué une influence inattendue sur l’économie du pays selon le chef économiste d’une grande banque.

Newsletter
Picture of Damien Copitet
Damien Copitet
Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref