Qu’est ce que la capacité stratégique d’une entreprise ?

Cet article t’explique ce qu’est la capacité stratégique d’une entreprise et comment il est possible de la déterminer ! Un diagnostic des ressources et des compétences est dans un premier temps nécessaire !

L’analyse du diagnostic interne peut se faire grâce à l’analyse des forces et faiblesses (avec les deux première parties de la matrice SWOT). L’objectif du diagnostic interne et de déterminer la capacité stratégique de l’entreprise à s’adapter aux opportunités ou aux menaces de l’environnement.

On appelle capacité stratégique l’ensemble des ressources et des compétences qui contribuent à la pérennité et à l’avantage concurrentiel d’une entreprise. On détermine cette capacité stratégique en identifiant les forces et faiblesses de l’entreprise. La combinaison des ressources et des compétences est à l’origine de l’avantage concurrentiel.

 

I/ Le diagnostic des ressources

Edith Penrose fut, en 1959, un précurseur de l’approche par les ressources. Elle a montré que la croissance d’une entreprise dépendait de ses ressources. Penrose a aussi distingué pour la première fois ressource tangible et intangible.

Les ressources tangibles sont les actifs physiques facilement mesurables (financières, physiques et humaines), les ressources intangibles sont les actifs immatériels (ressources technologiques, organisationnelles, marketing, humaines). Parmi toutes ces ressources, certaines sont requises, c’est-à-dire importante pour se maintenir sur un marché, d’autres sont uniques, c’est-à-dire qu’elles permettent de construire un avantage concurrentiel.

 

II/ Le diagnostic des compétences

La compétence représente la manière dont sont gérées et combinées les ressources d’une entreprise Il existe deux typologies concernant les compétences.

1ère typologie 2nd typologie
Physiques : Compétences industrielles, marketing, efficience, productivité. Compétences managériales : Façon de prendre des décisions.
Financières : Capacité à lever des fonds. Compétences fonctionnelles : Excellence dans la R&D.
Humaines : Capacité à faire acquérir aux individus de l’expérience et des connaissances. Compétences transversales : coordination de différentes fonctions de l’entreprise.
Compétences individuelles : savoir-faire par ex.
Compétences valeurs : Elles s’inscrivent dans la culture de l’entreprise.

 

On distingue donc plusieurs catégories de compétences :

a) Compétences managériales b) Compétences fonctionnelles c) Compétences transversales d) Compétences individuelles
Leadership, intelligences stratégiques. Excellence dans la R&D le marketing et la production. Coordination entre les différentes fonctions de l’entreprise. Le savoir, le savoir-être, le savoir-faire.

 

Le cœur du diagnostic = identification des compétences fondamentales ou distinctives, qui permettront de construire un avantage concurrentiel.

Les compétences fondamentales/clés/cœur sont les compétences qui permettent de créer un avantage concurrentiel (HAMEL ET PRAHALAD, 1990).

Les compétences fondamentales : – sont distinctives / respectent le VRIST de Barney / sont centrales (elles interviennent au niveau de son fonctionnement / sont plastiques (peuvent être déployées sur plusieurs activités). L’injection de plastique chez BIC est une compétence fondamentale.

Le repérage des compétences fondamentales est une étape clé du diagnostic interne.

 

III/ L’approche par les ressources et les compétences et son influence sur le processus stratégique

Pour la mise en place de ses décisions stratégiques, l’analyse des ressources et des compétences est aussi importante que l’analyse de l’environnement.

En partant du principe que, sur un même secteur, certaines entreprises réussissent mieux que d’autres, WERNEFELT, BARNEY, GRANT, HAMEL ET PRAHALAD affirment que les ressources et les compétences possédées par une entreprise permettent de construire avec plus ou moins de facilité un avantage concurrentiel.

Après l’apparition de cette approche, les partisans ont :

  • Dressé une typologie de ressources : tangibles / intangibles / financières / humaines / physiques / organisationnelles / technologiques.
  • A identifier les caractéristiques des ressources stratégiques : c’est le VRIST.

 

IV/ Le filtre VRIST

V = Valorisable (si la ressource ou la compétence est importante ou pas) Ex : Amazon Prime.

R  =  Rare. Ex : Or.

I   = Inimitable. Ex : brevets.

S  = Non substituable. Qui n’est pas remplaçable.

T  = Non transférable. On ne peut pas l’acquérir.

 

Voilà, tu as maintenant pris connaissance des outils qui t’aideront à déterminer la capacité stratégique de l’entreprise. Tu as également les théories managériales qui te permettront de démontrer au correcteur la pertinence de tes explications !

Vous pourriez aussi aimer