Comment apprendre plus vite et en moins d’efforts ?

Dans ses études en général et en classe préparatoire en particulier, optimiser sa méthode d’apprentissage est la garantie de gagner beaucoup de temps de travail et de révision. Aussi est-il primordial de garder un regard critique sur ses méthodes de travail pour sans cesse les perfectionner et ainsi gagner en efficacité et en performance. Découvrez dans cet article comment apprendre ses cours de manière plus efficace et en moins d’effort quand on est en prépa.

 

 

 

 

Gagner du temps sur l’apprentissage, pourquoi c’est important

Lorsque l’on sait que l’on doit apprendre, réviser et maîtriser parfaitement de nombreux cours en même temps, le temps devient alors une ressource éminemment précieuse en classe préparatoire. Dès lors, gagner du temps sur une chose permet de vous libérer un créneau supplémentaire pour autre chose, que ce soit réviser une autre discipline, ou tout simplement prendre du temps pour vous -faire du sport, vous reposer, sortir le week-end. Aussi gagner du temps est-il un objectif de chaque jour pour espérer pouvoir honorer tout son programme. Parmi les différentes méthodes pour gagner du temps, il apparaît qu’optimiser sa méthode d’apprentissage peut vous permettre d’apprendre vite, et en fournissant moins d’efforts.

 

 

 

 

Être actif en cours

Il s’agit sans doute du conseil le plus facile à appliquer pour commencer à apprendre son cours en ne fournissant presque pas d’effort, si ce n’est un travail de concentration pendant sa journée de cours. Écouter les explications dispensées par le professeur, être dans une position active et volontaire en prenant des notes et en posant des questions, autant d’attitudes à adopter qui permettent finalement de retenir déjà certaines informations avant même d’avoir commencé un travail d’apprentissage. Par ailleurs, relire ses notes une première fois une fois le cours terminé permet d’assimiler des connaissances supplémentaires et, finalement, vous fait gagner un temps précieux d’apprentissage.

 

 

 

 

Procéder en deux temps : apprentissage et assimilation

Pour être capable de connaître son cours rapidement, il s’agit de procéder en deux temps. Une première phase brute d’apprentissage pur et dur, au cours de laquelle vous vous efforcez de simplement retenir les informations -dates, citations, noms, etc. puis une deuxième phase plus intelligente d’assimilation, plus propice à la compréhension, à l’analyse, à l’interprétation. Coupler ces deux phases vous permet ainsi de retenir un maximum d’informations tout en comprenant la logique du cours. Vous pouvez par exemple commencer à apprendre votre cours en semaine, puis le reprendre à tête reposée durant le week-end pour en comprendre davantage les tenants et aboutissants.

 

 

 

 

Constamment entretenir ses connaissances

Il serait prétentieux de penser que l’on peut apprendre et retenir son cours en une seule fois : au vu de la densité des programmes et de la quantité titanesque d’informations à retenir, il est essentiel de constamment tester et entretenir ses connaissances. Aussi se prévoir plusieurs créneaux de révisons dans la semaine pour un même cours est-il tout à fait stratégique, sans quoi vous risque d’oublier ce que vous avez déjà appris, ruinant tous vos efforts fournis jusque-là. En effet, se remémorer régulièrement le cours déjà appris est finalement beaucoup plus économique que fournir à nouveau le même effort d’apprentissage tous les deux mois.

 

 

 

Applications et sites internet, les modes d’apprentissage alternatifs

Pour les étudiants pour qui apprendre un cours de manière brute devient compliqué, les modes d’apprentissage alternatifs peuvent être tout à fait stratégiques : applications, sites Internet ou encore chaînes Youtube, autant de solutions pour apprendre son cours de façon ludique et ainsi assimiler les informations plus rapidement.

 

Vous pourriez aussi aimer