Comment j’ai eu entre 15 et 20 aux entretiens de personnalité ?

L’entretien de personnalité constitue l’une des épreuves les plus importantes des concours oraux des Grandes Écoles, c’est pourquoi le réussir vous mettra dans une très bonne posture pour intégrer l’école de vos rêves.

 

L’importance de travailler sur soi

Il est indéniable que pour performer aux oraux, il faut bien se connaître et savoir mettre en avant vos expériences passées. Dès lors, vous devrez faire une rétrospective sur vous et votre vie pour essayer de savoir tout ce que vous avez pu faire : expérience associative, job d’été, voyages marquants, performance dans un domaine, sports etc. Chaque personne a réalisé des éléments singuliers qui ont construit sa personnalité. De ces éléments-là, il faudra ensuite essayer de construire des petits argumentaires pour mettre en exergue les compétences acquises et les conclusions tirées, qu’elles soient positives ou négatives. N’hésitez pas à demander des informations à vos proches (amis, familles, professeurs).

 

Lire : Comment organiser son Tour de France ?

 

Même si le jury essaiera de vous déstabiliser en vous posant des questions pièges ou intrigantes à certains moments, gardez en tête que l’entretien de personnalité n’est en aucun cas un travail d’improvisation ! Bien au contraire, il faut avoir une maîtrise parfaite de la situation pour pouvoir montrer aux jurys que l’on sait improviser, réfléchir et répondre avec spontanéité. En réalité, il faut bien se préparer pour ne pas être perturbé et se distinguer des autres candidats.

Généralement, chaque entretien commence par une présentation de vous. J’avais préparé un pitch très bien rodé d’environ une à deux minutes avec pour objectif principal : tendre un maximum de perches pour être acteur de mon entretien et avoir un coup d’avance sur le jury. En effet, ce qui m’a permis d’exceller, c’est qu’à tous mes entretiens j’étais acteur et je ne subissais pas les questions des jurys. Il faut essayer d’anticiper chaque question, ne pas s’attarder sur un seul et unique élément de votre personnalité. Un bon candidat est celui qui arrive à raconter de multiples expériences habilement. Le jury doit passer un bon moment et ne doit pas voir le temps passer en votre présence ! Être soi-même et honnête primera toujours, il ne faut pas s’inventer une vie, cependant vous pouvez « enjoliver » certains faits, mais il faut garder une parfaite maîtrise de votre discours.

 

Faire bonne impression grâce à sa tenue

Vous devez avoir une tenue correcte, classe et dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Ce qui est généralement recommandé, c’est d’avoir un élément singulier (broche, couleur de cravate, collier, montre) qui fera que le jury se souvienne de vous. Attention toutefois, il n’est pas impossible que ce dernier vous pose une question par rapport à cet élément. Si vous partez faire votre Tour de France pendant une période longue, prévoyez plusieurs tenues.

 

Lire plus : Quelle tenue avoir pendant les oraux ?

 

Personnellement, j’avais mon costume, avec deux chemises exactement similaires (pour conserver l’habitude) et deux cravates que j’alternais à chaque oral. Il est important d’avoir au moins deux tenues, car vous n’êtes pas à l’abri de vous salir par exemple. Entrainez-vous bien avec la tenue utilisée pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour-j.

 

Forme et technique de l’entretien

Lorsque vous allez marcher devant le jury, il faut avoir une allure déterminée, le sourire et tout simplement l’envie d’intégrer l’école. Au moment de vous asseoir, il faudra avoir une posture droite et bien être attentif aux jurys que vous avez en face de vous. Les fumeurs, évitez la cigarette avant l’entretien car votre tenue et votre haleine pourraient déplaire aux jurys. Pour tout le monde, un petit chewing-gum avant l’épreuve vous permettra d’être au point à ce niveau. Il ne faudra pas oublier de le jeter avant l’entretien. 

Pendant l’ensemble de l’entretien, il faut bien articuler, parler assez fort pour qu’ils vous entendent, avoir une parfaite maîtrise de son langage verbal : rythme, vitesse et débit, volume, ton, pauses etc. Avoir une bonne gestuelle des mains est impératif pour faire vivre l’entretien et surtout il est essentiel de bien balayer votre regard afin de regarder l’ensemble des membres du jury.

 

Bien maîtriser les écoles

Avoir une idée globale de toutes les écoles est essentiel, c’est pourquoi nous vous avons recensé l’ensemble des informations utiles à connaître sur ces dernières sur le site de Mister Prépa et celui de Planète Grandes Écoles.

Ensuite, il faudra avoir une connaissance de chacune des écoles que vous allez présenter : programmes, spécificités, valeurs, associations etc.  Il faut montrer que vous connaissez bien l’école et que vous êtes bien informés de son actualité. Pour avoir toutes les infos sur l’actualité des écoles cliquez ici !

Prouvez également pourquoi vous êtes le bon candidat qui est en adéquation avec les valeurs de l’école. Pourquoi cette école plus qu’une autre ?

Pour ma part, entre chaque oral, je me laissais suffisamment de temps pour réviser l’école que j’allais ensuite passer. Ce qui me permettait d’être à chaque fois focus sur une seule école en termes d’informations et d’analyses. Pour vous aider dans cette tâche, nous avions tout recensé dans notre dernier mag disponible ici. Il ne faut pas négliger les langues et leurs actualités en parallèle, donc soyez bien organisés.

 

Avoir un projet pro défini ?

Non, pas nécessairement, en revanche il faut avoir une idée plus ou moins préétablie de ce que l’on souhaite faire. Pas de panique, votre projet peut changer entre l’entretien et l’intégration, il faut juste être bon au moment de l’épreuve. De fait, documentez-vous à propos des secteurs qui vous intéressent et essayez toujours d’établir un lien entre VOUS – L’ÉCOLE – VOTRE PROJET. En quoi cette école vous correspond et vous permettra de réaliser tel projet.

Contactez des anciens de l’école du secteur qui vous intéresse sur LinkedIn par exemple, suivez l’actualité du secteur qui vous plaît car vous pourrez être questionnés dessus. Mais, montrez toujours que vous êtes ouverts, même si votre projet est bien défini, ne vous vantez pas d’être un expert, car cela peut vous coûter cher si vous ne savez pas répondre à une question pointue ou tout simplement si l’un des membres du jury fait partie de ce domaine.

Pour ma part, je n’avais pas de projet prédéfini et pourtant ça ne m’a pas empêché d’avoir de bons résultats car j’avais une parfaite maîtrise de ma personne, de chacune des écoles que j’ai présentées et j’étais acteur de mes entretiens. J’avais une idée et une connaissance de certains secteurs que j’ai développée partiellement à chaque fois.

 

Anticiper au maximum

Le secret pour exceller en entretien, c’est d’avoir toujours un coup d’avance sur le jury et pour cela il faut anticiper au maximum les différentes étapes de l’entretien : l’introduction, les questions portant sur mon introduction, les questions portant sur les premières réponses que je vais donner, les questions sur l’école, mon projet pro, les questions pièges et WTF et surtout la conclusion. L’entretien doit se préparer en amontet il faut penser à tous les détails pour réussir cette épreuve qui peut rapporter très gros en cas de succès.

Dorian Zerroudi

Rédacteur chez Mister Prépa, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer