Comment bien aborder les derniers mois avant les concours ?

Nouvelle année, nouvelles résolutions mais surtout nouvelle étape pour tous les carrés : les concours sont dans quelques mois. A mesure que l’échéance se rapproche, il est essentiel d’adopter une stratégie et de vous fixer des objectifs à court et moyen termes.
Retrouvez dans cet article quelques conseils pour performer durant ces quelques mois qui vous séparent des concours.

 

Lire plus : Les plannings de révisions tout cuits

 

1. Dernière étape pour apprendre et maitriser vos bases 

Arrivés au mois de janvier, vous ne devez quasiment plus avoir de lacunes sur le programme de première année et les notions essentielles abordées pendant le premier semestre de deuxième année. Il est essentiel d’avoir cette base pour fortement progresser dans ces derniers mois avant les concours.
S’il advient que vous éprouviez encore des difficultés avec certaines notions, concepts ou formules de base, donnez tout pendant le mois de janvier afin de pouvoir vous focaliser sur des points plus précis et pointus les derniers mois. Alors les « j’ai encore le temps » ne tiennent plus ici, c’est le moment ou jamais !

 

P.S. Ce conseil est particulièrement vrai pour les maths

 

P.S’.: Il faut aussi que vous pensiez à revoir les complexes qui ne sont pas au programme de 2ème année mais bien aux concours.

 

2. Faites-vous un planning 

Oui c’est un conseil qui est répété et re-répété depuis la première année, mais bon, on a tous eu un peu la flemme de se donner cette rigueur au quotidien. Cependant, la flemme n’a plus lieu d’être pendant ces quelques semaines qui te séparent des concours.
Alors pour tous ceux qui ne l’auraient pas encore fait, faites-vous un vrai planning hebdomadaire. 

 

-> Super article pour vous organiser ici 

 

En parallèle, tenez une To-Do-List quotidienne : à la fin de votre journée vous aurez abordé un maximum de points. Bref, vous aurez été efficaces.

 

3. Ne pas oublier de revoir les cours appris dans la semaine 

L’oubli. C’est effectivement le plus gros risque lors de vos révisions. Avant les concours, il y a tellement de notions, de mots de vocabulaire, de définitions à apprendre que vous pouvez rapidement vous y perdre et oublier ce que vous avez appris la veille. C’est pourquoi, il faut inclure dans votre planning des séances de (re)révisions régulières. Ainsi, vous revoyez concepts et définitions appris auparavant et vous les mémoriser (à nouveau). Ce travail est essentiel sinon vos séances de révisions seront inefficaces !

 

-> Découvre ici la méthode des J

 

4. Ne pas oublier de travailler vos cours 

Les révisions sont essentielles, néanmoins, elles ne doivent pas effacer le travail fourni en cours. En effet, pendant ces trois derniers mois, vous allez aborder des notions importantes pour les concours : il convient donc de bien les travailler. Ce travail doit être fait avec la même rigueur que le premier semestre (fiches, vocabulaire…) sinon vous perdrez des savoirs importants pour le mois d’avril. Evidemment, ce travail viendra s’ajouter à vos révisions : vos journées seront donc plus longues et plus remplies. Mais c’est également le moment où vous deviendrez plus efficaces et allez apprendre le plus. Alors pas de doute ni tergiversation : donnez tout, il ne reste que quelques mois et après, à vous la belle vie.

 

5. Gardez un bon rythme de vie 

Certes, la charge de travail n’aura de cesse de s’accroitre, néanmoins, vous avez encore trois mois à tenir : ne vous épuisez pas dès le mois de janvier.
Avec du recul, ces derniers mois ont été ceux que j’ai préféré de toute ma prépa. La semaine, je me donnais à fond : je me levais à 6h pour travailler avant les cours et y passais tous mes dimanches. J’ai énormément progressé en quelques semaines. Cependant, je n’oubliais pas de faire des pauses et de prendre du temps pour faire des activités qui me faisaient plaisir. Ainsi, je prenais des samedi après-midi off et j’allais courir une à deux fois par semaine.
Garder ce rythme et cet équilibre est primordial ! Vous aurez peut-être tendance à croire que vous perdez du temps, et que vous ne devez faire que travailler. C’est vrai, mais il faut aussi que vous preniez du temps pour vous : c’est sans doute, une des clefs de la réussite.

Sur ce, je vous souhaite bon courage et donnez-tout : l’école de vos rêves n’est plus qu’à quelques heures de travail… 

 

Lire plus : Comment choisir son école de commerce ? 

Vous pourriez aussi aimer