Comment bien travailler l’anglais pendant les révisions ?

Les semaines de révision sont une période essentielle qu’il faut absolument bien organiser afin d’appréhender au mieux les concours. Nous allons donc voir ici, comment travailler l’anglais pendant les révisions.

 

 

1- Il est trop tard pour apprendre de nouveaux mots de vocabulaire

Même si beaucoup d’entre vous vont être tentés d’apprendre de nouveaux mots de vocabulaire, il est trop tard pour le faire au moment des révisions…

 

Comme dans toutes les matières, les révisions sont le moment d’approfondir et de vérifier ce que tu connais déjà, et non un moment où tu apprends de nouvelles choses. La période de révision est très courte et passe très vite, que tu passes le concours Ecricome ou non. Le temps est donc précieux et mieux vaut consolider ce que tu connais déjà plutôt que d’apprendre de nouveaux mots de vocabulaires que tu risquerais d’oublier en les apprenant au dernier moment.

 

De plus, cela pourrait te stresser : nous ne sommes pas bilingues ! il est normal de ne pas connaitre certains mots de vocabulaire. De plus, tu ne connais pas d’avance les thèmes qui vont tomber, il n’est donc vraiment pas stratégique d’apprendre du vocabulaire précis sur un thème donné. Si tu révises du vocabulaire sur un thème qui ne tombe pas au concours, tu auras perdu du temps… D’autant plus que normalement, tu as déjà appris du vocabulaire thématique tout au long de tes deux années de prépa.

 

En revanche, tu peux réviser le vocabulaire déjà appris ! Cela te permettra de vérifier que tu le connais toujours et aussi de le réactiver si tu ne t’en souviens plus très bien.

 

 

2- Concentrez-vous sur des traductions

Le meilleur moyen de s’entrainer arrivé à ce stade de l’année est de faire des thèmes, et des versions si vous passez le concours Ecricome. En effet, si l’épreuve de version a été supprimée du concours BCE, il n’en n’est pas de même pour le concours Ecricome.

 

Cet exercice demande une rigueur et une méthode qui ne s’inventent pas. Il est donc essentiel d’en avoir fait avant !

 

En travaillant sur ces exercices, vous pourrez vérifier que vous connaissez bien votre vocabulaire, vous entrainer sur la grammaire et aussi et surtout, vous entrainer sur la conjugaison et les temps. En effet, l’une des choses les plus importantes en traduction est la concordance des temps. Il est essentiel de ne pas se tromper là-dessus car ce sont des erreurs qui peuvent vous faire perdre beaucoup de points. Le meilleur moyen pour s’y entrainer est donc de réaliser un maximum de traductions.

 

Vous pouvez travailler cet exercice de différentes manières :

  • Soit à l’écrit en condition de concours : faites votre traduction à l’écrit comme si c’était la vraie épreuve, en sautant une ligne à chaque fois pour que vous puissiez corriger vos fautes. Ensuite, corrigez votre traduction et repérez bien vos erreurs. Est-ce que c’est une faute d’orthographe, une erreur de vocabulaire, de conjugaison, de grammaire ou de syntaxe ? Cela vous permettra aussi de vous entrainer à trouver des synonymes. En effet, l’erreur coutant le plus de point est l’omission. Il est normal dans une traduction de ne pas connaitre un ou plusieurs mots et de ne pas être capable de le/les traduire. Le plus important est de ne pas laisser de blanc, il faut donc absolument trouver un mot, de préférence un synonyme. Commettre une erreur de traduction vous coutera toujours moins de points que l’omission.

 

  • Soit, si vous faites vos révisions à plusieurs, vous pouvez faire vos traductions à l’oral avec votre ou vos camarade(s) de révision. Même si l’exercice sera moins précis et utile que de le faire à l’écrit, cela vous permettra quand même de vous entrainer et plus rapidement que si vous les faites à l’écrit.

 

 

3- Il est essentiel de suivre l’actualité du monde anglophone pendant vos révisions 

Les thèmes d’Essay sont souvent en rapport avec l’actualité. Il faut donc bien la connaitre et la maitriser. Si certains d’entre vous auront déjà fait des fiches sur des sujets d’actualités dans le monde anglophone, il n’est pas trop tard pour ceux qui n’en ont pas d’en faire. Vous pouvez par exemple lire un article, voir une vidéo ou écouter un podcast par jour et ficher les éléments clefs.

 

Effectuer ce travail à plusieurs avantages :

  • Cela vous permettra de vérifier et de voir dans quelles circonstances et contexte le vocabulaire thématique que vous avez appris s’utilise.
  • De plus, les articles journalistiques utilisent souvent des phrases courtes et simples, les lire vous aidera dans votre manière de tourner votre phrase lors de votre rédaction. Cela vous permettra de gagner en gymnastique de l’esprit car les tournures anglaises vous viendront automatiquement.
  • Aussi, vous aurez des exemples sur le monde anglophone à mettre dans vos Essay. En effet, cet exercice vous évalue sur votre niveau d’anglais mais pas seulement ! Il est aussi un moyen de vérifier que vous avez une culture du monde anglophone et que vous êtes ouvert à l’actualité de ces pays.
  • Le thème de l’épreuve d’Anglais du concours Ecricome est un thème journalistique. S’entrainer à lire des articles d’actualité vous permettra ainsi de gagner du temps de jour de l’épreuve car vous serez habitué à la forme et aux tournures employées par les journalistes.

 

Pour approfondir cet article, je vous recommande de lire les conseils de la co-conceptrice de l’épreuve ELVI LV1 d’anglais.

Vous pourriez aussi aimer