Comment bien travailler le Chinois en prépa ?

Travailler le Chinois régulièrement est primordial pour progresser. Les attentes dans cette matière diffèrent de celles des autres langues. En effet, contrairement aux autres épreuves de langue, il n’y a pas vraiment de “Civi” à proprement parler pour le Chinois (même si la bonne connaissance de la Chine et de son histoire peut permettre de faire la différence) alors comment bien travailler le Chinois ?

 

1- Cibler les thématiques majeures

Quelques thèmes reviennent régulièrement et il faut les travailler en lisant des articles ou en faisant des listes de vocabulaire de base pour chaque thème. On peut déjà en citer quelques-uns : l’environnement, la technologie, l’économie chinoise, les études à l’étranger, les problèmes démographiques et l’éducation.

 

2- Élargir son vocabulaire sur des mots de tous les jours

En effet, parfois les thématiques abordées sont moins prévisibles comme cette année par exemple où le sujet questionnait le candidat sur l’importance d’écrire ou non un testament en étant jeune. Il ne faut donc pas se limiter aux thèmes généraux et apprendre du vocabulaire, des expressions de la vie de tous les jours et qui sera toujours utile. De même, aux oraux les sujets sont beaucoup plus généraux : vous pouvez tomber sur le camping en Chine par exemple. Dans ce cas, il est normal de ne pas connaitre le vocabulaire spécifique du camping mais il est quand même tout à fait possible de traiter ce sujet si l’on maitrise bien le vocabulaire qui tourne autour des vacances, du voyage et du tourisme. Une bonne astuce pour élargir son vocabulaire de base est de s’auto réciter quelques phrases décrivant ce que l’on a fait dans la journée en chinois en s’aidant d’un traducteur. Je vous recommande d’utiliser Pleco.

 

3- S’entrainer régulièrement sur des thèmes, versions et essais

-> Pour l’épreuve de la BCE, le temps est compté et il faut donc être rapide. Pour cela, la seule solution est de s’entrainer souvent à cette épreuve. De plus, certaines tournures de phrases reviennent régulièrement, elles sont donc à mémoriser. C’est pourquoi refaire plusieurs fois le même thème n’est pas une perte de temps.

-> Pour l’épreuve Ecricome, obtenir une très bonne note au thème est assez simple. Contrairement à l’épreuve de la BCE, le thème Ecricome consiste à traduire des phrases imaginées par des concepteurs. Ces phrases ont donc pour objectif de voir si le candidat connaît les formules grammaticales de base, les mots de liaison et le vocabulaire de base. Il est donc recommandable de reprendre les thèmes tombés depuis 2010 et de noter les tournures de phrase et le vocabulaire récurrent pour les apprendre par coeur. Tenir un cahier où tu notes tout peut t’être utile. Le correcteur verra que tu as travaillé et cela te permettra de te démarquer des autres candidats et ainsi, obtenir une bonne note.

 

4- Faire un effort sur les tons

Le jour du concours, il est accepté d’écrire en pinyin si tu ne sais pas écrire un caractère ou que tu as un doute dessus. Bien sûr, il faut quand même éviter de le faire et la seule condition est de mettre un ton sur le pinyin (même s’il n’est pas correct). Lorsque vous travailler votre vocabulaire, il est donc aussi important pour vous d’apprendre à écrire le pinyin et les tons associés.

 

5- Faire attention à ton écriture

Dans cette même optique, il faut aussi faire attention le jour J à la précision du tracé des caractères. En effet, le Chinois, c’est aussi l’art de la calligraphie et apprendre le Chinois, c’est apprendre à l’écrire. Tout comme dans les matières où tu rédiges en français, faire attention à la propreté est très important et peut te faire gagner quelques points. Il faut donc que tu t’appliques en écrivant afin de faire comprendre à ton correcteur que tu fais attention à ces détails.

6- Structurer ses essais

Pour rendre une copie propre, il faut également structurer ses essais grâce à des connecteurs logiques. Cela permettra au correcteur de ne pas se perdre dans ta copie. Tu peux utiliser des connecteurs très simples comme 首先 (tout d’abord),而且 (de plus),但是 (mais),说的来说 (pour conclure).

De plus, tu peux apprendre des formules de phrases très simples pour annoncer ta problématique comme par exemple : 我们可以提出了这个问起 : … (nous pouvons donc nous poser cette question : …). 

Vous pourriez aussi aimer