« Comment BSB a changé ma vie » – Rencontre avec Louis (Diplômé)

Chaque année, des centaines de diplômés de BSB intègrent de grandes entreprises, des PME ou lancent leur propre activité. Nous rencontrons aujourd’hui Louis VIENNET, diplômé en 2014 qui travaille dans le secteur de l’influence digitale, un domaine qui gagne en puissance au fur et à mesure des années, et plus récemment encore, en raison du confinement. Retour en quelques mots sur comment cette Grande Ecole lui a ouvert toutes les portes de ce milieu très prisé.

 

Bonjour Louis, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Louis, Social Media & Influence Manager au sein de l’agence StudioM (GroupM / WPP). Mes missions sont diverses en fonction de mes différents comptes mais avec les mêmes objectifs : faire rayonner les marques sur les réseaux sociaux, faire preuve de créativité et créer de la valeur pour nos clients.

Pour vous en dire un peu plus sur moi, je suis dijonnais d’origine et vis à Paris depuis plus de 6 ans maintenant, après un Master à BSB. Je suis passionné par le digital et les réseaux sociaux bien évidemment mais également le sport, la photographie et les voyages.

 

 

Qu’est-ce qui t’a marqué pendant ton Master à BSB ? 

C’est un tout, j’ai vraiment beaucoup aimé toutes mes années d’études au sein de BSB et tout ce que cela comporte, que ce soit la vie étudiante (qui compte énormément), les échanges à l’étranger, les stages effectués, l’environnement, les cours, l’année de césure, la période des Admissibles, les associations étudiantes etc.

Si je devais retenir une expérience marquante, je dirais tout de même mon dernier semestre de Master 2 au sein de l’université partenaire de BSB, Virginia Tech (USA), dans un campus américain surdimensionné, au milieu d’étudiants internationaux et américains, une expérience inoubliable.

 

 

BSB est réputée pour avoir une des meilleures ambiances de promo de France… Comment cela se ressent, vécu de l’intérieur ?

Je ne peux que confirmer cette réputation même si je n’ai pas d’autres points de comparaison, on peut dire que l’on ne s’ennuie pas à Dijon ! L’école reste relativement « petite » donc on se connaît rapidement tous au sein d’une promo, après le feeling et les affinités font le reste.

Les soirées étudiantes ainsi que les différents évènements organisés par les associations sont nombreuses. Chacun peut trouver chaussure à son pied : culture, sport, accueil des étudiants internationaux etc. Tout est mis en place pour occuper au mieux sa scolarité et s’épanouir à BSB.

 

 

Qu’as-tu fait de ton année de césure ? En quoi cela t’a-t-il été utile ?

J’ai pleinement profité de cette année de césure (qui représente en réalité près de 15 mois) en réalisant 3 expériences différentes et enrichissantes. Tout d’abord en faisant partie de la Team Admissibles de BSB pour accueillir les futurs étudiants de l’école et animer la vie de l’école pendant cette période cruciale pour les candidats.

J’ai ensuite réalisé un stage de 6 mois au sein de Sport Market, agence conseil en communication spécialisée dans le sport, en tant qu’assistant responsable du développement. Une expérience clé qui m’a permis de mettre un pied dans le monde du marketing sportif puisque j’ai intégré par la suite cette agence à la fin de mes études comme Chef de Projet pour mon premier emploi.

Les 6 derniers mois de mon année de césure ont été consacrés à un projet personnel puisque je suis parti vivre 6 mois en Australie via un « Working Holiday Visa », au-delà de la langue anglaise, cette expérience a été incroyablement enrichissante en termes d’ouverture d’esprit, d’organisation et de découvertes.

 

 

C’est quoi, un Social Media & Influence Manager ? 

Pour faire simple et concis, c’est un spécialiste des réseaux sociaux et de la communication digitale, de leurs univers et de leurs codes. Mon objectif est d’optimiser la présence de nos clients sur les réseaux (Instagram, Facebook, Twitter, YouTube, Snapchat, TikTok etc.), que ce soit à travers des prises de parole de marque ou bien par le biais de KOL (Key Opinion Leader) ou influenceurs par exemple. Cela nécessite de faire preuve de créativité, d’être toujours en veille sur les nouvelles tendances, les nouveaux formats ou codes de communication notamment.

 

 

Diplômé en 2014, Louis s’épanouit aujourd’hui totalement en entreprise, après de belles années à BSB, une école qui mise sur la proximité étudiante.

 

« Lead For Change » est la baseline de ton école… Avec du recul, qu’est-ce que cela t’inspire ?

Je la trouve particulièrement juste et adaptée. Je pense que les années d’études supérieures sont véritablement charnières dans la construction de son futur parcours professionnel mais aussi personnel, on se découvre à ce moment-là, on s’entoure des ses futurs proches, de son futur réseau, on s’inspire, on s’instruit et on se forge des idées, une vision. Et un environnement comme celui de BSB permet cela et je pense que l’école veut pousser les jeunes générations à réaliser cela pour incarner au mieux le changement.

 

 

Qu’est-ce qui te plaît dans le business de l’influence en ligne ? 

Au-delà de permettre aux marques de toucher de larges audiences, de pouvoir adresser le bon message à la bonne personne grâce aux communautés des influenceurs, ce qui me plait c’est vraiment la partie création de contenus, recherche d’originalité dans des concepts, des formats de communication. Et pour cela, il faut bien le reconnaître certains influenceurs sont experts, très doués et c’est ce qui me motive personnellement à travailler avec ce genre de profils.

 

 

Une anecdote originale à nous raconter sur tes années à BSB ou chez Reebok ? 

Que ce soit à BSB ou Reebok je dois en avoir pas mal mais si je dois en raconter une récente et en lien avec mon métier je dirais que travailler avec des influenceurs, des célébrités, c’est aussi avoir quelques surprises ou faire des rencontres comme se retrouver à un mètre de Booba dans un concert privé ou recevoir un coup de fil d’un numéro inconnu qui se trouve être Leïla Bekhti par exemple.

 

 

Pour toi, 2020 et le confinement ont représenté… 

Une année difficile à vivre forcément, que ce soit sur le plan pro comme perso mais malgré les difficultés, cela aura aussi été riche en enseignements : télétravail, mise à disposition de nouveaux outils, échanges entre collaborateurs et managers plus importants etc. Mais également d’un point de vue créativité et augmentation du temps passé sur les réseaux sociaux par exemple, dans notre secteur, il a fallu s’adapter, apporter de nouvelles choses aux gens durant cette période compliquée, trouver le bon positionnement pour les marques.

 

 

Un mot pour tous les étudiants actuels de BSB ? Et pour les candidats qui présentent cette école cette année ?

De profiter au mieux de leurs années d’étude, c’est une super période de leur vie ! D’explorer toutes les pistes et opportunités, de faire les bons choix et de surtout prendre du plaisir pour n’avoir aucun regret quelques années plus tard !

Et pour les candidats qui présentent BSB, et bien je ne peux que vous conseiller de choisir l’école, on s’y sent vraiment bien, l’école a énormément évolué ces dernières années, l’environnement y est super, l’école est incarnée par un Directeur inspirant et humain, vous ne le regretterez pas !

Dorian Zerroudi

Rédacteur chez Mister Prépa, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer