Misterprepa

Comment hacker l’espagnol aux concours : les 4 étapes

Sommaire

Les langues aux concours sont redoutables tant elles garantissent de bonnes notes à ceux qui les maîtrisent, et plombent celles de ceux plus fragiles. Voici donc 4 points clés à travailler pour les maîtriser et atteindre vos objectifs, à travailler dans l’ordre !

 

1. La maîtrise de la conjugaison

C’est un incontournable, la conjugaison en espagnol est à maîtriser pour réussir les concours. Ainsi, réservez vous des créneaux pour apprendre :

  • 1) le présent de l’indicatif
  • 2) le présent du subjonctif
  • 3) l’impératif
  • 4) le passé composé
  • 5) le prétérit
  • 6) l’imparfait
  • 7) le subjonctif imparfait
  • 8) le futur
  • 9) le conditionnel

N’hésitez pas à vous faire des fiches sur les terminaisons de ces temps ainsi que sur leurs irrégularités afin d’arriver prêt le jour J. Une fois bien maîtrisée, il faut apprendre quelques structures idiomatiques, comme celles-ci.

Bien évidement, ce programme ne se fait pas à 1 mois des concours et c’est pourquoi il est important de s’y prendre dès le début de l’année !

 

2. La lecture et l’analyse des bonnes copies

Lire de bonnes copies (disponibles ici) est un outil extrêmement important pour réussir les concours (et ce quelle que soit la matière). En espagnol, lire et analyser les essais vous permettra non seulement de comprendre ce qui est demandé (et ce qui suffit), mais aussi de trouver des expressions idiomatiques et une expression écrite fluide de laquelle il faudra s’inspirer, voire reprendre, afin d’assurer de bonnes notes.

Ainsi, la lecture et l’analyse de bonnes copies en langues sont des outils indispensables pour saisir ce qui est attendu et réussir. Ce travail peut commencer à se faire à 1 ou 2 mois des concours afin qu’il soit optimal, une fois que la conjugaison et le vocabulaire sont maîtrisés, mais rien ne vous empêche de vous y prendre avant !

 

3. Apprendre du vocabulaire

Ici, pas de secret. Il faudra assimiler un maximum de vocabulaire pendant toute l’année en étant à l’affût du moindre mot que vous ne connaissez pas. Par exemple, vous prenez votre petit-déjeuner, demandez-vous comment se dit “un bol de céréales“ (= “un tazón de cereal“), ou encore lorsque vous lisez un article en espagnol, mettez tous les mots inconnus dans un coin pour les apprendre plus tard. Cet apprentissage doit s’ancrer dans votre quotidien !

Mais comment les apprendre et les retenir ? Passez par des applications de type Quizlet ou Anki et créez des listes de tous les mots que vous croisez et qui vous sont inconnus. Efforcez vous d’en apprendre au moins une fois par jour, mon conseil est d’en faire dans les transports, ce sera du temps de gagné une fois sur votre bureau. Aussi, échangez avec vos camarades des mots ou expressions des plus banales aux plus atypiques, à la fin tout le monde y trouvera son compte !

 

4. Connaître l’histoire et l’actualité hispanique

Nos différents articles sur l’histoire et l’actualité hispanique sont vos meilleurs amis ! La connaissance de l’actualité vous permettra de distinguer vos essais du reste, l’histoire vous permettra de connaître le contexte entier en épreuve, ce qui vous démarquera à coup sûr des autres copies ! Voici brièvement ce qu’il faut connaître :

Espagne : la monarchie, les controverses liées à la mémoire (ici un résumé d’un excellent documentaire en lien), les réformes de l’éducation nationale (un article de Lavanguardia.com), la crise de la covid, Franco, et toute l’actualité à suivre. Amérique Latine : l’instabilité politique (virage à droite de certains pays, à gauche pour d’autres) partout sur le continent, les mouvements féministes (l’avortement en Argentine ou « la marée violette » par exemple), les conséquences de la crise Covid sur ces sociétés, la mort du mythe de Maradona (sujet potentiel en oral), et toute l’actualité à suivre.

Pour être au point dessus et ne manquer aucune actualité, visitez régulièrement notre site !

 

Conclusion

 

Vous l’aurez compris, il faudra beaucoup travailler pour hacker cette matière, mais l’investissement en vaut le coup ! Bien sûr, les matières à plus fort coefficient doivent passer en premier, mais vous devez absolument être sérieux dans la préparation des épreuves de langues, pas question d’y aller tout nu !  Ainsi, travaillez la conjugaison (!!), les bonnes copies, le vocabulaire et la culture hispanique.

Newsletter
Picture of Imad-Eddine
Imad-Eddine
Étudiant à Neoma et rédacteur chez Mister Prepa, je fais de l’égalité des chances une affaire personnelle !
Vous pourriez aussi amer