Comment ne pas craquer quelques mois avant les concours ?

Les concours arrivent à grand pas, les professeurs vous mettent la pression, vous êtes fatigués… Mais c’est bientôt la fin et il ne faut surtout pas lâcher ! C’est maintenant que tout se joue !

Je vais donc vous donner quelques conseils qui m’ont permis de tenir les derniers mois avant les concours ainsi que pendant les concours.

 

 

Être très bien organisé

Concrètement, à partir du mois de janvier, je me suis fait un planning sur mon téléphone pour bien organiser mes journées. Pour chaque jour, j’avais une liste de tâches à faire (par exemple : réviser la fiche numéro 1 en géopolitique, faire 2h de mathématiques, 1h de philosophie,…). Dès que vous finissez une tâche, cochez ou surlignez la case correspondante. Pourquoi ? Parce que c’est très important, psychologiquement parlant, de voir sa progression et cela donne de la force, cela motive encore plus.

Faire ce planning peut prendre du temps mais c’est l’élément clé de vos révisions. Vous devez donc repartir toutes vos fiches par matière, par parties, par sous-parties en les numérotant si besoin, regarder quels exercices ou annales vous allez faire. Une fois ce travail fait, vous n’avez qu’à suivre votre planning en l’adaptant, bien évidemment, au travail supplémentaire, aux colles, aux DS …

 

 

Prendre des moments pour souffler

Nous ne sommes pas des robots et nous devons faire des pauses. Si vous voyez que vous n’avancez pas, n’insistez surtout pas et arrêtez vous. Je vous conseille de faire du sport car cela permet de se vider l’esprit et de retrouver de l’énergie. Personnellement, je courais tous les jours en prépa pendant 30 minutes et ensuite recommençais à travailler. C’était super efficace et, contrairement à ce que certains pensaient, ce n’était en aucun cas une perte de temps !

 

 

Habituez vous à vous coucher tôt

« La clé de la réussite est le sommeil » disait souvent mon professeur de géopolitique. Il a bien raison ! Deux mois avant les concours je me couchais assez tôt pour avoir au moins 7-8 heures de sommeil, sachant que pour les concours j’avais calculé que je devrais me lever à 6 heures du matin. Il faut que vous soyez habitué à être fatigué vers 22 heures et que vous vouliez aller dormir. Le plus important est que vous ayez un bon rythme de sommeil une fois arrivé aux concours.

 

 

Limiter les réseaux sociaux

Bien sûr,  j’ai gardé contact avec mes amis via WhatsApp, Snapchat et Instagram. Mais j’ai tout de même limité leur utilisation. Tout d’abord, les réseaux sociaux peuvent vous déconcentrer et même démotiver. J’ai compris qu’il faut que j’arrête d’aller sur Instagram lorsque j’ai réalisé que regarder la vie d’autres personnes ou de mes amis qui sont en vacances au ski ou à la plage me démotivais à travailler. Je voulais juste tout arrêter et les rejoindre pour me détendre. Gardez votre objectif en tête et allez jusqu’au bout. Vous n’avez pas fait deux, trois ou quatre ans de prépa pour tout relâcher à la fin!

 

 

Réviser dans de bonnes conditions

Dans certaines prépa les révisons se font par groupe. Si vous savez que vous êtes plus efficace en travaillant entre amis, c’est une super solution. Choisissez dans ce cas dans votre groupe des personnes qui ont chacune une matière forte différente. Personnellement, j’ai toujours préféré travailler seule, c’est pourquoi, j’ai passé mes révisions chez moi, dans ma chambre. J’avais la chance d’avoir un de mes parents à la maison pour me préparer le déjeuner et le dîner, je n’avais donc rien à faire à part me concentrer, respecter mon planning, et travailler ! Dans tous les cas la préparation du déjeuner et du dîner ne doivent pas vous prendre beaucoup de temps mais il est important de manger équilibré et sain.

 

 

Être optimiste et motivé

Si vous êtes pessimiste, malheureux, triste, stressé vous n’allez pas tenir. Soyez donc positif, appelez des amis en fin de journée, parlez à votre famille et surtout ayez en tête que c’est bientôt fini ! Franchement, je pensais à l’été, à la fin des concours (écrits et oraux), et au retour de la liberté ! Soyez fier de vous car vous avez déjà accompli de belles choses et, dans tous les cas, la prépa est une expérience qui vous aura apporté énormément. Allez aux concours en étant rempli d’ondes positives !

 

Lire plus: Comment bien aborder les derniers mois avant les concours?

Lire plus : Le témoignage de Nadia, 1ère au concours d’HEC Paris en 2021

 

Conclusion

J’espère que ces conseils vont vous aider à mieux gérer cette dernière ligne droite et ne pas baisser les bras. Donnez tout et n’oubliez pas que les concours sont un moyen de tester votre résistance au stress et c’est celui qui arrivera à le surpasser qui réussira.

Alisa TCHEGODAEVA

Etudiante à HEC Paris après 2 ans de classe préparatoire ECS au lycée Hoche, j'ai à coeur de vous partager mon retour d'expérience et vous aider à bien vivre votre prépa.

Vous pourriez aussi aimer