Comment performer en anglais ELVI ?

Comment performer en anglais ELVI ?

l) Les attentes des jurys d’anglais pour l’épreuve ELVI 

Les deux traductions réunies représentent 40% de la note et les deux rédactions 60%.

Les traductions sont divisées en 4 sections de difficulté à peu près équivalente. Chaque section est notée séparément selon des critères adaptés à l’exercice du thème ou de la version: la justesse grammaticale, la richesse du vocabulaire, le style, le registre ou ton, la syntaxe, l’orthographe, la compréhension du texte original, l’utilisation d’expressions idiomatiques.

Les meilleures copies tiennent compte du style de l’original et se lisent de manière fluide et cohérente, sans faute grave ni contresens. Le candidat peut faire preuve de créativité dans son choix d’expressions et de lexique ainsi que dans l’ordre des mots.

Thème: les correcteurs recherchent le respect des règles de grammaire et de syntaxe de base, la connaissance du vocabulaire et des expressions courantes et, pour les parties complexes, des tentatives intelligentes de solutions à travers la compréhension du contexte et l’appréciation de la nature du texte.

Version: les correcteurs s’attendent à ce que les candidats démontrent leur compréhension du texte en anglais en fournissant une traduction cohérente et sensée, et par ailleurs ils espèrent trouver une maîtrise de la langue française digne de candidats du niveau Bac+2.

Expression écrite: Les rédactions sont notées en fonction de la justesse de la langue (grammaire, champ lexical), la structure de la composition (mots de liaison, cohérence des arguments), la compréhension de l’article d’origine (aspects de l’article reformulés en adéquation avec les consignes données) et la pertinence du contenu (qualité de l’argumentation, validité des références culturelles). La qualité linguistique est néanmoins le facteur de réussite déterminant ; une rédaction présentant des défauts linguistiques trop nombreux n’obtiendra pas la moyenne quelle que soit la qualité du contenu. A l’inverse, un essai bien rédigé mais sans références adéquates et sans originalité obtiendra au moins 10/20.

Le candidat ne doit pas confondre le but des deux rédactions. Pour la question 1, les correcteurs attendent une reformulation des arguments de l’auteur dans un lexique riche, sans commentaire personnel, ainsi que suffisamment d’éléments de structure pour démontrer une compréhension claire du texte étudié. Pour la question 2, le candidat doit élargir le champ du débat pour tenir compte du contexte général, sans reformulation du contenu spécifique de l’article, en illustrant ses propos avec des exemples pertinents et concrets. Les deux rédactions doivent fournir des réponses précises à la question posée afin d’éviter le hors-sujet.

ll) Conseils au futur candidat 

Les traductions :

  • Réviser les temps et les structures basiques en anglais et en français avant l’épreuve – les formes verbales, les verbes avec préposition, la syntaxe sont plus utiles à apprendre que des listes de vocabulaire. 
  • Ne pas calquer le temps des verbes d’une langue à l’autre : les concordances ne sont pas identiques
  • Ne pas traduire mot par mot ou de manière littérale sans chercher à construire du sens. Lire les textes en entier afin de saisir le sens et le registre avant de commencer à composer
  • Respecter le style autant que le sens du contenu. Apporter quelques « fioritures », tout en respectant le registre de l’original
  • Oser prendre des risques (calculés !) en changeant l’ordre des mots, en se permettant d’utiliser des expressions et des tournures de phrase idiomatiques ou poétiques. Si le sens de l’original n’est pas altéré, la stratégie est souvent payante
  • Relire la production finale avec le texte de départ pour s’assurer de n’avoir pas omis des parties de phrase

L’expression écrite :

Pour la question 1, l’erreur la plus grave qu’un candidat puisse commettre est de faire un copier-coller. Toujours s’assurer de reformuler les arguments de l’auteur dans ses propres mots en utilisant un lexique varié et en évitant d’être vague (people, things…), et aussi en évitant les mots de liaison répétitifs et les expressions toutes faites. Il est très important de ne pas apporter de jugement ou d’ajouter des arguments à l’article; ne pas faire référence à des points de vue qui ne figurent pas dans le texte.

Pour la question 2, les correcteurs recherchent un énoncé clair, une argumentation structurée, un lexique riche et de la précision affichant un point de vue critique, une contre- argumentation, et une opinion personnelle clairement formulée sur le sujet, ainsi que des références concrètes et des exemples provenant du monde anglophone. Il est très important de ne pas répéter les exemples provenant de l’auteur de l’article ; il faut inclure ses propres opinions et les défendre vigoureusement en donnant des exemples pertinents provenant de l’actualité du monde anglo-saxon. Ne pas se limiter à des exemples d’actualité: inclure de la littérature, du cinéma, de la musique, etc… afin d’élargir la vision.

  • Penser à la forme et l’organisation du contenu de sorte que le correcteur n’ait pas la tâche de retrouver les différents paragraphes.
  • Eviter les phrases trop complexes si la syntaxe est mal maîtrisée
  • Mettre bout à bout des formules apprises par cœur ne constitue pas un commentaire.
  • Se relire pour éliminer les incorrections commises par inadvertance et les illogismes (‘What is the point of having a house if there is not a good planet to put on it?’; ‘people are suffering from hunger and thrust’).
  • Lire régulièrement la presse et les auteurs spécialisés dans le monde anglo-saxon. De même que la lecture de bonnes copies vous permettra d’évoluer très rapidement tout en saisissant les attentes du jurys. BONNE COPIE D’ANGLAIS NOTÉE19/20 
Article en lien:  -REVUE DE PRESSE MOIS DE NOVEMBRE -COMMENT SE PRÉPARER AUX ÉPREUVES DE LANGUES -COMMENT ABORDER SES ÉPREUVES DE LANGUES

 

 Sources tirées du rapport de jury ELVI 2019

Dorian Zerroudi

Directeur de Mister Prépa et étudiant à emlyon business school, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer :
L'épreuve de Maths ESSEC est de très loin l'épreuve la plus redoutée des candidats visant le Top 5. Dans cet…