Comment rattraper les cours de maths en prépa ECG

Malgré la réforme, les maths restent la matière avec le plus gros coefficient, que ce soit pour le concours BCE ou ECRICOME. Il est donc essentiel d’être bon en Maths pour avoir les meilleures écoles au concours, et de travailler la matière régulièrement durant l’année. 

Cela est pourtant loin d’être facile. En plus de devoir avancer à grande vitesse dans le programme, vous devez en maîtriser les cas particuliers, applications et problèmes classiques… au minimum. Or il est facile de rapidement accumuler du retard, en particulier avec un niveau d’exigence élevé dans les autres matières.

Comment faire pour rattraper son retard lorsque l’on en a ? Plusieurs méthodes existent et dépendent de votre état d’esprit. L’idée est de vous les présenter dans leur diversité, à vous de vous les approprier.

 


 

Méthode et mentalité pour rattraper son retard

La première attitude qui pourrait vous venir en tête serait de travailler sans vous soucier de votre retard. Peu importe que vous ne soyez pas à jour, votre objectif est avant tout d’être prêt pour le concours. Vous continuez à travailler, à vous perfectionner et à maîtriser vos cours et exercices. Vous attendez donc les vacances ou les week-ends pour accélérer vos révisions et rattraper votre retard. 

  • Le point positif avec cette attitude est qu’elle vous permettra de solidifier vos bases. Elles le seront d’autant plus que si vous abandonniez un chapitre pour courir après le rythme de votre classe. Sur le long terme, cela peut être une prise de risque récompensée.
  • Le problème est que les risques peuvent être plus grands. Si vous ne rattrapez pas assez vite votre retard, préparez-vous à enchaîner de mauvaises notes jusqu’aux vacances. Inutile de préciser que les colles seront un moment difficile pour vous sur des chapitres que vous n’auriez pas suivis. Il faudra donc un mental solide et une grande confiance en soi pour résister à la panique des éventuelles mauvaises notes, qui risquent de s’accumuler.

Il serait donc bien plus sûr de gérer son timing et d’avoir comme objectif de rattraper son retard, pas simplement de travailler à son rythme. 

 

Lire plus : Comment obtenir 20 à chaque épreuve de maths ? (Avec copies à l’appui) 

 

La manière consensuelle est donc de mettre de côté vos autres cours, en fonction du calendrier des examens, de vous faire violence. Enchaînez les phases de travail sur une semaine voire deux, y compris les week-ends. Si les vacances viennent, c’est encore mieux.

Le but est d’être focus sur chaque phase, déterminé et efficace. Rappelez-vous, que les concours, c’est une course contre le temps, et si vous ne voulez pas souffrir en classe longtemps, vivre ce stress de n’être pas synchronisé avec le cours ou encore de ne pas progresser dans d’autres matières, il ne va pas falloir traîner.

 

Astuces pour gérer au mieux sa phase de rattrapage de cours 

  • Se faire un planning

On est toujours plus productif quand on délimite une phase. Donnez vous une semaine pour arriver à tel niveau d’avancement, 4 heures pour finir tel cours ou telle partie du chapitre. Faites vous un programme, tenez-vous à celui-ci.

La finalité est que vous soyez plus obsédé par respecter votre programme que d’atteindre des résultats concrets. Pas d’inquiétude, ils viendront. Mais l’objectif est la discipline.

Mettez vous donc une limite journalière et hebdomadaire et tenez vous en. 

 

À ce sujet, découvrez tous les calendriers personnalisés de Mister Prépa en cliquant ici !

 

  • Faire les choses dans l’ordre

On apprend d’abord son cours, on étudie les exemples, puis on fait les exercices basiques avant d’attaquer les exercices difficiles classiques, puis de réfléchir sur les problèmes. Trop souvent, on est pressé et on se dit qu’en étudiant les exercices les choses se mettront en place par magie. Vous perdez plus du temps qu’autre chose.

Commencez par apprendre votre cours de manière bête et disciplinée. Il faut que vous soyez capables de le réciter presque par cœur. C’est la partie qui prend le plus de temps, mais elle vous sera toujours plus utile, en particulier sur les problèmes les plus délicats, qui jouent avec les définitions. Définitions, propriétés et théorèmes doivent être totalement assimilés.

 

Regardez les vidéos de Prépa+ pour maitriser parfaitement les attentes des concours !

 

Quand tout cela est appris, on passe au minimum deux heures pour étudier les exemples et applications du cours. Vous pouvez également prendre le temps d’analyser les démonstrations si vous en avez. Les techniques qui y sont employées vous serviront plus tard.  Vous pourrez les réutiliser.

A ce moment-là, vous devriez quasiment pouvoir rattraper votre cours. Plus que quelques exercices classiques et vous pourrez suivre en classe parfaitement. Le reste viendra avant les concours.

 

Lire plus : Comment bien rédiger en maths ? 

 

Travaillez, mais combien de temps ?

Vous pouvez enchaîner 4 heures de maths. Après tout, c’est le format de vos concours. Une manière plus efficace serait de vous faire des séances de travail de 50 minutes, avec 15 minutes de pause, histoire d’éviter de trop rêvasser, et de gagner en efficacité. Comme dit plus haut, ce qui vous fera avancer le plus vite, c’est la discipline, donc imposez vous un rythme. 

Ps: 4 heures, c’est en semaine. Le week-end, vous pouvez faire une pause de deux heures et enchaîner !

Des étudiants vous donnent même l’exemple ici et ici 😉

 

Pour finir, n’hésitez pas à demander l’aide et les conseils de vos enseignants et camarades. Cette méthode est individuelle, mais pourquoi pas tenter l’aventure de manière collective, en révisant en groupe. Vous pouvez aussi participer à la Mister Prépa’ration ou visionner des cours sur Prépa+ !

Quand le cours et les exercices de bases sont maîtrisés, les sujets de l’edhec ou de l’emlyon, sont idéaux pour obtenir rapidement un niveau solide sur ces chapitres. N’hésitez pas !

 

Vous pourriez aussi aimer