Les conseils d’Emma : Première intégrée à NEOMA (16,62/20) !

Majore au concours (ECRICOME) de NEOMA Business School avec des notes incroyables, Emma nous partage son expérience très inspirante !

 

Bonjour Emma, peux-tu te présenter ? 

Bonjour, je m’appelle Emma Giraud et j’ai 20 ans. Je suis née à Caen où j’y ai fait toute ma scolarité. J’ai suivi un parcours « classes à horaires aménagés » danse avec le conservatoire de la primaire jusqu’à la fin du collège. Après un bac ES mention très bien au lycée Malherbe, j’ai intégré la classe prépa du lycée Jeanne d’Arc pour deux ans. Fidèle à la Normandie, j’ai rejoint en septembre dernier la famille NEOMA sur le campus de Rouen.  

 

Pourquoi as-tu fait le choix de la classe préparatoire ? 

Au lycée, j’avais de bons résultats scolaires dans toutes les matières et j’aimais particulièrement mes cours de SES. Suite aux conseils de mes professeurs, j’ai choisi de tenter la classe préparatoire pour continuer d’approfondir mes connaissances. Je ne voulais me fermer aucune porte et la prépa était la meilleure option pour ça.  

 

Lire plus : Pourquoi à NEOMA les cours ne sont plus jamais pareil ? 

 

Dans quel état d’esprit étais-tu durant ces deux années de CPGE ? 

La première année était surtout une année de découverte et d’adaptation au rythme de la classe préparatoire. Ensuite, j’ai commencé à vraiment m’intéresser aux écoles et à me fixer des objectifs et pour ce faire, il ne fallait laisser aucune matière de côté. 

 

Comment as-tu vécu tes deux années de prépa ? 

Ces deux années de prépa ont été très enrichissantes à tous niveaux ! Les chapitres abordés que ce soit en culture générale ou en ESH m’ont vraiment passionnée. Les khôlles de langues m’ont permis de progresser et d’être plus fluide, plus à l’aise à l’oral. Même si parfois la pression et les cadences de travail n’étaient pas simples à gérer, j’ai trouvé un bon équilibre notamment en continuant de pratiquer ma passion, la danse. Ces deux années m’ont permis de consolider mes connaissances, d’acquérir une bonne méthodologie de travail, de rigueur et d’organisation qui me sont bien utiles encore aujourd’hui.  

 

Quelques semaines avant le début des concours, comment as-tu préparé les révisions ? 

Je me suis fait un planning que j’ai réussi plus ou moins à respecter. Les deux semaines avant le concours, je révisais du matin au soir en essayant de me concentrer sur la révision d’un chapitre d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain plutôt le matin et terminer par les langues en lisant l’actualité le soir. Il est important aussi de faire des pauses et de prendre des vitamines !  

 

Lire plus : NEOMA, l’école en pleine ascension !

 

Comment se sont passés tes concours ? Quelle était ta philosophie ? 

Les épreuves du concours ECRICOME concentrées sur 3 jours m’ont vraiment épuisée physiquement et mentalement et il a fallu ensuite enchaîner avec les épreuves BCE. Ma philosophie était de me donner à 100% dans chaque épreuve et de mettre à profit mes deux années de prépa. Concernant les oraux, ce fut pour moi la partie la plus agréable de cette période de concours et la dernière ligne droite.  

 

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants matière par matière ? 

  • Maths : Faire des fiches avec toutes les formules, mais surtout s’exercer le plus possible, refaire les sujets des années précédentes et lire les corrigés, personnellement c’est ce qui m’a aidé.   
  • ESH : Ne pas hésiter à compléter son cours avec un manuel et il est important de suivre l’actualité.
  • Culture Générale : Bien maîtriser les auteurs et leurs œuvres tout en sachant problématiser. 
  • Résumé : La gestion du temps est fondamentale pour réussir l’épreuve de contraction, c’est une question d’entraînement. Il faut aussi avoir du vocabulaire et comprendre le texte pour savoir retranscrire l’idée majeure de celui-ci. 
  • Langues : Pratiquer régulièrement en lisant et en écoutant les actualités en LV1/LV2 et en regarder des séries/films en VO. Penser aussi à apprendre du vocabulaire spécifique et varié. 

 

Tu as fini première intégrée avec 16,62/20 à NEOMA Business School. Quels résultats as-tu obtenus aux écrits au concours ? 

  • Maths : 15.80
  • Culture Générale : 17.40
  • ESH : 17,70
  • LV1 anglais : 14,48 
  • LV2 espagnol :16,00 
  • Résumé : 14,20

 

Lire plus : Retour sur les 150 ans de NEOMA avec des nouveautés exceptionnelles ! 

 

Comment as-tu appréhendé le Tour de France ? 

Je considérais le Tour de France comme une opportunité de découvrir les différents campus et villes, mais aussi de pouvoir échanger avec les étudiants. Je l’ai organisé avec 2 écoles par semaine maximum et de manière stratégique d’un point de vue géographique. Ce Tour de France m’a par ailleurs été décisif dans mon choix final. Alors que je pensais mettre SKEMA en premier choix, j’ai finalement choisi NEOMA ! 

 

Avec des notes incroyables aux oraux 19/20 en entretien, 16/20 en anglais et 15/20 en LV2, quels conseils donnerais-tu ? 

Je dirais avoir confiance en ses connaissances tout en restant dynamique et enjoué ! Aussi, je pense qu’il vaut mieux préparer en amont son entretien en sachant par exemple se présenter dans un temps chronométré et essayer d’anticiper certaines questions. Surtout ne pas se laisser impressionner ou déstabilisé, il faut essayer de garder son calme et répondre authentiquement. Le débit de parole est également fondamental pour ne pas perdre l’attention des jurys.  

 

Lire plus : Oraux NEOMA BS 2022 : épreuves, coefficients et conseils

 

Tu as fait le choix de NEOMA, pourquoi ? 

NEOMA est une très bonne école, qui ne cesse de croître dans les classements nationaux et internationaux. Mais sans parler du classement, les parcours proposés m’ont particulièrement intéressée, je m’apprête d’ailleurs à suivre le parcours dit « Global 1000 » avec un départ à Kingston University en Angleterre prévu en septembre prochain. Pendant les oraux, je suis tombée sous le charme du campus rouennais et de ses associations ! Je m’imaginais vraiment dans cette école et j’ai tout de suite voulu rejoindre la chaleureuse famille Néomienne.  

 

Comment as-tu fait le choix de campus entre Reims et Rouen ? 

C’est simple, je suis normande et je le reste ! Plus sérieusement, j’ai passé mes oraux sur le campus de Rouen que je trouve très agréable notamment avec ses espaces verts et ses locaux. D’ailleurs, en tant que présidente de la compagnie de danse Pop’izz de NEOMA, je confirme que nous avons une superbe salle polyvalente ! Rouen est aussi une ville avec beaucoup de charme, à taille humaine et étudiante. Mais je sais que Reims a de nombreux atouts et que les étudiants y sont aussi très heureux !

 

Ta rentrée à NEOMA s’est passée comment ? La transition Prépa – École ? 

Très bien ! L’ambiance de l’école est incroyable, je m’y suis vite intégrée grâce aux évents. La vie associative est vraiment riche à NEOMA, il y en a pour tous les goûts, je suis moi-même membre de plusieurs d’entre elles. Le rythme de travail est différent, nous sommes plus libres en école qu’en prépa. Les cours sont variés et changent au deuxième semestre ce qui nous permet de découvrir plusieurs domaines et d’affiner nos choix pour nos années de master. Il y a également de nombreuses conférences proposées sur le campus toute l’année notamment celles de notre prestigieux président M. Michel-Edouard Leclerc.  

 

Le mot de la fin pour motiver les prépas dans cette dernière ligne droite ? 

Deux ans de travail assidu bientôt récompensés, surtout ne lâchez rien, donnez le maximum, vous ne le regretterez pas !  

Dorian Zerroudi

Rédacteur chez Mister Prépa, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer