Les conseils d’Elias – Premier intégré à l’EDHEC !

Après deux années de prépa ECS au Lycée Ampère (Lyon), Elias nous livre un témoignage inspirant pour savoir comment il a pu finir premier à l’EDHEC Business School avec une moyenne avoisinant les 16/20 au concours.

Profil très complet avec un attrait pour les Mathématiques et la Géopolitique, Elias a su performer dans les épreuves les plus difficiles et nous partage des conseils exclusifs !

  

Bonjour Elias, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Elias Ahmadalli, j’ai 20 ans, je suis actuellement en Pré-Master à l’EDHEC Business School et je fais partie de l’association Total EDHEC Entreprendre. J’ai effectué mes 2 ans de classe préparatoire au Lycée Ampère à Lyon en ECS.

 

Comment se sont déroulées tes deux années de prépa ?

Ça a été 2 années intenses et pas toujours faciles mais j’en garde un très bon souvenir. Je n’avais jamais vraiment eu l’habitude de travailler régulièrement au lycée et je me suis réellement découvert pendant la prépa, qui m’a forgé une grosse capacité de travail, d’organisation et de la rigueur.

J’avais un cadre épanouissant et je me suis fait de très bons amis pendant ces 2 ans.

 

Quelles notes avais-tu durant la prépa ?

J’avais d’assez bonnes notes globalement. En termes de classement, en 1e année j’étais dans les 10 premiers de ma classe, puis vers la fin de la 2e année j’étais vers les 5 premiers.

 

À quelques jours des concours, quelle stratégie as-tu abordé ?

Notre période était différente de cette année puisqu’à 10 jours des concours nous avions eu le confinement donc l’échéance est arrivée moins vite qu’habituellement. Cependant, à 10 jours des concours j’ai décidé d’insister, en parallèle des révisions classiques, sur tous les petits détails qui me posaient problème pour chaque matière. Par exemple des points de cours que j’avais moins bien compris en maths, les cartes en géopolitique qui étaient mon gros point faible ou les conjugaisons en langue.

Cela m’a permis de faire un point sur toutes les matières et surtout d’accumuler de la confiance pour les concours.

En dehors des révisions, je faisais aussi beaucoup de sport ce qui me permettait de faire une véritable pause et de m’aérer l’esprit. Le sport combiné à une bonne nuit de sommeil chaque jour me permettait de rester toujours en forme et motivé pour les concours.

 

 

Comment se sont passés tes concours ? Quelle philosophie avais-tu ?

Mes concours se sont plutôt bien passés. J’ai passé mes concours au centre d’examen de La Réunion où l’ambiance était détendue et où il n’y avait pas trop de pression, ce qui a aidé.

Ma philosophie était de vraiment tout donner. La période qui a précédé les concours était vraiment interminable et quand ils sont arrivés, j’étais excité de pouvoir enfin montrer ce que j’avais dans le ventre.

Pendant les concours il faut vraiment prendre les épreuves les unes après les autres sans ressasser car même si on pense que l’épreuve s’est mal passée, elle s’est mal passée pour beaucoup de gens donc rien n’est perdu.

 

Tu as des bons résultats dans globalement toutes les matières, quels conseils donnerais-tu pour chacune d’entre elles ?

Globalement, ma stratégie était d’assurer une note correcte pour mes matières faibles et ensuite de miser sur les matières fortes.

 

Maths : il faut s’assurer de connaître parfaitement le cours car il est essentiel.

En particulier pour les maths EDHEC / EML, il faut faire beaucoup d’annales une fois que le cours est maitrisé, et se concentrer vraiment sur la rédaction. Je conseille de bien apprendre la rédaction sur les questions classiques pour aller vite au début sans perdre de points, tout en accumulant de la confiance pour le reste de l’épreuve et les questions plus difficiles. Aussi, les maths EDHEC est une épreuve longue donc il ne faut pas s’inquiéter de passer des questions quand on est bloqué, et s’autoriser à revenir dessus par la suite.

Géopo : il faut vraiment se concentrer sur la méthodologie, ce qui permettra d’assurer une note correcte. Soigner son introduction et sa conclusion (et la carte pour l’épreuve ESCP) car ce sont les premières parties de la copie que le correcteur lira et sur lesquelles il se fera une première impression de la copie. Pour ma part, j’avais aussi appris des références d’auteur qui étaient un peu générales et que je pouvais placer dans une copie en reliant bien au sujet, ce qui permet de sortir du lot.

Culture Générale : je n’ai pas vraiment de conseils à donner si ce n’est de privilégier les références que l’on préfère. Le but est de pouvoir les détailler au maximum et de les relier le plus possible au sujet alors si vous travaillez sur des références qui vous plaisent, vous pourrez plus facilement vous les approprier.

Contraction : le temps est crucial pour la contraction. Il faut constamment regarder l’heure pour ne pas se laisser dépasser. Enfin il faut bien se garder du temps pour relire très attentivement sa copie pour repérer les petites fautes d’orthographes qui trainent, et qui peuvent coûter cher.

Langues : Au-delà de l’apprentissage du vocabulaire et de la grammaire, je conseille pour l’anglais de lire The Economist, ce qui donne du vocabulaire réutilisable pour l’essai et des références pertinentes et actuelles.

Également, il faut faire très attention à ses conjugaisons. Je conseille de garder un petit temps spécial à la fin pour revérifier uniquement ses conjugaisons.

 

Ton ressenti quand tu as vu tes excellents résultats et ton admission à l’EDHEC ?

J’étais très heureux bien sûr !

J’avais eu un bon ressenti sur les épreuves de l’EDHEC donc j’avais espoir mais l’attente des résultats était très stressante donc j’ai été soulagé lorsque j’ai vu mon admission.

C’était la consécration de 2 ans d’efforts qui ont payé donc un vrai soulagement.

Mes notes à l’EDHEC :

Maths EDHEC S : 19,8

Géopolitique ESSEC : 15

CG EDHEC / ESSEC : 13

Anglais : 14,8

Espagnol : 11,7

Contraction : 16

 

Le mot de la fin pour motiver les prépas ?

Ayez-confiance en vous ! Cette année n’a pas été facile mais il faut se donner à fond et croire en ses capacités : la réussite sera au bout du chemin !

Dorian Zerroudi

Rédacteur chez Mister Prépa, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Retrouvez ici plusieurs citations sur l'Europe avec quelques explications pour toutes vos dissertations ou khôlles d’ESH.