Comment sortir de sa zone de confort en prépa ?

En prépa, nous avons pour objectif de toujours se surpasser et être meilleur que la veille. Mais parfois, nous confondons le fait d’être meilleur que la personne que nous étions hier avec le fait d’être meilleur que la moyenne. Cette stagnation est clairement néfaste pour le préparationnaire sur le long terme, il faut donc la combattre.

 

Qu’appelle-t-on « zone de confort » en prépa ?

Une zone de confort, c’est un état de sécurité intérieure qui fait ressentir un contentement d’un fait actuel nous concernant. Si cela peut arriver à n’importe qui et n’importe quand, cela peut toucher de nombreux préparationnaires à potentiel. En effet, lorsqu’un niveau s’avère satisfaisant pour ses professeurs, il peut arriver que l’étudiant ne cherche pas à aller plus loin dans son potentiel. Or, le fondement même de la prépa est d’acquérir le maximum de compétences possible pour exploiter toutes ses capacités au concours.

 

Lire plus : 4 astuces pour être organisé en classe préparatoire 

 

Comment vous rendre compte que vous êtes dans votre zone de confort ?

Pour savoir si vous êtes dans votre zone de confort, un mot d’ordre : l’observation. Premièrement, observez votre attitude. Vous pouvez vous comparer à vous-même il y a quelques mois à propos de votre rythme de travail, vos difficultés, etc. Ainsi, vous remarquerez le moindre changement entre le vous d’aujourd’hui et le vous du passé. Ensuite, regardez vos résultats. Même s’ils sont satisfaisants, est-ce qu’ils stagnent ? Est-ce qu’ils régressent ? Est-ce que vos camarades progressent plus que vous malgré de moins bonnes notes ? Vous en déduirez où vous en êtes dans votre progression. Une fois ce bilan fait, vous pourrez conclure que vous êtes ou non dans une certaine zone de confort.

 

Les moyens de sortir de votre zone de confort en prépa

Si vous savez que vous êtes actuellement dans votre zone de confort, félicitations, vous avez franchi la première étape pour en sortir. En effet, être conscient de l’état dans lequel vous vous trouvez vous aidera à vous prendre en main et à faire changer les choses. La deuxième étape est l’action à mettre en place. Essayez de faire une liste de sujets que vous aimeriez approfondir au-delà de vos cours, des sujets qui vous intéressent et qui vous seront utiles. Prévoyez de bonnes heures de travail dans votre emploi du temps pour traiter ces sujets-là quand vos cours actuels sont bien assimilés. Vous pouvez également vous procurer des livres qui vous amèneront divertissement et savoir. Dans l’idée : essayez d’aller plus loin de ce qu’on vous demande de maîtriser, tout en gardant en priorité ce que vous voyez en cours.

 

Lire plus : 5 conseils pour lire plus de livres

 

Ces étapes faites, aucun risque que vous soyez toujours dans une zone de confort. En effet, même si vous n’y voyez pas de difficultés, vous ne cesserez d’être meilleur qu’hier. Dans votre cursus, vous visez pour la plupart le sommet, alors nous vous souhaitons beaucoup de courage pour vaincre votre zone de confort ! Si vous avez besoin d’un quelconque conseil, n’hésitez pas à vous adresser à de nombreux candidats ayant réussi leurs concours sur notre discord

Kassandra Leroy

Etudiante en première année à TBS, j'ai passé deux ans en prépa ECT et j'ai pour objectif de vous apporter toutes mes astuces dans les matières phares de cette filière afin de maximiser votre réussite !

Vous pourriez aussi aimer