Misterprepa

Comment travailler efficacement l’Histoire ?

Sommaire

Les premiers concours blancs vont bientôt arriver pour toi qui a fait ta rentrée en classe préparatoire. Si tu es entré en hypokhâgne, tu as pu redécouvrir des matières que tu travaillais déjà au lycée, tels que l’histoire, le français ou encore la géographie. Mais le travail demandé est bien différent : les professeurs ont beaucoup plus d’attentes et t’imposent une préparation à l’examen qui dépasse le simple apprentissage de leur cours : lecture en dehors, recherches personnelles…difficile de s’en sortir au début quand tout semble nouveau et quand tout travail semble infini. Cela peut malheureusement t’amener à l’abandon, au découragement, ce qui est très dommage compte tenu des enjeux contenus dans les premiers temps d’une scolarité en classe préparatoire. Il s’agit avant tout pour toi de prendre ton courage à deux mains : les différents concours blancs qui vont ponctuer des années de classe préparatoire sont justement là pour t’aider à optimiser tes méthodes de travail et voir ce qui fonctionne le mieux pour toi ! Néanmoins, dans cet article, nous allons te donner quelques astuces pour travailler efficacement l’Histoire. 

En effet, en classe préparatoire, les professeurs te demanderont un investissement beaucoup plus important qu’au lycée : la période étudiée sera plus longue et nécessitera un travail plus approfondi. De plus, l’examen ne consiste plus comme au lycée en une simple restitution de connaissances, mais te demande une véritable réflexion, une mise en forme de tes acquis pour en dégager un propos réfléchi et cohérent, ce qui te demande en amont de l’examen un gros travail de recherche pour pouvoir faire face à tous types de sujets, et le jour de l’examen une aisance particulière à manipuler ton savoir, notamment la chronologie, afin de rendre une copie digne du travail que tu as fourni. Face à l’étendue du travail à faire nous allons te donner nos conseils pour maîtriser au mieux le sujet dans toutes ses particularités et faire face à tous types de sujets le jour de l’examen. 

 

Bien comprendre les enjeux de la période étudiée

Afin de commencer à travailler, assure-toi de maîtriser parfaitement la période étudiée, en en comprenant les dates charnières et le pourquoi de ce choix par ton professeur (pourquoi ces dates en particulier ? Que disent-elles du sujet travaillé ?) et d’avoir bien défini les notions rattachées au thème : il faut bien cerner ce à quoi elles renvoyaient durant la période étudiée, chose qui a peut être évolué avec le temps. Il ne s’agit pas de s’arrêter à des idées préconçues mais bien de se replacer dans le contexte historique afin de ne pas mal interpréter les sources que tu pourrais lire par la suite, ou plus simplement les ouvrages scientifiques. De plus, pour certains sujets, la géographie s’avère essentielle : tu ne peux pas comprendre les processus historiques sans au minimum t’intéresser aux enjeux qui se posent d’un point de vue géographique : comment chaque territoire étudié est-il lié aux autres, quelles sont leurs relations ? Pourquoi cela a t-il un impact sur l’Histoire en elle-même, et comment ces relations se sont construites justement au cours de l’Histoire? 

Tu pourras réaliser ce travail à l’aide du cours introductif de ton professeur, mais aussi en consultant quelques ouvrages généraux sur la période étudiée, qui pourront te fournir en introduction une explication claire des enjeux du sujet.

Lire plus : Les 5 bonnes raisons d’aller en khâgne

 

Mobiliser différents types de ressources

Ensuite, en plus de ton cours que tu dois méthodiquement apprendre et ficher, nous te conseillons de consulter d’autres types de ressources, vers lesquelles ton professeur pourra t’orienter mais que tu pourras également trouver par toi-même. 

Tout d’abord ill s’agit ainsi de compléter son cours par une étude de sources originales (discours, manifestes,…) relativement courtes desquelles tu pourras tirer quelques citations et qui te donneront une idée de la pensée de l’époque. Ces documents sont souvent très facilement accessibles sur Internet en version numérisée.

Ensuite, tu pourras compléter ton cours par l’étude de manuels, tout d’abord des ouvrages généraux qui, bien que parfois seront des redites de ton cours, te permettront de mieux comprendre ce dernier, du fait d’une expression ou d’une organisation différente du propos. De plus, ils pourront te fournir cartes, schémas, chronologies ou encore statistiques qui pourront t’être très utiles le jour de l’examen. Enfin, n’hésite pas à regarder dans la bibliographie de ces ouvrages, ou bien celle donnée par ton professeur, pour consulter par la suite des ouvrages plus spécialisés. Tu ne seras bien évidemment pas obligé de les maîtriser parfaitement comme les ouvrages plus généraux, mais ils te seront d’une grande aide pour approfondir certains sujets qui pourraient être donnés, mais également pour préparer tes khôlles.

 

Tenir une frise chronologique

La frise chronologique est un essentiel des études d’Histoire, car il sera attendu de toi le jour du concours que tu puisses appuyer ton propos sur des dates, que tu auras également à commenter. Pour ce faire, tu dois réaliser une frise chronologique qui te soit à la fois utile pour tes révisions mais également qui t’aide à mieux comprendre comment s’articulent les différentes périodes du thème étudié. 

L’outil le plus simple pour réaliser ta frise chronologique reste le tableur, qui te permet de sans cesse ajouter de nouvelles dates et de pouvoir à tout moment la modifier. Le tableur rend ainsi, par son système de case, ta frise chronologique très claire avec des espaces parfaitement compartimentés.

 

S’ouvrir à d’autres types de ressources

Enfin, nous te conseillons également de t’intéresser aux oeuvres littéraires, cinématographiques, artistiques, musicales…en lien avec le sujet. Ces oeuvres constituent en effet des documents historiques très importants qui peuvent te fournir de bons exemples d’accroches, mais également une meilleure compréhension de certains sujets. Néanmoins, veille à garder un esprit critique sur ces dernières et à toujours étudier leurs contextes spécifiques de création.  

De plus, la fréquentation de ces ressources pourra être signe de détente, alliant à la fois divertissement et intérêt pour tes cours, qui feront assurément briller ta copie le jour du concours.

 

Lire plus : Pas le temps de lire en khâgne, mythe ou réalité ? 

 

Ainsi, nous te conseillons de travailler l’Histoire par étapes, en assurant dans un premier temps une bonne connaissance de l’articulation des évènements majeurs de la période étudiée. Cela te permettra par la suite un apprentissage plus approfondi de thèmes et périodes plus précis. La fréquentation des documents d’origine est un incontournable car ils te permettent de rendre concret ce que tu étudies. 

Newsletter
Picture of Corentin Viault
Corentin Viault
Vous pourriez aussi amer