Concours BCE 2023 : Evolution des épreuves d’ESH

Le concours BCE va connaître quelques nouveautés dès 2023 avec une fusion d’épreuves d’ESH et l’apparition d’une nouvelle épreuve d’ESH comme l’a annoncé le communiqué de la BCE publié le 5 juillet.

 

Lire plus : Modification des épreuves de langues pour le concours 2023

 

Quelles nouveautés pour le concours 2023 en ESH ?

Pour 2023, les épreuves d’ESH d’HEC et l’ESSEC vont fusionner pour ne former qu’une seule et même et épreuve. Pour cette épreuve, comme pour celle de l’ESCP BS – SKEMA BS, les “exigences en économie seront très sérieusement renforcées”. Ce type de mesure vise à prévenir des formes de “bachotages” souvent trop nombreuses dans cette matière. Il n’est pas non plus écarté que “les candidats puissent être interrogés sur des concepts économiques” et des thèmes macro ou micro économique comme la Courbe de Phillips, la théorie des avantages comparatifs d’un côté ou les monopoles et la concurrence de l’autre.

Concernant les méthodes d’évaluation d’économie il sera désormais obligatoire pour le candidat de citer des indicateurs de mesure sur le plan économique et d‘approfondir sa réflexion à l’aide d’outils mathématiques. Des justifications seront demandées dans l’argumentation, il ne sera plus suffisant de seulement juxtaposer différentes idées.

Toutefois, il n’y aura pas seulement 2 épreuves d’ESH au concours BCE, une nouvelle épreuves va faire son apparition : l’épreuve d’ESH de TBS Education. Cette épreuve aura une forme assez différentes des deux autres (trois si l’on prend en compte l’épreuve d’ECRICOME également) puisque le sujet le sujet sera accompagné de graphiques, de tableaux, de textes, de statistiques, de schémas qui serviront à effectuer une synthèse économique. En bref, une épreuve assez similaire à celle de Grenoble Ecole de Management en Géopolitique. 

 

Quel format pour la nouvelle épreuve de synthèse économique de TBS Education ?

Cette nouvelle épreuve durera 4 heures comme ses consœurs, proposera elle aussi une dissertation, mais sera accompagnée de nombreux documents visant à évaluer la capacité d’analyse du candidat à travers une dissertation structurée. Les sujets proposés lors de cette épreuve traiteront de “situations économiques et sociales du monde actuel” et des évolutions qu’elles entrainent. Il est attendu des candidats qu’ils mobilisent des concepts économiques et qu’ils ne restreignent pas le sujet à quelques documents. 

Les critères d’évaluation seront basés sur la qualité de la problématisation et de la dissertation. Cette dissertation devra, à l’instar des autres épreuves, constituer une démonstration. Elle ne doit pas devenir un commentaire de texte.

 

Analyse de la réforme des épreuves d’ESH au concours BCE 2023

Cette analyse repose sur notre avis à propos de cette modification des épreuves d’ESH. Sur le fond, les critères d’évaluation restent assez proches des critères actuels. Toutefois, cette réforme comporte de nombreux avantages pour les candidats de la nouvelle filière ECG. Tout d’abord, ils ne seront plus contraints de composer une épreuve pour seulement une école (comme c’est le cas aujourd’hui en ESH pour les candidats à HEC Paris) si d’autres écoles sélectionnent la dissertation d’ESH de TBS. En outre, la dissertation d’ESH HEC Paris – ESSEC BS regroupera au minimum 3 écoles (les deux précédemment cités + l’EDHEC si cette dernière conserve la conception ESSEC). En effet, contrairement aux autres filières actuelles (ECT et ECS), la filière ECE était celle qui, pour accéder aux écoles parisiennes, comptait trois épreuves d’ESH, contre deux pour l’HGG (ECS) et deux pour le Management et l’Eco-Droit (ECT). Rappelons que ces matières constituent une part importante du coefficient total avec les mathématiques. 

Dans une autre perspective, l’arrivée de la dissertation de TBS Education permettra aux candidats une meilleure diversification des risques d’échec d’une épreuve puisque la dissertation d’ESH ESCP BS – SKEMA BS était plébiscitée par l’essentiel des écoles du concours BCE.

 

Quid des cubes pour le concours 2023 ? 

Une question très importante demeure : comment pourront se préparer les étudiants qui envisagent de cuber entre l’année 2022 et 2023 ? Une nouvelle épreuve d’ESH avec TBS Education, un nouveau programme informatique en maths, une modification des épreuves de langues etc. Il faudrait donc dans les mois à venir, réfléchir à une solution permettant d’assurer l’équité à tous les candidats sans distinction particulière. 

Iyad Ben Abdelatif

Elève à GEM j'ai à coeur d'aider les élèves de prépa du mieux que je peux !

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Retrouve sans plus attendre les résultats d'admission 2021 pour l'ENS Ulm pour la filière B/L on espère que ton nom…