Concours blanc: explications et objectifs

Cela fait plus de deux mois que vous avez commencé les cours et ainsi accumulé beaucoup de connaissances. Vous avez sûrement eu l’occasion de les tester lors des devoirs sur table. Le concours blanc se révèle être une nouvelle opportunité qui vous permettra d’évaluer celles-ci en conditions réelles.

 

Qu’est-ce que le concours blanc en classe préparatoire ?

Le concours blanc est une simulation des vraies épreuves du concours.  En effet, chaque établissement essaye de créer des conditions similaires à celles du concours: durée des épreuves, sujets, organisation… Ainsi, vous composez sur des sujets type pendant trois ou quatre heures (voire cinq heures) deux fois par jour et ce durant trois ou quatre jours d’affilé dans chacune des matières. Cela vous permet donc de vous rendre compte de toutes les conditions dont vous avez besoin pour tenir le coup et exceller le jour J

 

Quels sont les objectifs du concours blanc en classe préparatoire ?

Il s’agit d’abord d’estimer votre niveau global à un moment donné de l’année puisque vous êtes notés dans chacune des matières. Dans cette perspective, c’est un moyen d’identifier vos points forts et vos points faibles. En effet, il peut être rassurant d’identifier ses qualités et bénéfique de prendre conscience de ses défauts (à condition de les corriger) afin de progresser au mieux et d’appréhender les épreuves avec confiance.

D’ailleurs travailler dans les conditions du concours vous permet d’établir une stratégie personnelle afin de maximiser votre efficacité lors de cet épuisant sprint.

Quels sont les enseignements à tirer du concours blanc ?

Si vos résultats sont en dessous de vos attentes (ce qui arrive souvent lors des premiers concours blancs), il ne faut pas vous démoraliser. Au contraire, prenez conscience de votre marge de progression. Pour ce faire, accordez davantage d’importance aux remarques de vos professeurs et à leurs conseils d’amélioration qu’à la note en elle-même. En effet, les notes du concours blanc ne déterminent en rien vos notes du vrai concours puisqu’elles dépendent de beaucoup de facteurs (l’un des plus importants étant le sujet donné). N’oubliez pas que seules les notes du concours comptent et que vous avez le temps de progresser d’ici là, que vous soyez en première ou en deuxième année.

Cette mise en situation vous permet d’appréhender au mieux la période des concours : la gestion du stress, la gestion des épreuves, l’organisation de vos journées d’examen… Tout cela est très personnel. Lors de chaque concours blanc prenez conscience de ce qui a fonctionné et de ce qui n’a pas fonctionné pour vous et adaptez votre stratégie à vos besoins.

 

Quelques conseils pour passer sereinement vos concours blancs (et qui sont valables pour le vrai concours) :

  • Bien dormir

Ce conseil, certes anodin, est essentiel. En effet, lorsque vous manquez de sommeil, vos capacités cognitives sont réduites. En arrivant reposé, vous aurez plus de facilité à raisonner et à solliciter vos connaissances. D’ailleurs, votre patience pour tenir pendant les longues épreuves sera elle aussi meilleure.

  • Bien manger avant et éventuellement pendant l’épreuve

Votre corps doit être au sommet de son fonctionnement. Ainsi, vous ne devez jamais manquer d’énergie et ce d’autant plus pendant les longues épreuves. Dès lors, mangez bien avant l’épreuve voire également pendant celles-ci. D’ailleurs, ça peut également être une satisfaction, une motivation et un outil.

  • Bien s’organiser avant et pendant l’épreuve

Soyez prévoyant lorsque vous vous organisez que ce soit en amont de l’épreuve (lorsque vous préparer vos affaires ou que vous prenez des brouillons) ou pendant l’épreuve (répartition de votre temps de travail).

  • Passer à autre chose une fois l’épreuve finie

Une fois votre copie rendue, vous n’avez plus aucun pouvoir sur celle-ci. Peu importe votre ressenti, vous devez passer à autre chose. De fait, il ne faut pas que votre état d’esprit soit affecté par vos ressentis des épreuves passées. Par ailleurs, vous devez également vous plonger dans la prochaine épreuve afin d’être capable de mobiliser efficacement d’autres connaissances.

Vous pourriez aussi aimer