Culture Générale EDHEC / ESSEC 2022 – Analyse du sujet

Retrouvez dans cet article l’analyse du sujet de Culture Générale EDHEC / ESSEC 2022. Ceci n’est pas une correction mais seulement une proposition de plan qui fonctionne, il n’y a pas de plan « type » !

POUR VOIR LE SUJET DE CULTURE GÉNÉRALE EDHEC / ESSEC DU CONCOURS 2022

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS 2022

 

L’analyse du sujet de Culture Générale EDHEC / ESSEC 2022

 

Pensez-vous, comme l’a écrit La Rochefoucauld, qu’« il y a des gens qui n’auraient jamais été amoureux s’ils n’avaient jamais entendu parler de l’amour » ?

 

I- Analyse globale 

Comme l’année dernière pour la même épreuve, il est question d’un sujet « citation ». D’abord et avant toute chose, pas de panique : il n’est pas obligatoire de connaître la citation ni d’où elle provient. Cependant, avoir des repères sur l’auteur (ici La Rochefoucauld) et sur la pensée qu’il a élaboré autour de la notion d’aimer est importante. Cela permet d’éviter les contre-sens, les anachronismes et de pouvoir envisager cette citation dans le cadre d’un système de pensée (En ce qui concerne La Rochefoucauld, une vision de l’amour plutôt triste, plutôt malheureuse, qui place l’amour propre au centre de toute relation amoureuse). Si cela n’était pas le cas pour vous, et que vous ne connaissiez ni La Rochefoucauld ni sa réflexion sur l’amour, il était possible de faire une analyse pertinente, pour peu que vous vous raccrochiez bien à la citation. Ici, ce n’était pas très compliqué dans la mesure où cette citation est une maxime : elle est brève et explicite dans le but d’être comprise par le plus grand nombre et de marquer les esprits. Pas d’ironie, pas de référence à un autre auteur (qu’il aurait pu falloir connaitre), pas de référence à un autre système de pensée. La citation était envisageable dans ce qu’elle était et il n’y avait pas de difficulté de compréhension particulière. Finalement, la bonne nouvelle, c’est que tout le monde pouvait s’en sortir sur ce sujet, même ceux pour qui La Rochefoucauld était un illustre inconnu !

 

II- Les grands enjeux du sujet ? Analyse de la citation

Pour un sujet citation, l’analyse du « mot par mot », que nous avons effectué sur les autres sujets est moins pertinente dans la mesure ou les concepts utilisés par l’auteur de la citation lui sont souvent propres et possèdent donc une signification particulière. Ici, nous allons tenter d’analyser le contexte dans lequel a été écrit cette citation, le lien entre cette citation et la pensée de la Rochefoucauld, ainsi que la structure de cette citation et le sens des mots.  D’ici, nous tenterons d’en retirer les potentiels axes de réflexion et d’ouverture que nous pourrons effectuer.

 

  1. Comment interpréter le « Pensez-vous »

Comme sur le sujet ESSEC/EDHEC de l’année dernière, les concepteurs ont décidé de rajouter au début de la citation une question « Pensez-vous ». Bien qu’un peu troublant au départ, il est important de comprendre que ce pensez-vous n’a pas pour but de vous demander votre avis. Il est presque « décoratif » et permet simplement au concepteur de vous rassurer. En effet, vous êtes grâce à cette assertion, devant une question et pas juste devant une citation. Ce « Pensez-vous » n’a pas à être analysé. Il permet simplement de tourner le sujet « citation » en une question, afin d’éviter la panique de certains étudiants (qui peut tout à fait être légitime lorsqu’on est habitué à des sujets questions, ou tout simplement, lorsque la citation ne nous parle pas !)

 

2. Le contexte de cette citation et le système de pensée de La Rochefoucauld

Cette citation est tirée de l’ouvrage Réflexions ou Sentences et Maximes Morales (communément connu sous le nom « Maximes »). Cet ouvrage constitue un recueil de pensées sur l’Homme et sur la société. L’entreprise de La Rochefoucauld fut de démasquer les faux-semblants et les hypocrisies qui gouvernaient le siècle duquel il était contemporain. Dans cet ouvrage, La Rochefoucauld démystifie la plupart des vertus, notamment l’amour.

Comme évoqué dans le préambule, la pensée de La Rochefoucauld (XVIIième) à propos de l’amour est assez triste et désenchantée. Ce dernier a notamment beaucoup étudié la notion « d’amour propre » et ses implications sur les relations humaines. Pour comprendre cette citation, il pouvait par exemple être pertinent de souligner que l’auteur des Maximes a beaucoup étudié les comportements sociaux de l’homme et leur rapport à la morale. Par exemple, pour ce dernier, la vertu n’est qu’un masque social, qui n’existe qu’au regard des impératifs d’une société. Cela pouvait être pertinent pour le sujet qui nous était présenté.

 

Les axes de réflexions que nous pouvons développer à propos du contexte de cette citation sont donc les suivants :

  • L’amour n’est-il qu’un vice déguisé ? Un sentiment qui sous l’apparence du bien n’est que mensonge et illusion ?
  • L’amour n’est-il qu’une construction sociale ? Ce sentiment existe-t-il pour lui-même ?
  • Est-ce que l’amour est une création de l’homme ?
  • L’amour : est-ce un masque ?
  • Peut-on être amoureux hors de la société ?

 

3. La structure de la citation : une maxime et des mots

La maxime est un jugement très général d’une vertu en particulier : ici, l’amour. Une maxime est par définition un discours universel à propos de l’homme, qui, comme un proverbe, de façon indépendante et isolée, doit marquer l’esprit. Il est intéressant d’ailleurs d’avoir fait un sujet sur une maxime, car une maxime ne se donne que rarement pour elle-même. Elle se médite. Comme évoqué précédemment, le but d’une maxime est d’être explicite afin de marquer l’esprit du lecteur. Le vocabulaire choisi par La Rochefoucauld est simple et très généraliste. L’amour est envisagé comme quelque chose d’unique. Il tente de façon primaire d’expliquer les causes du sentiment amoureux qui seraient davantage sociales que physiologiques ou subjectives. On est amoureux parce qu’on a entendu parler d’amour, en voilà la seule raison. Par l’élaboration de ce système de « cause à effet », le sentiment amoureux devient « une suite logique », qui perd toute sa dimension subjective et absolue. Même si une maxime doit être généraliste, le « il y a des gens qui… » supposent que ce phénomène de cause à effet touche une majorité de personne, mais que certains peuvent y échapper. En effet, si « il y a des gens qui », il y a aussi « d’autres gens qui » ne rentrent pas dans ce processus. Cela permet à La Rochefoucauld d’ajouter de la nuance dans ses propos, et de vous donner la possibilité d’élargir le vôtre.

 

Les axes de réflexions que nous pouvons développer à propos de la structure de cette citation sont les suivants :

  • L’amour : le même pour tout le monde ?
  • Existe-t-il un amour unique ?
  • Comment peut-on écrire une maxime sur l’amour ?
  • Toute relation/tout sentiment amoureux n’est-il pas unique ?
  • Le sentiment amoureux est-il universel ?
  • Comment réduire l’amour à une suite de causes à effet ?
  • L’amour : un mécanisme ?
  • Qui sont les hommes qui peuvent prétendre à l’amour véritable ?
  • Qui sont ces autres gens qui sont amoureux sans avoir entendu parler de l’amour ?
  • Comment échapper à ce processus ? A ce mécanisme ?

 

Proposition d’un plan

I- L’amour : un impératif social

  1. Le sentiment amoureux est une construction
  2. Le caractère mécanique de l’amour
  3. L’amour : un vice comme les autres

II- Cependant, l’amour dépasse par définition tout plan et toute dimension mécanique

  1. L’amour : le sentiment absolu par excellence
  2. L’amour est pluriel et n’est pas universel
  3. Aimer l’autre au-delà des autres

III- La réactualisation de la pensée de La Rochefoucauld dans nos sociétés modernes

  1. Consommer l’amour : un bien comme les autres ?
  2. De l’amour à l’amour de soi
  3. De l’importance du mimétisme dans l’amour moderne : comment faire autrement ?
Elise Soulier

Etudiante à GEM, j'essayerais de vous donner plein de "techniques et astuces" mais aussi des fiches prêtes à l'emploi.

Vous pourriez aussi aimer