EM STRASBOURG BS EN 5 POINTS (LIVE DU 27/05)

EM STRASBOURG EN 5 POINTS

LIVE DU 27/05

Mercredi 27/05 nous nous sommes retrouvés pour un LIVE avec Marie et Maxime, tous deux étudiants en Programme Grande École à l’EM Strasbourg. Retour sur les 5 infos essentielles de nos échanges.

 

Présentation de Marie : Hello, Je m’appelle Marie Thauron, 22 ans et je viens de terminer mon Master 1 à l’EM Strasbourg, je serais cette année en césure et donc en stage pendant 1an. J’étais en classe prépa à Ipecom – Victor Hugo dans le 16ème à Paris et j’ai intégré le Programme Grande École d’EM Strasbourg en L3. Venant de région parisienne, j’ai eu un vrai coup de cœur pour la ville de Strasbourg, super jeune et active. J’ai listé BDE en 1ere année et cette expérience que nous offre l’école est incroyable. N’hésitez pas si vous souhaitez me poser des questions sur mon expérience, sur l’EM en général! Je vous répondrai avec plaisir!

Contact :

-Instagram : @marthrn

-Facebook : Marie Thauron

 

Présentation de Maxime : Je m’appelle Miletto Maxime, j’ai 20 ans et j’intègre la deuxième année du PGE en Marketing/Ventes à l’EM Strasbourg. Avant cela, j’étais en classe préparatoire à Grenoble , ville où je suis né et où j’ai découvert ma passion pour le basket et le vélo de route. Au sein de l’école je suis président du Bureau des sports (BDS), dont l’objectif est d’organiser la vie sportive à l’école et plusieurs événements d’envergure comme le Week-end Ski, le Tournoi inter Grandes Écoles de Strasbourg etc. N’hésitez pas à me contacter si besoin ! 

Contact :

-Instagram : @milettooo

-Facebook : Maxime El Cart’em Miletto

 

  • Le choix de l’EM Strasbourg

« Ce qui m’a plu à l’EM Strasbourg c’est l’année obligatoire à l’étranger » (Marie). Les étudiants devront en effet partir au moins un an à l’étranger (entre le M1 et le M2). L’école a une offre très riche avec plus de 237 universités partenaires réparties dans plus de 52 de pays (en ayant aucun frais de scolarité supplémentaire).

Pour Maxime « la ville, la vie associative et le fait que les frais de scolarité soient moindres par rapport aux autres écoles, environ 26 200 euros sans césure et 27 400 euros avec césure, m’ont beaucoup plu d’autant plus que c’est une école à taille humaine avec un réel esprit de famille. Nous sommes un peu plus de 400 en première année, ce qui est un vrai plus. »

 

  • Le parcours à la carte

En arrivant à l’EM Strasbourg en L3, nous sommes tous sur le campus.                                                                                                                     En M1 nous avons la possibilité de faire un échange à l’étranger ou alors de rester sur le campus pour suivre les cours à l’EM tout en étant dans une association. Nous pouvons faire notre césure soit entre le M1 et le M2, soit après le M2, c’est vraiment à la carte !                                             En M2 nous pouvons partir à l’étranger – notamment si nous sommes restés sur le campus en M1 -, faire un double diplôme avec Sciences Po Strasbourg, ou faire de l’alternance.  

À savoir qu’en M1, nous faisons un choix de spécialisation, puis choisissons notre spécialité finale en M2 (avec la possibilité de changer la spécialisation du M1 au M2). Le parcours est également flexible pour les sportifs de haut niveau et les étudiants effectuant un job à côté, les emplois du temps sont adaptés.  

  • La ville

La ville est une des forces de l’EM Strasbourg notamment de par sa proximité avec l’Allemagne. C’est une ville à taille humaine tout comme l’école d’ailleurs, expliquait Maxime. C’est une ville très étudiante et dynamique qui bouge énormément et où tout est à proximité. Des évènements d’envergure comme le marché de Noël sont vraiment sympa à faire. En ce qui concerne les logements, il y a beaucoup de résidences étudiantes et le coût reste globalement très raisonnable.

  • La vie associative

L’école regroupe 14 associations et il y’en a pour tous les goûts que ce soit des associations sportives, professionnelles, évènementielles, culturelles etc. Nous pouvons rejoindre une association dès son arrivée à l’EM Strasbourg mais on profite pleinement de sa vie associative en M1 car c’est le moment où l’on a toutes les responsabilités. La vie associative ,c’est ce qui rythme la vie de l’EM car une pluralité d’évènements y sont proposés chaque année. Ça permet de développer des soft skills et de voir ce qui nous attend en entreprise. Depuis cette année l’école fait partie de la Banque ECRICOME et l’EM Strasbourg participera désormais au Challenge ECRICOME qui est le troisième évènement sportif de France, regroupant plus de 2 000 étudiants des quatre coins de la France.

 

  • Le Cap Career

Le Cap Career (CC) nous aide à construire notre projet professionnel ainsi que notre développement personnel.

Pour ce faire le CC nous accompagne tout au long de l’année à la préparation de CV, de lettre de motivation ou même d’entretien. Nous avons également les EM Winter Games qui sont un ensemble de défis sportifs dans le but d’apprendre à travailler en groupe et à mieux se connaitre. Il y ‘a également l’EM Kitchen. C’est une semaine où nous sommes mélangés avec des personnes de toute la promo pour apprendre à se connaitre par groupe de 10. Nous avons des ateliers très professionnalisants avec le Cap Career comme comment mettre en valeur nos stages, du coaching etc. Il y a également un jour où nous devons cuisiner un plat et un dessert pendant deux heures avec des ingrédients imposés, c’est très marrant et ça nous permet de bien gérer notre stress avec un chef de restaurant qui nous met des coups de pression et à un moment on nous coupe le courant quelques minutes pour voir quelles sont nos réactions face à cela.

Outre cela, nous avons aussi des cours de soft skills et design thinking où on nous propose parfois de faire des restitutions de projets sous forme de lego pour tester notre créativité.

Dorian Zerroudi

Directeur de Mister Prépa et étudiant à emlyon business school, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer :
Les Maths II sont souvent qualifiées d’abstraites et d’effrayantes et pourtant il ne faut pas être un expert pour bien…