ENQUÊTE – LE REPORT ÉVENTUEL DES CONCOURS ET LE RESSENTI DES PRÉPAS

Report éventuel des concours
L'avis et le ressenti des prépas

📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

 

Il y a quelques jours, nous sondions les étudiants de prépa EC concernant les reports des concours Ecricome & BCE. 

Si à ce jour aucune mesure n’a encore été prise officiellement, force est de constater que les étudiants EC sont peut-être les étudiants les plus touchés par cette situation de crise du fait du mutisme des organisateurs des concours et – a fortiori – du Gouvernement sur la question, laissant alors des milliers de candidats dans une attente anxiogène qui les paralysent depuis maintenant une semaine et les empêchent d’avancer concrètement dans leur travail, à quelques semaines des concours qu’ils préparent depuis 2 voire 3 années scolaires maintenant. Nous espérons donc que cet article puisse servir à faire entendre leurs voix et à demander clairement aux institutions régissant le concours à s’activer sur la question, qui est très préoccupante à notre échelle en tout cas ! 

Pour ou contre un report des concours ? Des avis mitigés…

À la question de savoir si les étudiants de prépa EC sont pour ou contre un report des concours, les résultats sont très mitigés. Le sondage que nous avons lancé tout récemment sur Instagram a obtenu les résultats suivants : 

 

Échantillon : 924 étudiants de deuxième année

Cet article a aussi pour but de vous faire réfléchir, vous étudiants de prépa, à la situation et à vous aider à prendre du recul en réalisant que vous êtes tous grosso modo embarqués dans la même galère et que des avis différents du vôtre peuvent aussi être pris en compte dans vos réflexions ! 

Les arguments pour le report des épreuves 

Difficile de rester concentré et une préparation en ligne qui laisse à désirer…

Beaucoup parmi vous avancent cet argument : le report des concours permettrait d’avoir plus de temps pour se préparer. « Surtout, rajoute Steven (étudiant ECT au lycée La Salle), que les cours en ligne sont loin d’être aussi efficaces que les cours en présentiel, ils sont bien moins propices au travail et à la concentration ». Disposer de quelques semaines en plus serait donc, selon vous, une belle opportunité de solidifier vos acquis et de boucler le programme en toute tranquillité.

Cette période est particulière puisque tout le monde ne parle que du coronavirus et de ses conséquences sur les concours. Et vous perdez énormément de temps à écouter les rumeurs plutôt que d’avancer concrètement dans vos révisions. C’est ce que nous dit par exemple Oumaima, en prépa ECS à Mensoum (Marrakech) pour qui «les cours à distance ne sont pas très bien organisés, j’ai perdu le rythme que j’avais avant le confinement du coup j’ai encore besoin de plus de temps pour reprendre le même rythme de travail. De plus les cours en ligne ne concernent que quelques profs, d’autres n’en ont en fait pas grand chose à faire… ».

De son côté, Yani regrette beaucoup le temps où il suivait les cours en physique, au lycée. « Reporter les épreuves m’arrangerait parce qu’on a pas fini le programme et les cours en ligne n’aident pas vraiment, c’est difficile à suivre, ça beug beaucoup. Certains profs ne sont pas forcément à l’aise avec la technologie, d’autres sont peu disponibles car ils doivent s’occuper de leurs enfants… ».

Maintenir le concours aux dates prévues initialement ? Risqué pour la santé…

De son côté, Kawtar, étudiante à La Résidence à Casablanca s’inquiète surtout pour la santé générale des candidats : « Je pense que le maintien des épreuves aux dates initiales ne serait pas une bonne décision d’un point de vue sanitaire. Ce virus est très dangereux et le monde en général n’a pas toujours les moyens de faire face à cette crise sanitaire donc on ne peut pas passer les concours dans des salles pleines où le risque de transmission sera encore élevé ! ». Là, elle marque un point. Avoir l’école de vos rêves c’est bien. L’avoir en restant en vie, c’est mieux ! 

Fini le travail en groupe, donc besoin de plus de temps de préparation

Pour beaucoup, l’arrêt prématuré des cours au lycée a marqué un sévère coup d’arrêt dans le travail. Besoin donc, logiquement, de plus de temps de préparation pour se remettre de cela. Surtout pour les habitués du travail en groupe. C’est le cas d’Achraf, étudiant aussi à La Résidence  : «  Le report des concours ? Ça m’arrangerait vu que je ne travaille plus depuis 5 jours maintenant, sachant que j’avais un rythme très soutenu tout au long de l’année, ça m’a stoppé net. Mais surtout, le confinement ne me permet plus de travailler avec mon groupe de travail. J’ai beaucoup travaillé en groupe pendant ma prépa, ça me permettait de me concentrer plus longtemps avec une cadence de travail beaucoup plus soutenue. »

Les arguments contre le report des épreuves

Quelques semaines supplémentaires de préparation sont plus nuisibles que bénéfiques pour le mental

Pour certains d’entre vous, la préparation dure depuis déjà 2 voire 3 ans, donc ce n’est pas quelques petites semaines supplémentaires qui vont changer quelque chose à votre niveau final, surtout dans une période où le manque de concentration se fait bien ressentir. C’est ce que nous dit Axel, en prépa ECS au Lycée du Parc (Lyon) : « On se prépare depuis 2 ou 3 ans. Certes, on a du arrêter les cours quelques jours avant la normale, mais clairement la moitié des élèves ne viennent plus en classe dès début mars parce qu’ils préfèrent se préparer seuls et réviser chez eux. Ce ne sont pas ces 3 dernières semaines qui remettront en questions de longs mois de préparation. Ce n’est pas en ayant fait 2 ou 3 annales supplémentaires ou revu un ou deux chapitres d’histoire en plus que nos résultats vont changer de manière décisive ! PAR CONTRE, la fatigue accumulée et le stress de 3 ou 4 semaines de préparation supplémentaires liées au report des concours, ça oui, ça peut clairement jouer, mais en notre défaveur …”.

Des projets d’été complètement bouleversés

Qui dit report des épreuves dit probablement passage des oraux en plein été, et donc résultats d’affectation finaux vers la fin de l’été. Non seulement l’été serait donc dédié aux concours, mais surtout, vous ne pourriez pas passer votre été en sachant quelle école vous allez intégrer en Septembre prochain, contrairement à toutes les générations de prépas qui vont ont précédées. Plutôt négatif comme point, en effet… Un point que ne manque pas de souligner Baptiste, en prépa ECE au lycée Chateaubriand (Rennes) «  ça annulerait notre voyage de classe post-concours ! ». 

Une crainte par rapport aux oraux

Une rumeur circule ces derniers jours concernant une éventuelle annulation des épreuves orales pour l’admission dans les écoles. Autrement dit, les écoles ne se baseraient plus que sur vos résultats à l’écrit pour effectuer leurs classements et remplir leurs promotions. Un scandale pour Camille, étudiante ECT au lycée Saint Exupery de Marseille : “Apparemment des profs auraient parlé d’un report d’épreuve à mi-juin et une possible annulation des oraux, c’est vraiment effrayant ! On compte beaucoup sur les oraux !”.  Beaucoup de candidats misent en effet sur les oraux, qui peuvent littéralement les propulser ce centaines de places dans les classements finaux. Ceci dit, pour vous rassurer, une annulation des oraux semble très peu probable et relèverait même du véritable scandale pour des écoles de commerce qui se targuent de recruter des étudiants sur des critères humains de plus en plus forts. 

Le supplice ne ferait que durer plus longtemps

Pour certains d’entre vous, la prépa c’est bien, mais c’est encore mieux quand ça s’arrête. 

Emy, qui en est à sa 3ème année de prépa ECP à René Cassin (Strasbourg) va dans le même sens : «  Ça ne m’arrangerait absolument pas de reporter les concours ! Déjà que je fais 3 ans de prépa puisque je viens d’un bac pro (filière EC option Professionnelle), ce n’est pas pour qu’on décale encore les concours…  Je pense que nous avons tous hâte d’en finir, nous n’avons pas choisi les études les plus faciles et je crois que pour beaucoup le fait de reporter les concours est un poids énorme en plus… »

Pour Camille, citée plus haut, le témoignage est similaire : “Ça dure depuis déjà trop longtemps ! On fait le décompte des jours qu’il nous reste avant la « libération » Ce serait juste une horreur de les reporter ! ».

D’autres encore sont indécis à propos de cette question, à l’instar de Pauline , étudiante en ECE à Henri Moissan (Meaux) : « Pour ma part je suis plutôt indécise… Ça m’arrangerait dans le sens où j’aurai plus de temps pour revoir certains points sur lesquels je suis un peu courte (en maths et en ESH notamment) mais d’un autre côté, on a pas forcément nos profs avec nous. Personnellement j’ai déjà du mal à travailler à la maison, je procrastine beaucoup, et ça prend dans nos vacances. Surtout que j’étais en internat avec des conditions de travail optimales… Je pense que ça renforcerait surtout ma perte de confiance en moi et mon stress. En effet il est plus facile de faire ses au revoir à la prépa à 1 ou 2 semaines des concours plutôt qu’à 1 mois des épreuves, voire plus… »

D’autres étudiants sont plutôt indécis, à l’instar de Pauline, étudiante en ECE à Henri Moissan (Meaux) : “pour ma part je suis plutôt indécise… Ça m’arrangerait dans le sens où j’aurai plus de temps pour revoir certains points sur lesquels je suis un peu courte (en maths et en ESH notamment) mais d’un autre côté, on a pas forcément nos profs avec nous. Personnellement j’ai déjà du mal à travailler à la maison, je procrastine beaucoup, et ça prend dans nos vacances. Surtout que j’étais en internat avec des conditions de travail optimales… Je pense que ça renforcerait surtout ma perte de confiance en moi et mon stress. En effet il est plus facile de faire ses au revoir à la prépa à 1 ou 2 semaines des concours plutôt qu’à 1 mois des épreuves, voire plus… »

Maintenus… Reportés… peu importe : on veut une rapide prise de décision ! 

Beaucoup parmi vous sont assez indifférents au final sur le report ou non des épreuves. Vous attendez avant tout une prise de décision, afin d’être fixés et de pouvoir réellement avancer dans votre travail. Ne plus perdre de temps inutilement. À l’instar de Matthieu : « Ce qui nous arrangerait surtout c’est une prise de décision parce que là le climat est très anxiogène. En effet, il n’y a pas beaucoup de communication de la part des écoles et des instances officielles sur le déroulement des concours, donc pour réviser ce n’est pas l’idéal. Mais bon il faut faire avec, je sais bien que c’est une situation particulière et que c’est la galère pour tous… ». 

Un ressenti similaire du côté de Céline, étudiante en ECS au Lycée Notre Dames des Minimes (Lyon) : « La question est surtout de savoir rapidement ce qu’il en est parce que c’est très difficile de se motiver et d’être réellement efficaces quand on entend à droite à gauche que les concours pourraient être reportés. On essaie de se soutenir entre nous mais les conditions restent difficiles et je pense que pour certains, maintenir les concours aux dates prévues ne serait pas juste au vu des conditions dans lesquelles ils doivent travailler actuellement. Mais on sera efficace et surtout soulagé quand on aura une réponse claire quant au report ou non des épreuves. »

Nous demandons donc à toutes les instances qui participent de près ou de loin à l’organisation des concours BCE & Ecricome de faire pression sur le gouvernement afin d’obtenir une réponse le plus rapidement possible. Des milliers d’étudiants demeurent dans une attente passive et très difficile à gérer pour le mental. Toute l’équipe de Mister Prépa demeure en attendant 100% disponible sur ses réseaux pour aider au quotidien les étudiants de prépa ! Force à tous.

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
Les ouvrages les plus utiles à citer en dissertation de géopolitique au concours. Pour ce premier article, nous nous concentrons…