ESHMC ECRICOME 2021 – Analyse du sujet 2

Découvre ici les analyses des sujets tombés au concours ECRICOME 2021 à l’épreuve d’ESHMC. C’est une des épreuves les plus importantes pour les candidats issus de prépas ECE, car elle a un coefficient très important.

POUR VOIR LES SUJETS D’ESHMC CONCOURS ECRICOME 2021

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS ECRICOME 2021

 

Sujet : Les assurances chômages ont-elles de l’influence sur le niveau de chômage ? 

Ce sujet fait uniquement appel au programme de 2ème année, sur le chapitre du chômage. Si le sujet n’est pas difficile dans sa compréhension, il peut s’avérer un peu laborieux de trouver assez d’arguments pour construire une dissertation riche et complète. Retrouvez ci-dessous une proposition de corrigé ! 

Accroche : Lors d’un entretien télévisé du 14 Juillet 1993, le président F.Mitterrand déclarait : « En matière de chômage, on a tout essayé. » Ces propos fatalistes semblaient ainsi souligner l’épuisement des politiques de l’emploi.

Définitions :

Assurance chômage : revenu de substitution permettant d’indemniser un chômeur avant qu’il ne retrouve un emploi. 

Chômage : Un phénomène macroéconomique traduisant un déséquilibre entre offre et demande de travail. 

I/Oui, les assurances chômage influent négativement sur le niveau de chômage 

A. Oui, cela a de l’influence sur le niveau de chômage car cela tend à entretenir les chômeurs en les indemnisant via les assurances chômages sur le long terme. Cela constitue une baisse d’incitation au travail dans le cadre de l’arbitrage travail/loisir et ces assurances peuvent donc créer des chômeurs volontaires. WALRAS dans Eléments d’économie politique pure en 1874 pense la notion de chômage classique (arbitrage loisirs/travail) : plus les allocations chômage sont élevées, plus le calcul coûts/avantage bascule du côté des loisirs. 

RUEFF dans L’Assurance-chomage en 1931 : pour lui le chômage persiste en raison de l’assurance chômage et que celle-ci crée les chômeurs qu’elle indemnise. En effet, l’existence de tels revenus de substitution peuvent être considérés comme une source du chômage. 

G.STIGLER en 1962 : Il évoque la théorie la théorie du Job Search. Autrement dit, il explique que certains individus vont préférer rester au chômage plutôt que d’aller travailler car le salaire auquel ils peuvent prétendre en occupant un poste est inférieur à leurs assurances chômage. 

B. Les cotisations patronales, qui financent les assurances chômage influent lourdement sur le coût du travail et sont une mesure désincitative à l’embauche de travailleurs. 

Graphique du coin socio/fiscal : différence entre le chômage perçu par l’employé et ce que cela coûte à l’employeur, car il y a des cotisations patronales. Lorsque l’on augment les cotisations, le coût du travail augmente aussi, et donc la demande de travail (émise par les employeurs) diminue donc hausse du chômage. 

J.M,DANIEL dans Impôt, l’histoire d’une folie française en 2017 : vaste critique des impôts français où tout est beaucoup trop taxé, en particulier les cotisations patronales qui freinent l’emploi. 

 

II/ Paradoxalement, ces assurances chômage peuvent aussi influer positivement sur le chômage 

A. L’existence d’assurance chômage encourage les chômeurs à se former pour s’adapter au marché de l’emploi. Cela baisse donc le chômage beveridgien de mauvais appariement. 

P. AGHION dans Le pouvoir de la destruction créatrice en 2020 : s’appuie sur le modèle danois en montrant que les assurances chômages de ce pays forcent les travailleurs à se former, sinon pas d’indemnité. On parle d’assurant chômage initiative, cela déplace la courbe de Beveridge vers la gauche. 

+ exemple de la fléxisécurité au Danemark où des allocations ne sont allouées qu’en contrepartie d’un engagement de formation.

B.  Cela réduit le chômage keynésien avec un fort soutien de la demande. 

KEYNES dans la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie en 1936 

OKUN en 1962 : soutien de la croissance, donc du niveau d’emploi. Pour tout point de croissance gagné, baisse de 0.33% du chômage. Autrement dit, la croissance entretient l’emploi positivement. 

+ exemple de l’utilisation du chômage partiel France VS Etats-Unis. Pour approfondir cela, allez consulter notre analyse du sujet d’ESH ESSEC 2020.

C’est ce qu’on appelle un stabilisateur automatique de la demande 

III/ On ne peut généraliser l’influence des assurances chômages sur tous les chômages : 

A. N’influe pas sur le chômage statutaire. 

P.D’IRIBARNE dans Le Chomage paradoxal en 1990 : le chômage n’est pas lié à une condition économique, mais à ce qu’il représente pour toi. Autrement dit, si on te propose un travail que tu trouves dégradant par rapport à ta catégorie sociale, alors tu ne l’accepteras pas. 

B. Lorsque l’assurance chômage influe sur le niveau de chômage, nous ne savons pas si cela influe de manière positive ou négative.

 

A noter que le modèle WS/PS était aussi le bienvenue pour ce sujet. 

POUR VOIR L’ANALYSE DU SUJET 1 D’ESHMC CONCOURS ECRICOME 2021

Thomas Robert

Etudiant à l'EM Lyon, j'ai à coeur d'aider les étudiants en ESH.

Vous pourriez aussi aimer