Les espaces maritimes en Asie, poudrières ou motif d’espoir?

En Histoire Géographie Géopolitique du Monde Contemporain, une grande partie du travail réside dans le fait de potasser de manière efficace un panel le plus large possible de sujets au cours de vos deux ans (voire même trois, ça arrive y compris aux meilleurs croyez-moi). En effet, même si vous connaissez parfaitement votre cours, vous aurez forcément à un moment ou à un autre besoin de vous entrainer sur des sujets types. Cela a en effet deux intérêts majeurs. Tout d’abord, vous serez à partir de là en mesure de mieux connaître les attendus de l’épreuve d’un point de vue formel. Il ne s’agirait pas que le jour du concours vous vous retrouviez pris au dépourvu concernant la conduite à tenir. Ensuite, baliser le programme vous permettra d’avoir des automatismes devant certains sujets dits « classiques » et est une manière de réviser bien plus intéressante et efficace que le par-cœur. Nous avons ces derniers jours longuement étudiés plusieurs sujets portant sur l’Union Européenne. Envolons-nous à présent vers un nouveau bloc continental avec l’Asie ! Au programme, un premier sujet s’intéressant aux espaces maritimes de la zone.

 

Sujet : Les espaces maritimes en Asie, poudrières ou motifs d’espoir ?

 

Définition des termes du sujet

  • Espaces maritimes : par « espace » on entend une zone géographique plus ou moins clairement délimitée. Ici, dans le cas des espaces maritimes, il faudra penser les espaces en deux dimensions, comme une aire, mais également en trois dimensions, comme un volume, puisque les fonds marins et ce que l’on peut trouver au-dessous de la surface est de plus en plus convoité aujourd’hui. L’adjectif maritime désigne ce qui vient de la mer. Par espace maritime on désignera donc tous les espaces non continentaux, qu’il s’agisse de mers ou d’océans mais également les îles.
  • Asie : Superficie : 43M km2, Population : 4,3mds d’habitants. Ce continent regroupe 50 pays et 5 dépendances. Ce continent regroupe plus de la moitié de la population mondiale, est délimité au nord par l’océan glacial arctique, au sud par la corne de l’Afrique, l’océan Indien et l’Australie, à l’est par l’océan pacifique et à l’ouest par l’Oural, le Caucase, la mer méditerranée et la mer rouge. Ici, on s’intéressera surtout assez logiquement aux états asiatiques disposant d’une puissance maritime ou ayant un littoral…
  • Poudrières : une poudrière est un bâtiment où l’on entreposait de la poudre. Il s’agissait donc d’un lieu très hautement inflammable (du genre de ceux que les réalisateurs hollywoodiens adorent faire exploser dans les films d’époque). Si l’on cherche à définir ce terme de manière plus géopolitique, on pourrait dire qu’une poudrière est un lieu où les tensions sont telles qu’un pic qui se traduirait par une explosion aux conséquences militaires lourdes est très loin d’être adorable.
  • Motif d’espoir : un mot synonyme de « motif » pourrait être « raison ». L’espoir est le sentiment que l’on ressent lorsque (dans une situation compliquée ou simple), on croit dans le fait que l’avenir puisse montrer une amélioration (ou une conservation d’une bonne situation dans le cas où le présent nous comble déjà). Un motif d’espoir est donc un élément qui nous donne l’occasion de pouvoir croire en une amélioration d’une situation qui à l’origine pouvait pourtant sembler compliquée. Ici finalement, on voit bien l’opposition entre « poudrière » et « motif d’espoir » qui est au cœur de la problématique : peut-on dire des espaces maritimes asiatiques qu’ils sont facteurs d’apaisement ou d’augmentation des tensions continentales ?

 

Problématique : Dans quelle mesure les espaces maritimes sont-ils aujourd’hui au cœur des enjeux et de la conflictualité asiatique ?

 

Proposition de plan détaillé

I- Les espaces maritimes, un intérêt toujours croissant de la part des états asiatiques

  • Un processus de maritimisation remet les espaces maritimes au cœur du processus de mondialisation contemporaine
  • Les espaces maritimes en Asie, des ressources halieutiques très convoitées
  • Les espaces maritimes en Asie, des ressources minérales qui sont aussi d’une très grande importance pour les états de la zone

II- Les espaces maritimes sont donc le cadre du déploiement de stratégies de puissances et de revendications étatiques croissantes

  • Des revendications croissantes dans le jeu des ZEE internationales
  • Des revendications étatiques qui se traduisent par la naissance de tensions autour d’îlots et d’îles multiples
  • Les espaces maritimes comme lieu de projection de la puissance pour les pays émergents ou puissances installées asiatiques

II- La situation sur les espaces asiatiques peuvent-ils encore être pacifiés ?

  • Une réglementation à l’échelle mondiale très insuffisante et un dialogue à l’échelle régionale qui semble être rompu… ça sent le roussi dans les espaces maritimes asiatiques
  • Néanmoins, des défis globaux semblent aujourd’hui devoir concerner tous les pays de la zone
  • Une cohabitation voire même une collaboration asiatique autour des espaces maritimes est-elle possible ?
Julien Vacherot

Étudiant à HEC Paris en Stratégie fiscale et juridique internationale et responsable géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer